Sorti en 2011, le reboot de Mortal Kombat (que nous appellerons Mortal Kombat 9 dans ce test) avait remis la série sur de bons rails  en renouant avec un gameplay en 2D tout en proposant un solo solide avec des nouveautés telles que les fameux X-Rays. NetherRealm Studios améliore ensuite sa formule avec Injustice, un jeu de combat sur les personnages de DC Comics et confirme le talent de NetherRealm. 4 ans après le reboot, Mortal Kombat revient sur les nouvelles consoles et compte bien détrôner ses prédécesseurs.

Fiche technique

  • Date de sortie : 14 avril 2015
  • Style : Combat
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 18
  • Développeur : NetherRealm Studios
  • Éditeur : Warner Bros. Games
  • Langue d’exploitation : Anglais, Français
  • Disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC (versions PlayStation 3 et Xbox 360 prévues pour cette été)
  • Prix lors du test : 69$ (Amazon CA), 52€ (Amazon France), 50€ (Steam)
  • Ce test a été réalisé grâce à une copie PlayStation 4 fournie par l’éditeur

Mortal Kombat Next Gen

Premier gros jeu de combat sur la nouvelle génération de consoles, Mortal Kombat est au point techniquement, le jeu tourne bien en 1080p / 60 FPS sur la version PS4, les combats gagnent donc en fluidité et sont moins rigides, certaines arènes sont juste sublimes avec une grosse profondeur de champ et plein de détails fourmillant dans le décor comme « Le Repaire » ou « La Kroisée des Chemins ». Malheureusement toutes les arènes ne disposent pas du même traitement, les arènes intérieurs manquent de vie et l’arène de la forêt macabre fait pale figure comparée à celle de la jungle. A noter qu’aucune d’entre elles n’a de Fatality d’arène, finis les bains d’acide ou les jetés dans les piques.

Outre les décors, c’est aussi au niveau des personnages que le bond graphique se ressent car l’anatomie entière des personnages a été modélisée, du squelette jusqu’à l’intérieur des muscles, ce qui donne des X-Rays et Fatalités bien gores et très détaillés. Mention spéciale aux kombattantes qui ont des proportions beaucoup plus réalistes et moins vulgaires que dans Mortal Kombat 9.

Un mode histoire digne de ce nom

Mortal Kombat a toujours été connu pour avoir un gros background concernant leurs personnages et l’univers. Depuis Mortal Kombat 9, NetherRhealms a commencé à proposer un vrai mode histoire avec des cinématiques, le jeu retraçait l’histoire de Mortal Kombat 1, 2 et 3 et se concluait sur un bon twist qui réinitialisait tous les événements qui s’étaient passés à partir de Mortal Kombat 4. Nous voici donc 25 ans après l’histoire du reboot, nous suivons les nouvelles recrues de Johnny Cage qui sont Cassie Cage, la fille de Johnny Cage et Sonya Blade, Kung Jin, descendant de Kung Lao, Jacqueline Briggs, la fille de Jax et Takahashi Takeda, le fils de Kenshi et élève de Hanzo Hasashi alias Scorpion, ils devront au cours de l’histoire empêcher une guerre civile et récupérer une amulette pour empêcher le retour de Shinnok qui compte bien se venger.

L’histoire compte au total 12 chapitres, nous incarnons un personnage par chapitre pour une durée d’environ de 5h, même si certains dialogue sont kitchs (faut bien qu’ils se battent), le scénario a son lot d’alliances et de trahisons avec la présence de quelques flashback pour développer les personnages. J’ai personnellement fait l’histoire en VO pour diminuer un peu l’effet kitsch de dialogues, mais il faut changer la langue de la console pour le faire.

Certaines têtes connues de l’univers de Mortal Kombat qui sont en dehors du roster du jeu font aussi leurs apparitions, soit ils nous défient soit ils font juste un caméo, à voir s’il seront un jour jouables. Pendant des cinématiques pour être au cœur de l’action le jeu vous demandera de faire des QTE, mais rassurez vous, vous n’aurez pas de game over si vous ratez un QTE. Mon plus gros regret de l’histoire est sans doute que des personnages charismatiques comme Liu Kang, Kitana et Kung Lao sont rangés au rang de subordonnés mais quelque chose me dit que cela devrait changer dans le prochain jeu.

Toujours plus fort, toujours plus gore

Avec un roster de 25 personnages dont 8 nouvelles têtes comprenant les recrues de Johnny Cage ainsi qu’un comboy, une femme insecte, un colosse et son acolyte et le nouvel empereur de l’outre monde (sans parler des personnages en DLC), Mortal Kombat X avait déjà de quoi plaire, mais l’une des grosses nouveautés de cet opus sont les variantes de combat pour les personnages. Attention, le gameplay du kombattant ne change pas drastiquement, vous pouvez apprendre des combos et les retrouver dans toutes les variantes, le changement se fait généralement autour des coups spéciaux même s’il y a quelques exceptions.

En faisant le tour des personnages, on se retrouve avec des variantes axées sur les prises, sur le combat à distance, sur les armes (qui du coup change les combos), sur les téléportations, sur le bonus ou le malus ou bien encore les pièges. À vous donc de choisir votre variante en fonction de l’adversaire et de la variante que vous avez en face, par exemple un Takeda avec sa variante Shirai-Ryu pourra avec sa téléportation contrer un Erron Black qui joue à distance avec sa variante de sniper.

Autre ajout de gameplay et directement hérité d’Injustice sont les interactions avec le décor, elles vous serviront à esquiver, à fracasser la tête de quelqu’un contre le décor ou bien à lancer un objet (ou une vieille grand-mère) sur votre adversaire. Néanmoins cette action vous coutera une barre d’endurance qui se trouve juste en dessous de votre vie, il faut donc attendre qu’elle se recharge pour réutiliser un élément du décor, cette barre est aussi utilisée pour tout ce qui est dash en avant ou en arrière et vous permet de courir.

La barre d’X-Rays fait bien sûr son retour et comme dans MK9 cette barre vous servira à améliorer vos coups spéciaux au premier stade, à casser le combo de vos adversaires au deuxième et bien sûr le troisième stade permet de faire votre X-Ray qui cassera les os de votre adversaire et enlèvera 1/4 de la vie de votre adversaire.

NetherRealms a aussi eu la bonté de faire revenir les Brutality, introduit sur MK3, les Brutality étaient une variation des Fatality qui permettait de brutaliser son adversaire à coups de combo. Dans MKX elles reviennent sous une autre forme et permettent de démembrer votre adversaire avec un dernier coup spécial ou une prise.

Néanmoins certaines conditions doivent être réunies pour les faire, par exemple sur l’une des Brutality de Kitana, il suffit de laisser appuyer une direction lorsque vous faites le coup spécial « égorgement » et la tête de votre adversaire partira tout seul. À vous de les découvrir par vous-même ou à les débloquer dans la Krypte.

Du contenu à gogo

Instaurées sur MK9, les tours sont de retour et se divisent en plusieurs catégories : les tours klassiques où il faut battre 10 ennemis, les tours « testez votre chance » où les combats se déroulent avec des modificateurs (ajouts de missiles, vitesse accrue, pas d’X-Rays, armures, poison, etc) puis il y a les tours infinies où il faut tenir le plus longtemps sans perdre et pour finir la tour « testez votre force » sans grand intérêt où le but est juste de smasher 4 boutons pour casser un objet (bonne chance pour le dernier).

Malheureusement, il n’y a plus les tours de défis de MK9, ces tours vous demandaient de réussir 300 défis en tout genre, il y avait des mini-jeux mais aussi beaucoup de défis (battre Goro, Kintaro, Milenna et Shao Kahn avec une barre de vie), c’est ce qui manque un peu aux tours de ce MKX. L’intérêt des tours de MKX réside surtout sur les tours vivantes qui changent en façon des heures, jours et semaines, ces tours permettent même d’incarner des personnages qui sont en DLC, une bonne initiative de NetherRealms pour ceux qui ne veulent pas dépenser d’argent en plus.

La Krypte est toujours présente mais elle a subi quelques modifications, cette fois-ci vous allez vous retrouvez en vue à la première personne pour ouvrir les tombes en échanges de pièces. Avec cet argent vous allez pouvoir débloquer tous les Fatality, Brutality, Concept Art, Costumes, Fan Art  et musiques du jeu.

Pour débloquer un tel contenu il faudra s’armer de patience car la map de la Krypte est immense, avec des zones seulement accessibles si vous avez trouvé l’objet requis tel que le baton de Raiden ou résolu des énigmes mais attention vous n’êtes pas seuls dans la Krypte, des créatures voudront vous tuer à coup de jumpscare, un petit QTE pour les tuer et vous voilà avec quelques pièces en plus. Bonne surprise donc pour cette Krypte qui devient interactive et fun à explorer.

C’est plus mortel à plusieurs

Passons maintenant à la partie online du jeu, dès le début du jeu on vous demande de choisir entre 5 factions, une fois votre faction choisie, tout ce que vous ferez dans le jeu donnera de l’expérience à votre faction, à la fin de la semaine si votre faction est en tête vous gagnerez des récompenses, un ajout appréciable sachant qu’il y a des défis journaliers même si à ce jour il y a encore quelques problèmes de stabilité pour les serveurs des factions.

Pour les matchs en ligne, le point le plus important est qu’il n’y a pratiquement pas de lag lors des combats (en tout cas moins flagrant que dans MK9), il y arrive qu’il y ait quelques ralentissements sur certaines parties mais globalement ça tient la route et on peut jouer normalement contre quelqu’un à l’autre bout de la planète.

Concernant les modes, on se retrouve avec les salles pour rejoindre un groupe de personne, les versus classiques avec classement ou non, les modes en équipes 3vs3 ou 5vs5 (les joueurs s’affronte en 1vs1 et un match donne un point pour l’équipe), roi de la colline où l’objectif est de rester le roi pour continuer à jouer pendant que les autres essayent de prendre sa place à tour de rôle tout en regardant le match et puis il y a les kombats de tours où les joueurs doivent finir le plus rapidement possible la tour pour être le gagnant.

Les modes sont sympas et pourront largement vous divertir, même s’il y aura toujours le Scorpion ou Sub-Zero qui vous spammera pour gagner, mon problème réside surtout sur l’absence d’une vraie progression en ligne qui nous ferait revenir sur le jeu. On a des match par classement mais rien n’indique quel rang sont les joueurs qui s’affrontent, il faut chercher dans l’historique des combats en ligne (dont le chargement peut être assez long parfois) pour connaitre exactement son classement. Il y a aussi un onglet de récompenses de progression bien planqué, où après un nombre d’action, par exemple 50 Fatality, vous recevrez de l’argent et de l’expérience, cette onglet aurait mérité d’être mis en avant sur la page d’accueil du mode en ligne.

On aurait aussi aimé avoir l’option de créer une salle privée pour inviter ses amis dedans, et ensuite choisir le mode qui nous convient. Autre point négatif, les temps de chargement pour les match par équipes surtout en 5vs5 où on met plus de temps à trouver des joueurs qu’à faire des matchs.

Conclusion

Mortal Kombat X est sans aucun doute le meilleur Mortal Kombat sorti à ce jour, le gameplay est désormais plus équilibré grâce à l’arrivée des variantes de combats, tout est plus fluide, plus beau, plus gore, les nouvelles têtes font du bien à la série,  le solo est plus court mais mieux mis en scène.

Comme d’habitude il y a énormément de contenu à débloquer, vous allez passer des heures dans la Krypte si vous voulez tout avoir. Le mode en ligne est fonctionnel avec de bons modes de jeu mais il est clairement encore perfectible.

NOTES
note
8.5
PARTAGER
Originaire d'Alsace, je suis né avec une manette dans une main et un manga dans l'autre, dévorant activement tout ce qui touche au manga et aux animes sur le net, je partage aussi ma passion du jeu vidéo grâce au streaming. Je rêve de voyager un jour au Japon pour sa magnifique culture et ses cerisiers en fleurs.