constantine - serie dccomics - nbc

NDLR : Cet article étant une critique d’épisode de série TV, il contient des spoilers. Continuez la lecture à vos risques!

Des trois nouvelles séries Dc Comics, Flash, Gotham et Constantine, cette dernière était celle dont j’avais le plus d’attentes. Constantine, ancien personnage de la franchise Vertigo, est passé chez Dc Comics lors du renouveau de l’univers de Dc Comics. Si vous n’avez pas vu l’épisode, je vous invite d’ailleurs à lire notre présentation des nouvelles séries DC et Vertigo qui arrivent sur petit écran.

Constantine est un personnage que l’on a vu a déjà vu à l’écran avec Keanu Reeves dans le rôle principal au cinéma en 2005. Il est interprété par l’acteur Matt Ryan ici dans la série. John Constantine est un expiateur de démons et autres phénomènes ou créateurs liés au surnaturel et au divin.

Liv, un personnage important qui ne deviendra pas récurrent

Le pilote de la série se lance par sa voix en off dans Ravenscar, que l’on peut être comparé à l’asile d’Arkham. Constantine nous explique alors qu’il s’est lui-même porté volontaire pour être interné afin de subir un lavage de cerveau. Il en suit une scène pour le lancement de l’épisode où il doit sauver une certaine Liv.

liv constantine

On peut souligner que l’épisode pilote en lui-même part d’un mauvais pied. En effet, le personnage de Constantine doit partir sauver une certaine Liv qui ‘avère être la fille d’un ancien compagnon de Constantine. Ils sont d’ailleurs plus ou moins liés et on nous fait état du personnage de Liv comme récurent dans la série. Cependant l’actrice a quitté la série cet été, ce qui a entraîné un changement dans l’épisode pilote. Mais NBC n’a pas voulu changer son pilote ou, plus exactement, il n’a été changé que dans la dernière scène et avec quelques « cuts » dans l’épisode. Ceux ayant vu l’épisode leaké cet été ont ainsi pu constater les changements opérés. J’invite les plus passionnés à lancer les deux épisodes en même temps pour voir ce qui a été changé ou non.

Cela est fort dommage, car on nous présente Liv comme quelqu’un d’important pour la série. On a dans l’idée que Constantine deviendra le mentor de Liv, car c’est grâce à lui qu’elle découvre ce monde d’anges et de démons. Mais, à la fin de l’épisode, on apprend qu’elle est partie en Californie et que John Constantine s’est arrangé pour que les démons ne lui posent plus de problèmes (il est déjà très fort ce Constantine).

Un premier épisode comme une vraie introduction à Constantine

Cette parenthèse étant close, je vais me concentrer sur l’épisode en lui même. Mes attentes sont vraiment comblées pour cet épisode. On rentre très bien dans l’univers gothique, surnaturel et démoniaque de Constantine même s’il faut garder en tête qu’il s’agit simplement d’un pilote. Les scènes et décors sont variés, ce qui est très agréable et on se doute que certains décors vont être récurrents notamment la maison en pierre qui à l’air de servir de point central pour Constantine et Chas.

Constantine

Concernant la distribution, on ne peut que constater que Matt Ryan nous joue un excellent John Constantine. Il a l’air de s’être très bien approprié le personnage avec, dès ce premier épisode, quelques gimmicks et tics du Constantine d’Hellblazer. On peut même remarquer que son « costume » correspond vraiment à celui du comics. Sur le reste de la distribution, on aperçoit Chas seulement dans très peu de scènes dont une ou il meurt, mais pas vraiment. Nous avons ensuite Manny, interprété par Harold Perrineau, dont je dirais qu’il n’a pas complètement intégré le personnage dans ce pilote. En tout cas, je reviens là-dessus, Matt Ryan s’est complètement approprié le personnage de Constantine. Cela présage du bon pour l’avenir de la série. 

Je doute que NBC me lise, mais je vais quand même partager mon coup de gueule collectif de fan de comics. On nous bombarde avec des séries comme The Walking Dead, American Horror Story ou même la dans la série Constantine qui montrent de l’horreur et de l’épouvante, mais faire fumer un personnage, par contre ça, vous n’avez pas le droit ou pas l’envie. Je trouve ça fort regrettable, car si on désire adapter une oeuvre originale, on essaie quand même de garder ce qui fait l’âme du personnage. En l’occurrence, les cigarettes et John Constantine, il s’agit là d’un amour plus fort que celui lie Anakin Skywalker à Padmé Amidala.

constantine

On sait bien que l’avenir de la série est étroitement lié à ses audiences. Ce premier épisode de Constantine a été diffusé en seconde partie de soirée aux États-Unis. Il ne s’agit pas là de la meilleure place pour le lancement d’une série, mais il a tout de même attiré plus de 4.30 millions de spectateurs. Il s’agit ici d’un score encore provisoire puisque l’on doit attendre encore les données consolidées.

Pour conclure, cet épisode pilote est une vraie mise en bouche, car, avec le départ d’une actrice, il ne permet pas vraiment à l’histoire de réellement de lancer Constantine. Cependant, il nous permet quand même de découvrir l’univers et cet excellent John Constantine qui en plus possède un magnifique accent !

NOTES
Note
8.5
PARTAGER
Jeune français autodidacte de la culture geek et de l'E-Sport, mes rêves se trouvent dans une galaxie lointaine, très lointaine. L'écriture me permet de partager mes passions. À mes heures perdues, je lis différents ouvrages qui vont de la science à la philosophie et l'univers comics de chez DC. Actuellement en Master management du tourisme, je désire travailler dans ce domaine.