La simulation a toujours été au cœur du développement vidéoludique. Que ce soit pour créer des jeux de sports ou encore des jeux de course, il est important que le joueur puisse obtenir des sensations l’amenant près de la réalité au niveau des graphismes, du son et, bien entendu, du contenu.

Cependant, depuis de nombreuses années, plusieurs titres sont apparus sur le marché en utilisant le mot Simulator sans pour autant proposer une expérience du genre. C’est le cas, notamment, du jeu Goat Simulator qui ne s’approche en rien à un vrai jeu du genre. Mais la communauté de ce style de jeu a quelques bonnes perles à se mettre sous la dent avec le studio SCS Software.

En effet ce sont eux qui nous ont présenté Euro Truck SImulator 2 sorties en 2012. Dans ce jeu, le joueur devait conduire des poids lourds et créer sa propre compagnie de transport sur les routes européennes. Après son fulgurant succès sur PC, le studio nous revient avec sa version américaine de conduite de camion avec American Truck Simulator sortie le 3 février dernier. L’équipe de Geeks And Com’ vous propose la critique de ce dernier.

Fiche Technique

  • Date de sortie : 3 février 2016
  • Style : Gestion et Simulation
  • Classement ESRB/PEGI: ESRB Everyone/PEGI 3+
  • Développeur : SCS Software 
  • Éditeur : SCS Software 
  • Langue d’exploitation : Traduis en Français
  • Disponible sur PC, Mac et Linux
  • Évalué sur PC
  • Prix lors du test : 28,99 $ CDN/19,99 € sur Steam
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Conduire à l’Américaine !

Tel que son nom l’indique, American Truck Simulator propose d’incarner un chauffeur de poids lourds aux États-Unis. Au départ, vous devrez amasser votre argent et la mettre de côté afin de créer votre propre compagnie de transport. Une fois vos premiers camions achetés, il sera possible d’engager d’autres chauffeurs et de gagner un peu plus d’argent. Le concept est bien connu des amateurs des jeux de simulation, car l’objectif était le même sur la franchise Euro Truck Simulator.

L’une des principales différences avec son cousin européen réside sans doute dans les types de véhicules disponibles qui sont uniques à l’Amérique. Autre changement lorsque l’on travers l’océan c’est la fin des routes sinueuses et le début des longues routes perpendiculaire situé à l’ouest des États-Unis. D’ailleurs, il faut noter que, pour le moment, il n’y a que 2 états disponibles et qui sont reproduits à l’échelle dans American Truck Simulator. Le joueur doit donc faire ses voyages entre la Californie et le Nevada.

Une vraie simulation

Pour une fois, le mot Simulator a bien été utilisé. En effet, le titre de SCS Software est une simulation pure et dure et fera plaisir aux puristes. Même si de nombreuses fonctionnalités sont personnalisables afin de permettre à American Truck SImulator de rester accessible, le joueur doit respecter les limitations de vitesse, l’allumage des feux de route ou encore d’être attentif au feu de signalisation.

De plus, si vous souhaitez obtenir une expérience complète et possédez un volant muni d’une transmission et d’un pédalier, vous pouvez laisser la totalité des contrôles en manuel. Les sensations de conduite sont très bien reproduites et très immersives. Que ce soit la charge, l’inertie ou encore la physique de la remorque, tout rapproche le joueur de la réalité.

Les nouveautés

Outre le fait de voyager sur les routes de l’Ouest américain, le joueur a droit à quelques nouveautés pour ce nouveau titre de SCS Software. Tout d’abord, à la fin d’une mission vous devez stationner votre poids lourd et votre remorque chez le client. Dans la série Euro Truck Simulator, vous aviez le choix entre passer cette étape ou encore gagner quelques points d’expérience supplémentaire et essayer de stationner votre véhicule à un droit prédéterminé. Le problème de cette méthode était qu’il n’y avait pas de juste milieu. Même avec un peu de pratique, de nombreux joueurs avaient de la difficulté à réussir la manœuvre de stationnement à la perfection, mais ils souhaitent tout de même avoir des points d’expérience supplémentaires à la fin de la mission. American Truck Simulator trouve une solution à ce petit problème et propose maintenant trois options lorsque le joueur arrive chez le client avec sa cargaison. La première consiste à obtenir le plus de bonus d’expérience possible tout en offrant un défi aux conducteurs. La deuxième option propose de gagner quelques points supplémentaires tout en permettant de stationner sa remorque sans prendre de nombreuses minutes de votre temps. Si vous avez une phobie des stationnements, il suffit de passer cette étape et d’accepter une autre mission sans gagner de bonus.

Conclusion

Même si l’expérience vidéoludique ne se démarque pas réellement de la franchise Euro Truck Simulator, l’édition américaine propose un vent de fraicheur sans réduire la qualité remarquable du studio SCS Software concernant la simulation réelle de leurs titres. De plus, l’équipe de développement à ajouter quelques modifications au moteur graphique pour offrir un aspect visuel très intéressant pour ce type de jeux. L’environnement et les décors sont plus imposants et il est même possible de remarquer certains passants sur les trottoirs dans les villes américaines. La plupart des points faibles du titre seront améliorés au fil du temps avec du contenu téléchargeable. American Truck Simulator est offert uniquement sur PC pour une trentaine de dollars canadiens et une vingtaine d’euros sur la plateforme de téléchargement Steam.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.