Le studio français Spiders est de retour en 2016 après le jeu Bound by Flame, un jeu de rôle et d’action plutôt bien accueilli par la communauté. Cette fois-ci, les développeurs nous présentent The Technomancer, un RPG se déroulant sur la célèbre planète rouge, Mars. Développé en peu de temps, le titre démontre qu’il a de réelles ambitions. Cependant, est-ce trop audacieux de la part des développeurs du studio Spiders ? C’est une question à laquelle je tenterai de répondre dans ce test complet de The Technomancer effectué sur PlayStation 4.

Fiche technique de The Technomancer

  • Date de sortie : 28 juin 2016
  • Style : RPG
  • Classement ESRB/PEGI : T/PEGI 16
  • Développeur : Spiders
  • Éditeur : Focus Home Interactive
  • Langue d’exploitation : anglais sous-titré en français
  • Disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One
  • Évalué sur PlayStation 4
  • Prix lors du test : 55 $/35 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Vivre sur mars, plus difficile que la croyance

Tel que mentionné dans l’introduction de ce test, The Technomancer place le joueur sur la célèbre planète rouge. Vous incarnez donc Zacharia Mancer, un être humain doté de puissantes facultés électriques et d’un sens de la justice assez prononcé. Dès les premières minutes de jeu, vous deviendrez un Technomancien. Cette confrérie a pour but de protéger des habitants d‘Ophir, l’une des sociétés martiennes présentes à l’intérieur du jeu.

En terme de scénario, The Technomancer vous place dans une situation bien tendue. En effet, notre recrue devra tenter d’accomplir différentes missions alors que tout espoir de retourner sur Terre semble perdu. L’espoir s’éteint lentement tandis que la dangerosité de la surface brûlante de la planète Mars est toujours bien présente. Se rapprochant de la réalité, l’eau est le liquide et la ressource la plus rare et est la principale source de conflit. Tout au long de votre aventure, vous ferez la rencontre de la police secrète du régime (ASC) qui tente d’infiltrer et de détruire les corporations, les mafieux du groupe Vory et leurs méthodes radicales, les dissidents d’Aurora perpétrant divers attentats pour leur cause ou encore les Mutants, rejetés par la société.

The Technomancer propose, un peu à la manière d’un Mass Effect, différents dialogues avec les PNJ et offre la possibilité de prendre différentes décisions. Zacharia Mancer peut donc s’associer avec le mal et d’être un Technomancien sans honneur ou bien encore de rester fidèle à la confrérie et à ses principes. Ce sera à vous de décider quel chemin vous désirez emprunter. Quelques décisions permettent même de déverrouiller certaines missions Le scénario est à mon sens très intéressant et propose quelques rebondissements bien sentis. Le titre n’a rien à envier à ce niveau aux jeux AAA.

Une personnalisation précise et efficace

Comme tout bon RPG, The Technomancer n’échappe pas à la règle de la personnalisation. Le titre du studio Spiders offre la possibilité aux joueurs d’avoir une expérience vidéoludique personnalisée. Dès le départ, vous pourrez modifier le visage de votre personnage un peu comme vous le souhaitez. À ce niveau, l’outil est d’ailleurs extrêmement complet pour un jeu qui, je le rappelle, n’est pas un AAA à haut budget. L’ensemble des éléments du visage de Zacharia Mancer est modifiable. En passant de la couleur des yeux, à la forme des joues ou encore la grandeur du nez.

Adaptez votre style de combat

Il n’y a pas qu’au niveau de l’apparence que les développeurs de Spiders nous proposent une expérience unique. En effet, le jeu vous permet d’opter pour trois postures de combat. La première posture est principalement basée sur des dégâts de zone et sur de l’acrobatie. Notre protagoniste utilise alors un bâton afin de vaincre ses ennemis.  La seconde posture permet à notre héros de manier une dague et un pistolet pour porter des attaques bien plus rapides. La dernière posture est bien plus lourde. Zacharia Mancer est alors équipé d’un bouclier et d’une masse. Le titre propose également des phases un peu plus furtive qui permettent de se diriger discrètement derrière un ennemi afin d’avoir un bonus sur la première attaque.

Cependant, même si l’intention est là, on se rend rapidement compte que l’on peut vaincre notre ennemi, peu importe le style de combat que nous choisissons. De plus, il devient rapidement énervant lorsque l’on se rend compte que nos adversaires ne sont que des personnages avec une barre de vie. Que ce soit un puissant monstre ou encore qu’un simple bandit, ces derniers peuvent rapidement vous mettre K.O, peu importe le niveau de difficulté que vous avez choisi. Même si le titre n’est pas comparable à un Dark Souls, The Technomancer fera, sans doute, fuir plusieurs joueurs après quelques heures de jeux. En général, on y retrouve une difficulté mal dosée et une caméra très mal positionnée.

Un système de progression complet et diversifié

Toujours en se basant sur des séries telles que The Witcher, l’équipe française s’est assurée d’avoir le plus possible d’éléments RPG de qualité. C’est une nouvelle fois le cas avec l’arbre de compétence et son système de progression divisé selon chacun des styles de combats mentionné un peu plus haut.  On retrouve également une 4ème section basée sur les pouvoirs électriques des technomants. Chaque fois que vous gagnerez un niveau, vous aurez un point de compétence dans l’une de ces quatre branches. De plus, tous les quatre niveaux, un point est a dépenser dans des attributs de base tels que la vitesse, l’agilité, la force, la viabilité ou encore d’acquérir certaines compétences comme celle du crochetage. À ce niveau, il n’y a pas d’autres éléments a ajouter.

Conclusion

The Technomancer promet encore beaucoup de choses sans pour autant atteindre la perfection. Une nouvelle fois, l’équipe du studio français Spiders propose un titre fort complet avec un temps de développement réduit. Il serait peut-être préférable d’augmenter ce dernier aspect afin de corriger les quelques petits détails qui permettraient à leurs titres de devenir des incontournables pour tout amateur vidéoludique. Les cinématiques manquent cruellement de qualité artistique, les combats sont mal jaugés et les missions se traduisent souvent par des aller-retour consécutifs. D’un autre côté, le titre propose l’ensemble des aspects essentiels à un bon RPG tels que de la personnalisation, des choix importants et même un arbre de compétence plus que complet. The Technomancer est donc un bon jeu et je le conseillerai sans hésiter aux amateurs de ce style de jeux. Cependant, je tiens à mettre en garde que le titre n’est pas parfait et que si vous n’avez encore jamais succombé à un RPG, je vous conseillerai d’abord la franchise The Witcher.

NOTES
Note d'enthousisasme
7
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.