Tales From The Borderlands - Escape Plan Bravo

Ils l’ont fait ! Après 3 épisodes, Telltale a enfin réussi à ne pas mettre 3 mois pour sortir l’épisode suivant de sa série Tales From the Borderlands ! A peine 6 semaines après l’épisode 3, voici que Escape Plan Bravo pointe le bout de son nez pour notre plus grand plaisir. Mes précédents tests parlent d’eux-mêmes, je suis un grand fan de la licence Borderlands et de son écriture aux petits oignons, mais aussi des jeux Telltale. La série va t-elle continuer sur sa lancée avec ce 4ème épisode ? Est-il aussi bon, si ce n’est meilleur, que les autres jusqu’à présent ? Notre réponse dans ce test !

Fiche technique

  • Date de sortie : Entre le 18 et le 20 août (suivant les différentes mises-à-jours des stores online régionaux) sur Xbox One, Xbox 360, PlayStation 3, PlayStation 4, PC, iOS et Android
  • Style : Point & Click
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 18+
  • Développeur : Telltale Games
  • Éditeur : 2K Games
  • Prix lors du test : 4,99 (EUR/Dollars) sur PS3/Xbox 360 / 5,99 (EUR/Dollars) sur PS4/Xbox One pour 1 épisode. 24,99 (EUR/Dollars) sur PS3/Xbox360 / 24,99 (EUR/Dollars) sur PS4/Xbox One / 22,99 (EUR/Dollars) sur Steam pour la saison

Tales from the borderlands - episode 4 - 3

Un mise en scène en dent de scie

S’il y a une chose que j’adore avec Tales From The Borderlands, au delà de son écriture, c’est sa mise en scène. Telltale a fait d’énormes progrès depuis ses premières séries et sa série Borderlands me semble de loin la plus aboutie sur ce point. L’intégration des génériques a toujours été parfaite et chaque épisode fourmille de nouvelles idées.

Je n’en attendais donc pas moins avec Escape plan bravo… et malheureusement j’ai été un peu déçu. L’épisode alterne en effet entre bonnes idées et fautes de rythme qui sont parfois difficilement pardonnables.

Prenons par exemple le début de l’épisode : nous avons d’habitude droit à une scène d’introduction qui lance généralement après quelques minutes un générique en musique toujours bien intégré. Avec cet épisode, on a droit à 3 scènes et une grosse quinzaine de minutes avant le lancement abrupte du générique. On en vient à se demander s’il va y avoir un générique tant il arrive tard ! En plus de cela il est moins bon que les autres malgré quelques plans sympathiques. J’ai largement préféré une des scènes d’introduction qui reprend les clichés des film de braquage classique et où Rhys explique comment ils vont s’introduire dans le bureau de Handsome Jack.

Tales from the borderlands - episode 4 - 1

Le principal problème de Escape plan bravo, c’est son rythme en dent de scie. On a droit à de très bons moments comme le plan de Rhys, la séquence émotion avec Scooter ou un scène de fusillade au doigt (oui oui) sortie de nulle part. Mais ils sont entrecoupés de moments plus plats comme ce générique un peu brusque, la scène de visite du musée ou un final lui aussi un peu raide.

Ajoutez à cela le fait qu’il n’y a pas de scène d’action dantesque et bien menée comme dans les précédents épisodes, et vous obtenez ce qui est probablement le moins bon épisode de la série jusqu’ici. Ce n’est pas un mauvais épisode pour autant, loin de là. Telltale nous a simplement habitué à mieux en termes de mise en scène et de rythme.

Tales from the borderlands - episode 4 - 4

Une écriture toujours aussi dingue

Si les soucis de rythme sont réels, l’écriture reste toujours aussi bonne et complètement dingue dans le plus pur style de la licence Borderlands.

On retient quelques grands moments qui sortent clairement du lot. Il y a la scène avec les psychos et la “skin pizza”. On ne vous dira pas ce que c’est mais sachez que c’est un bon moment d’humour noir ! Il faut aussi parler de la séquence complètement folle où Rhys se retrouve assailli par des comptables d’Hyperion qui prennent visiblement très au sérieux le combat au “doigt-pistolet”. S’en suit une fusillade monstrueuse ou Rhys “abat” des dizaines de comptables (ils se relèvent tous une fois que Rhys est parti) en enchaînant les moments de bravoure et de classe. On en a la mâchoire qui tombe tant la scène est inattendue et complètement décalée et c’est bien ça qu’on adore. On aussi cette fois droit à une petite séquence émotion pour le personnage de Scooter qui tranche assez avec ce qu’on a pu voir dans la série. Cela aurait pu être maladroit mais curieusement c’est bien mené et cela passe assez bien !

Globalement, les dialogues sont toujours aussi drôles et fourmillent de vannes en tout genre. Je retiendrai Ashley Johnson / Gortys, toujours aussi candide et légère, ainsi que Daemon Clarke / Handsome Jack qui réussit toujours aussi bien à incarner le monstre mégalomane et charismatique qu’on adore.

Tales from the borderlands - episode 4 - 5

Une fin à l’image de l’épisode : bon, mais aurait pu être meilleur

Un bon final peut sauver un épisode médiocre (un peu comme l’épisode 3 de Life is Strange ! Oui, parfaitement !). Si Escape Plan Bravo n’est pas médiocre, il aurait pu être mieux mené. Cela vaut également pour son final. Sans vous spoiler, on termine sur un cliffhanger (qu’on voit quand même venir d’assez loin) plutôt classe et qui laisse augurer du meilleur pour la suite, mais le tout reste relativement expédié et abrupte. Je ne pensais d’ailleurs pas être à la fin de l’épisode quand l’écran noir est tombé.

Encore une fois, ce n’est pas sur l’écriture mais bien sur le rythme que ce final trébuche, à l’image de cet épisode.

Tales from the borderlands - episode 4 - 2

Conclusion

A la lecture de ce test, on pourrait croire que ce 4ème épisode est mauvais. Ce n’est pas le cas. Escape Plan Bravo est bien écrit, drôle, toujours aussi cynique et dingue dans la tradition de Tales From The Borderlands. On prend toujours autant de plaisir à suivre les aventures de Rhys et Fiona, et à aucun moment on ne s’ennuie.

Il n’empêche qu’on voit les faux pas qui commencent dès le générique et iront jusqu’à la scène finale. Le rythme en dents de scie alourdit l’épisode malgré de très bons moments et on ne peut s’empêcher de se dire qu’on aime toujours autant la série et ses personnages, mais que Escape plan bravo est en deça de la qualité à laquelle Telltale nous a habitué avec les précédents épisodes.

Il ne reste maintenant plus qu’un seul épisode, et j’espère déjà une deuxième saison pour ce qui est mon jeu épisodique préféré du moment.

NOTES
Note
7.5
PARTAGER
Communicant parisien élevé aux Sciences Politiques, je suis avant tout un passionné de jeux vidéo, mais également  un dévoreur de films, de séries, de littérature Science-Fiction, et de culture web. Accessoirement, je suis aussi un transhumaniste à tendance sociopathe, amoureux d'aliens bleues et de sorcières rousses, et fasciné par la simple idée de voir un jour l'humanité coloniser l'espace...