Pendant que la nouvelle Coupe du Monde bat son plein, les amateurs de la franchise de jeux vidéo NHL ont droit au lancement du nouveau titre de cette série annuelle. Celle qui met le joueur des Blues, Vladimir Tarasenko en vedette sur sa pochette, a encore eu droit à son lot de changements pour la saison 2016-17. Mais d’une année à l’autre, la question que tout le monde me pose est toujours la suivante : est-ce que cette année, ça vaut la peine d’acheter NHL 17 ? Ma réponse un peu plus loin…

Fiche technique

  • Date de sortie : 13 septembre 2016 
  • Style : Jeu de sport
  • Classement ESRB/PEGI: ESRB E10+/PEGI 12
  • Développeur : EA Canada
  • Éditeur : EA Sports
  • Langue d’exploitation : Français et Anglais
  • Disponible sur Xbox One et PS4
  • Évalué sur Xbox One
  • Prix lors du test : 79,99$ CA / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Votre mode préféré a-t-il été revu ?

Les producteurs de NHL 17 ne s’en cachent pas, ils sont sur une cédule assez courte et c’est toujours un défi de préparer toutes les nouveautés à temps pour la nouvelle saison. Ce que je remarque, comme amateur de la série, c’est que les développeurs se concentrent toujours sur un aspect principal de la jouabilité d’une année à l’autre. Ainsi, vous devez vous demander si votre mode préféré s’est vu les modifications nécessaires pour amener votre expérience à un autre niveau. Pour ma part, je dois dire que cette année c’est bien le cas.

Be a GM devient le mode Franchise

Avec NHL 16, c’était le mode carrière « Be a Pro », mon 2e mode préféré, qui avait été grandement amélioré afin d’ajouter beaucoup de réalisme au développement de votre carrière. Cette année, avec NHL 17, c’est au tour de mon mode favori depuis bien des années. En effet, « Be a GM » a été revu et amélioré pour donner naissance au mode Franchise.

D’abord, on vous met toujours dans les souliers du directeur général de l’équipe qui doit répondre aux objectifs de son propriétaire qui s’adapteront selon les statistiques de votre équipe. De plus, ce qui est très intéressant, c’est que les propriétaires n’ont pas toutes ambitions. D’un côté, certains chercheront plus le profit alors que d’autres voudront simplement que leur franchise connaisse du succès. Je vous donne l’exemple des Canadiens de Montréal. D’ambler, on nous demande de faire au moins quatre parties de série éliminatoire à domicile. Le propriétaire exige aussi de solidifier le top 4 défensif et de gagner votre première partie contre vos rivaux de toujours les Bruins de Boston. Le jeu va même adapter les attentes de votre patron selon vos échanges. Par exemple, lorsque je suis allé chercher Nicklas Kronwall pour améliorer ma défensive, mon statut est passé à sérieux candidat pour la coupe et le proprio voulait maintenant que l’on participe à six parties de séries à domicile. Bref, c’est primordial de suivre les objectifs du grand patron.

nhl17-bishop-firstlook_1920x1080

En échange, lorsque vous les atteignez, il vous offre un peu plus de budgets à dépenser dans les secteurs que vous voulez. Parce que oui, désormais vous avez aussi contrôlé sur plusieurs aspects financiers de l’équipe comme le prix des billets ou celui des concessions et j’en passe. Le jeu vous met aussi responsable des rénovations et de la maintenance des différents endroits de votre aréna comme les sièges ou le stationnement. C’est à vous d’investir dans votre aréna afin de motiver les amateurs à venir en grand nombre et d’écouter leur rétroaction afin de maximiser la popularité de l’équipe. Vous verrez les sièges de votre aréna se garnir en conséquence. Éventuellement, il sera même possible de faire des changements plus poussés comme modifier l’architecture de votre amphithéâtre, la musique d’intro, les effets spéciaux dans l’aréna et bien plus. Finalement, l’élément qui m’a fait bien sourire, car ça fonctionnait bien avec moi c’était les soirées promotions qu’on peut choisir dans le calendrier. Lors de ces soirées, on peut remettre aux amateurs des figurines Bubblehead, des chapeaux ou des t-shirts afin de motiver les amateurs à venir encouragent votre équipe. Attention, il faudra quand même que ça rentre dans votre budget.

Même un transfert de ville est possible

Chaque aspect de la franchise a été mis de l’avant. Toujours du côté de Nos Glorieux, on peut constater que le jeu a évalué la base de partisan comme étant « Hardcore », ce qui a un effet sur vos objectifs et sur l’approche que vous devez prendre comme directeur général. Comme si ce n’était pas suffisant, les développeurs vous permettent même de déménager votre équipe si vous être trop insatisfait du marché dans lequel elle vit. D’ailleurs, pour faciliter les choses vous pouvez même activer la fonction qui vous permet de déménager l’équipe dès le premier jour. Bien sûr, ils ont pensé aux amateurs de la ville de Québec puisqu’il est possible d’y déménager et le centre Vidéotron ainsi que les logos de l’équipe sont déjà prêts à accueillir les Nordiques. Bref, tout ça pour dire que plus que jamais, j’ai l’impression d’être dans la peau de l’homme de hockey le plus important de l’organisation. Enfin, pour ceux qui aiment bien simuler les parties et laisser l’équipe jouer pendant que vous vous en tenez à la gestion, sachez que la simulation d’une saison est (enfin) beaucoup plus rapide qu’auparavant.

nhl17-giroux-firstlook_1920x1080

EASHL à un autre niveau

Le mode le plus populaire a aussi été peaufiné de manière assez majeure. En effet, celui-ci s’est vu attribuer un nouveau système de classement qui permet de gagner des badges. Jouer des parties vous donne donc de l’expérience pour vos joueurs et votre équipe. Bien sûr, les victoires et l’atteinte d’objectifs vous feront progresser plus rapidement. C’est aussi ainsi qu’on obtient plus d’éléments de personnalisations qui sont d’ailleurs plus nombreux que jamais dans NHL 17. On y retrouve des célébrations de but, des coupes de cheveux assez drôles, des chandails différents, des visières, etc. Par contre, c’est vraiment les outils de création d’équipe qui va vous permettre de vous détacher du reste du lot grâce à vos couleurs et votre logo. C’est à vous de choisir l’identité de votre équipe et il y a plus de choix que jamais si bien qu’il serait étonnant de trouver une équipe arborant le même look que vous.

Au délà de ces deux aspects personnalisables, l’équipe derrière le développement de NHL 17 a aussi utilisé la personnalisation des arénas que j’ai mentionnés plus haut dans ce mode. Il est alors possible de tranquillement passer d’un petit aréna communautaire à un aréna du calibre de la Ligue nationale de hockey. Parallèlement à cela, tout le reste est aussi personnalisable que ce soit la sirène de but, les lumières ou le panneau d’affichage du pointage. Bref, rien n’a été oublié.

nhl17-eashlarena-firstlook-1_1920x1080

Deviendrez-vous Prestige III dans NHL 17 ?

EA s’est aussi permis d’emprunter une page des jeux de tirs compétitifs puisqu’une fois atteint le niveau 50, on gagne des niveaux de Prestige I. Le niveau maximal est Prestige III niveau 50 ce qui veut dire que vous aurez amplement le temps de progresser d’ici la sortie du prochain opus l’an prochain. Évidemment, votre succès durant les parties va affecter votre classement compétitif ce qui devrait vous permettre de plus facilement trouver des adversaires à votre niveau.

Enfin, une bonne équipe sera celle qui aura une bonne synergie entre ses joueurs. Il est donc primordial d’avoir un bon mélange de types de joueur et le jeu offre d’ailleurs une sélection encore plus diversifiée en ayant ajouté quelques-uns. Mais le plus important, c’est qu’EA a revu son système pour décourager ceux qui quittent la partie. Par exemple, toutes les parties débutées avec deux gardiens humains devront finir la partie sinon on accorde une défaite automatique. De plus, si vous nuisez volontairement à votre équipe, les entraîneurs ont la possibilité de vous laisser sur le banc et de vous éjecter de la partie. Finalement, EA a réduit le nombre de pauses à une de 30 secondes par équipe et la période de grâce a complètement été enlevée. L’expérience est devenue bien plus agréable pour ceux qui veulent s’y investir et prendre le tout au sérieux comme moi.

nhl17-mcdavid-firstlook_1920x1080

L’arrivée de la Coupe du Monde de Hockey

NHL 17 ne serait pas complet sans cette nouvelle compétition qui bat actuellement son plein sur la scène du hockey juste avant le début de la saison régulière. En effet, il est donc possible de participer à ce nouveau tournoi prestigieux en enfilant le gilet de votre équipe préférée. D’ailleurs, c’est assez hallucinant de voir à quelle vitesse l’équipe Amérique du Nord formé des joueurs de moins de 23 ans voit ses joueurs défilés. On comprend plus facilement pourquoi cette équipe a eu aussi peu de difficulté à vaincre l’équipe Europe la semaine dernière. Tous les éléments du tournoi sont présents pour vous permettre de vivre cette expérience incluant les logos, les bons joueurs, et l’équipement adéquat.

L’autre nouveau mode que le studio a choisi d’apporter met aussi de l’avant les super étoiles de la ligue avec Draft Champions. Dans celui-ci, vous avez la chance de faire votre propre « pool » de hockey en repêchant vos joueurs préférés au tour à tour pour ensuite faire s’affronter les joueurs dans une partie rapide. L’objectif ultime sera de devenir le grand gagnant de ce tournoi. Sans être incroyable, c’est un nouveau mode assez amusant qui se joue rapidement.

nhl17-netbattle-firstlook_1920x1080

Et pour la jouabilité ?

C’est évidemment que si vous attendez encore la prochaine grande évolution graphique, NHL 17 ne va pas vous impressionner si on le compare à l’opus précédent. Par contre, il y a quand même quelques modifications qui ont été apportées afin d’ajouter un peu de réalisme. Ce que j’ai remarqué assez vite, c’est que les gardiens de but sont plus instinctifs que jamais et se déplacent beaucoup mieux surtout lorsqu’on teste ceux qui ont les meilleurs attributs. Ils vont donc mieux se placer et mieux protéger leurs angles afin d’empêcher l’adversaire de compter. De plus, les batailles devant le filet sont aussi plus intenses que jamais et on les contrôle plus facilement grâce à notre bâton ainsi qu’avec notre corps. Pour compléter le tout, c’est toujours satisfaisant de compter un beau but et de célébrer en conséquence. Or, le jeu propose 12 nouvelles célébrations afin de fêter sur la glace de la manière dont on le souhaite.

nhl17-nylander-firstlook_1920x1080

Conclusion

Je pense que si comme moi vous êtes un grand amateur de la franchise et du sport en général, vous allez encore une fois sauter sur cette nouvelle édition de NHL 17. Pour ceux qui ont adoré, les modes Be a GM & EASHL et qui ne jure que par ceux-ci sera bien heureux des nouveautés qui y ont été apportées. Pour ma part, avec les changements du mode Franchise, je crois que ce sera l’édition à laquelle je vais le plus m’adonner depuis 3 ou 4 ans.

NOTES
Note d'enthousiasme
9
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !