Alors que la terre est complètement dévastée, la population humaine se comptent maintenant sur les doigts d’une seule main et ne peuvent vivre à la surface de notre jolie planète bleue. Une solution existe-t-elle ? Du moins, le jeu Life in Bunker nous propose de se rapprocher du noyau de la planète et de prier afin qu’un jour nous puissions utiliser de nouveau la surface de la Terre. Ce jeu de stratégie et de simulation permet de gérer une colonie souterraine dans un monde post-apocalyptique. Disponible en version complète et régulièrement mise à jour, l’équipe de Geeks and Com’ vous propose son test complet sur ce jeu disponible sur PC via la plateforme de téléchargement Steam et développé par Flox Studios.

Fiche technique de Life in Bunker

  • Date de sortie : 25 février 2016
  • Style : Simulation/Gestion
  • Classement ESRB/PEGI : NA
  • Développeur : Flox Studios Ltd
  • Éditeur : Flox Studios Ltd
  • Langue d’exploitation : textes et voix anglaise
  • Disponible sur PC
  • Évalué sur PC
  • Prix lors du test : 19,99 $ CA/15,99 € sur Steam
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Gérer un abri antinucléaire de façons efficaces

Dans ce monde complètement dévasté et anéanti, un groupe d’humain a décidé d’élire un chef dans une petite colonie qui a pour objectif d’empêcher l’extinction de l’espèce. Vous l’avez deviné, ce nouveau dirigeant c’est vous ! Le joueur contrôle, donc, la gestion des ressources naturelles, des naissances et de la vie sociale. Life in Bunker propose, donc, un aspect visuel classique pour ce type de jeux tout en ayant quelques éléments afin de se démarquer sur le marché vidéoludique. À l’aide d’une vue sur le dessus, et un peu à la manière d’un Sims, vous devez subvenir aux besoins de la colonie tout ayant divisé les tâches correctement. Dans ce cas précis, je considère que le titre développé par Flox Studios remplit l’objectif en proposant pas moins de 6 rôles à attribuer aux habitants de cette colonie souterraine. Que ce soit mécanicien, biologiste ou encore constructeur, vos habitants peuvent incarner n’importe quel rôle. À noter, cependant, que certains personnages possèdent des caractéristiques spécifiques pour chacun des rôles. Votre travail sera, donc, d’avoir une distribution des tâches uniformes et fonctionnelles. 

Un jeu un peu trop difficile

Même si la version finale de Life in Bunker propose un didacticiel divisé en plusieurs étapes, le titre demeure néanmoins assez difficile. En effet, après quelques minutes seulement, je me demandais comment atteindre l’objectif que je devais accomplir. Il aurait peut-être été intéressant d’ajouter des éléments graphiques à ce didacticiel afin d’améliorer l’expérience du joueur tout en permettant aux néophytes des jeux de stratégies de s’amuser quand même. Heureusement, il existe de nombreuses vidéos sur internet vous permettant de comprendre les mécaniques de bases de Life in Bunker. Je vous conseille, notamment, de passer par cette étape avant de vous attaquer au jeu.

De faibles différences avec la concurrence

Aujourd’hui, on retrouve plus d’une centaine d’expériences vidéoludiques de gestion et de simulation sur PC. Life in Bunker propose, donc, des différences avec la concurrence afin de se démarquer et de proposer quelque chose d’unique. Cependant, la possibilité de peinturer chacune des salles de son abri comme nous le souhaitons et les extensions de terrains pouvant aller jusqu’à 4 étages ne sont pas suffisantes pour justifier l’achat de Life in Bunker. L’ensemble des fonctionnalités est sensiblement standard et l’apparence graphique du titre laisse vraiment à désirer. De mon point vu, le jeu propose certains aspects intéressants sans pour autant les appliquer au maximum. Par exemple, le fait de pouvoir agrandir la surface habitable de notre abri un peu comme nous le souhaitons est très intéressant et peu de jeux de ce style proposent cela. On retrouve, malheureusement, quelques problèmes à ce niveau. À quelques reprises mon agrandissement a été interrompu, car je n’avais pas les ressources nécessaires afin de compléter la construction. Pourtant, c’est le didacticiel lui-même qui me demandait d’effectuer certaines tâches. Je devais, alors, fermer le jeu et recommencer ma partie tout en me souvenant que je devais économiser suffisamment de ressources pour ne pas être bloqué par Life in Bunker.

Un manque de précision dans les contrôles

Un autre problème de Life in Bunker concerne les contrôles mêmes du titre. À plusieurs reprises, je me suis fâché littéralement contre le jeu alors que ce dernier n’effectuait pas la tâche que je lui demandais. Pourtant 2-3 minutes avant, le tout fonctionnait très bien. Même si les développeurs de Flox Studios Ltd déploient des mises à jour régulières, ce problème ne semble toujours pas résolu. Le contrôle de la caméra et des personnages n’est pas intuitif et manque cruellement de précision. Un point très important pour les jeux de ce genre. 

Conclusion

Life in Bunker ne possède pas encore l’ensemble des qualités d’un jeu de gestion et de stratégie afin de conseiller obligatoirement son achat. Les contrôles manquent cruellement de précision, le moteur graphique laisse un peu à désirer, la courbe de progression ne permet pas à la plupart des joueurs de jouer de façons amusantes et le titre contient encore de nombreux bogues. Cependant, je ne souhaite pas cracher sur un jeu sans raison et j’aime bien terminer un test avec un côté positif. De ce côté, Life in Bunker offre la possibilité d’agrandir et de personnaliser son abri comme vous le sentez et offre des éléments de gestions réalistes dans ce monde post-apocalyptique. En d’autres termes, les développeurs effectuent des mises à jour régulières et je conseille plutôt d’attendre un peu avant d’effectuer l’achat de Life in Bunker développé par Flox Studios Ltd et disponible sur PC via la plateforme de téléchargement Steam. 

NOTES
Note d'enthousiasme
6.5
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.