Après l’insuccès critique de Batman v. Superman : l’Aube de la Justice, Warner Bros. Pictures nous présente le troisième volet du “D.C Extended Universe : ce dernier tout comme son aîné, fait l’objet de très nombreuses critiques négatives de la part de la presse professionnelle. Suicide Squad mérite-t-il cette avalanche de reproches?

Nous allons tenter de répondre à cette question, en ne révélant toutefois AUCUN ÉLÉMENT de l’intrigue!

Fiche technique

  • Date de sortie : 3 août 2016 (France)/5 août 2016 (Amérique du Nord)
  • Genre : Action/Fantastique
  • Classement  : tout public
  • Réalisé par David Ayer
  • Scénariste : David Ayer
  • Producteur : Charles Roven, Richard Suckle, Zack Snyder, Deborah Snyder, Geoff Johns
  • Distributeur : Warner Bros. Pictures
  • Titre original : Suicide Squad

Une réalisation efficace et dynamique !

Toute la communication autour du film nous promettait un film dynamique, à l’ambiance décomplexé et Rock n’ Roll : à ce niveau-là, le pari est réussi! Suicide Squad possède un visuel se rapprochant de plus en plus à celui d’un comics, avec des couleurs très prononcées. Il y a un rythme effréné où les spectateurs ne peuvent s’ennuyer : les scènes d’action sont agréables à regarder et très énergiques.

Concernant la réalisation, David Ayer nous livre une mise en scène plutôt classique, mais parfaitement lisible pour le spectateur, qui ne perd pas le fil des événements. À propos du traitement musical, les différents titres participent pleinement à ce dynamisme : tous ces éléments rendent Suicide Squad plaisant à voir et devraient rassurer toutes personnes déçues par le manque d’action du précédent film du “D.C Extended Universe” !

Suicide Squad - Image 1

Des personnages sous-exploités !

Un tel regroupement de personnages possède la lourde tâche de s’intéresser un minimum à chacun d’entre eux, sous peine de voir son intérêt réduit au strict minimum : cette impression est présente dans ce film. En effet, si les différents personnages sont présentés durant le film, ils ne sont pas tous intéressants pour l’histoire! Néanmoins, certains d’entre eux comme Harley Quinn ou encore Deadshot se démarquent de l’ensemble grâce à un traitement particulier de leurs origines.

Malheureusement ce n’est pas le cas pour tout le monde, ou du moins pas avec une telle attention : Killer Croc ou Captain Boomerang sont deux parfaits exemples de ce manque d’explications! Ils possèdent une rapide introduction et l’on comprend brièvement leur caractère respectif. Le spectateur ne peut pas s’attacher à ces personnages avec si peu d’informations! Même le Joker (interprété par Jared Leto) paraît comme inexistant… Toutefois, la faute n’incombe pas forcément aux interprétations des acteurs : par exemple, Margot Robbie et Will Smith sont plutôt convaincants dans leurs rôles. Cette sous-exploitation des différents protagonistes s’explique davantage par un script mal écrit et un montage précipité!

Suicide Squad - Image Critique

Des défauts d’écriture et de montage !

L’histoire de ce film est on ne peut plus simple et se résume par un regroupement de criminels, devant stopper une menace… Ce n’est pas tant la simplicité de ce scénario qui pose problème (car déjà vu), mais la pauvreté de son écriture! En effet, les dialogues de ce long-métrage sont à plusieurs reprises terriblement clichés et ont parfois l’effet d’un pavé dans la marre, car mal-amenés et trop soudains. Le spectateur n’est jamais véritablement surpris par les discussions entre personnages!

Le troisième point noir de ce film se voit dans son montage précipité : Suicide Squad souffre de coupes lors de certaines scènes. Ce n’est pas aussi gênant que pour Batman v. Superman : l’Aube de la Justice (où l’on ressentait l’absence d’éléments essentiels à l’intrigue) toutefois le passage d’une scène à une autre est parfois trop rapide et donne au spectateur une sensation d’inutilité.

Suicide Squad - Joker

Conclusion

Suicide Squad s’inscrit pleinement au sein de ce « D.C Extended Universe« , car il possède à peu de chose près les mêmes défauts que Batman v. Superman : l’Aube de la Justice : les personnages ne sont pas tous utiles à l’histoire, le scénario est plutôt maladroit et le montage entache la véritable qualité du film! Toutefois et malgré ses problèmes, il reste plaisant à voir grâce à un rythme et une ambiance des plus dynamiques : le spectateur n’a pas le temps de s’ennuyer et passe un bon moment au cinéma!

NOTES
note
7
PARTAGER
Bonjour tout le monde ! Je me nomme Adrien, je suis âgé de 25 ans et actuellement étudiant en Droit. Je suis néanmoins un grand passionné du Cinéma et de la " Culture Geek " en général. Je suis un pur produit des années 90, fan absolu d'Harrison Ford et plutôt attaché à l'univers DC Comics !