En route depuis maintenant 3 ans, Black Sails commence à se faire une réputation parmi les séries les plus en vogue du moment. Après une saison 1 timide, plutôt axée sur l’exposition du contexte historique et de ses personnages, Black Sails avait balayé les doutes des téléspectateurs en proposant une seconde saison absolument maîtrisée, et ce, en tous points. Est-ce que la saison 3 parvient à faire mieux ?

Entre rédemption et lutte de pouvoir

Par souci de spoiler, j’éviterai de mentionner trop en détail les événements précédents. Pour les curieux et néophytes, je vous rappelle brièvement que Black Sails nous permet de suivre les aventures (et bien souvent mésaventures) du capitaine James Flint avec son équipage, accompagné de John Silver. Si ces deux protagonistes sont issus de la littérature, tout droit de l’Île au Trésor de Stevenson, il n’en est rien pour les autres personnages. La force de la série est de mettre en situation des pirates fictifs dans un contexte historique ancré et articulé autour d’une période bien réelle. On y retrouve Charles Vane, Jack Rackham ou encore Anne Bonny. Voilà pour les rappels.

Nous avions quitté Flint et Vane en plein conflit pour la ville de Nassau. En effet, la situation est loin d’être enviable : Nassau est une enclave anglaise, dans les Bahamas, sous contrôle pirate et abritant dans son enceinte de l’or espagnol. Autant vous dire que l’ambiance est aussi détendue qu’une impasse mexicaine. Cerise sur la jambe de bois : Woodes Rodgers, corsaire engagé par la couronne britannique, est chargé d’en reprendre le contrôle et si possible, d’éliminer la menace pirate. Tout le monde se bat pour la possession des lieux et bien évidemment l’appétissant butin.

Globalement, l’histoire continue de nous tenir en haleine : les personnages ont de vraies motivations et des raisons justifiées de commettre tels ou tels actes. L’écriture prouve une fois encore qu’il n’y a pas de gentils ou de méchants, ce n’est qu’une question de point de vue. L’entrée d’Edward Teach alias Barbe Noire dans la série est une bouffée d’air frais qui annonce que les choses vont changer dans le monde de Black Sails. En effet, c’est le début de la fin pour nos amis pirates : entre pardon ou rébellion contre les institutions, il faudra choisir. Flint et John Silver suivent la même ligne directrice : leur relation se développe, mais devra affronter encore bien des épreuves avant d’aboutir au fameux duo complémentaire décrit par Stevenson.

Équipage Black Sails Saison 3

Un équipage de qualité pour cette saison 3 de Black Sails

Les acteurs remplissent leur rôle à merveille. On croit à la tourmente du capitaine Flint, on hallucine devant l’audace de Rackham et on se questionne autant que John Silver. Le trio Toby Stephens, Luke Arnold et Toby Schmitz est à mon sens l’atout majeur de cette saison. Chaque interprétation sonne juste au fur et à mesure que les personnages gagnent en complexité. Petite mention spéciale pour Zach McGowan.

J’émets cependant une réserve concernant les personnages de Woodes Rodgers et d’Eleanor Guthrie, que je trouve bien trop en recul par rapport aux événements. Rodgers semble beaucoup trop timide comparé à la tâche qui l’attend et Guthrie se laisse porter. Deux petites interprétations qui manquaient de pêche. Concernant les rôles secondaires, rien à redire : chacun est à sa place.

Un véritable sans-faute ?

Vous l’aurez compris : la saison 3 remplit parfaitement sa fonction qui est de poursuivre l’intrigue tout en donnant suffisamment de temps pour donner de la consistance à nos pirates favoris. Mais tout n’est pas parfait non plus. On ne retrouve pas la montée en puissance de la saison précédente. Non, ici il est question de transition et donc parfois de longueurs mal venues. Le rythme reste constant, alternant entre phases calmes et batailles, mais certains passages auraient pu être un petit peu plus condensés. Pas d’inquiétudes, nous ne sommes jamais devant d’interminables épisodes fillers non plus. L’ambiance extrêmement travaillée, allant de pair avec le contexte historique cohérent, vous plongera en immersion au cœur de ce monde de poudre, navires et croisements de fer !

Conclusion

Black Sails parvient à remplir les conditions d’une nouvelle saison réussie. Sans pour autant retranscrire une situation de tension semblable à celle de la saison précédente (qui était exceptionnelle tout de même), on reste accroché devant l’intrigue générale et personnelle des protagonistes. Menée par une réalisation toujours soignée, la série Black Sails parviendra à éveiller le flibustier qui sommeille en vous et vous vous surprendrez à entonner des chants marins dans votre vie de tous les jours. Une bonne nouvelle puisque la saison 4 débarquera au mois de janvier 2017.

NOTES
Note
7.5
PARTAGER
Véritable électron libre et absolument insaisissable une fois nourri de sucre, j'essaie juste de donner mon avis sur des sujets qui m’intéressent. Grand explorateur d'Internet, parfois je m'y perds. Parle aussi bien l'anglais que le pirate ou l'ewok.