Afin de réussir à se démarquer de la concurrence, il est essentiel pour un studio de développer des jeux originaux proposant des fonctionnalités, des thèmes ou encore des éléments visuels qui permettent aux joueurs de sortir des sentiers battus. C’est le pari que tente de faire le studio québécois ManaVoid Entertainment avec Epic Manager. Un jeu mélangeant l’aventure, la gestion et des éléments de RPG. Après une campagne de sociofinancement réussi sur Kickstarter, amassant près de 37 933 $, l’équipe de développement propose de jouer au jeu tout en participant à son développement avec un accès anticipé sur PC via la plateforme de téléchargement Steam. L’équipe de Geeks and Com’ vous livre, donc, ses impressions sur Epic Manager.

Un mélange rafraîchissant

Tel que mentionné un peu plus haut, Epic Manager est un savant mélange d’aventure, de gestion et de RPG. Un pari risqué de la part de ManaVoid Entertainment, mais pleinement assumé. Le joueur se retrouve, donc, sur les terres d’Estraus alors que ces dernières se retrouvent avec une panoplie de héros. C’est à ce moment qu’apparaissent des éléments de gestions. L’argent est très important dans notre vie et l’ai aussi pour l’univers imaginé par les développeurs pour Epic Manager. Pour gagner votre dû, vous devez créer votre compagnie et engager les meilleurs héros possible. Pour cela rien de plus simple ! Rendez-vous dans le menu Marketing du jeu et lancer différentes campagnes publicitaires afin d’attirer le maximum de héros à travailler pour vous et votre société. Attention, car il faudra négocier le salaire, le partage des trésors, la durée du contrat ou même encore le bonus à la signature. Une fois le tout accompli, votre objectif sera de remporter la coupe Epic Manager et d’être la meilleure et la plus puissante compagnie de héros dans le monde entier.

Une équipe à votre image

Dans le recrutement de vos héros, vous retrouvez de nombreuses classes, équipements et habileté plus différente les unes que les autres. Un élément très intéressant, car le tout propose une rejouabilité presque infinie avec des équipes toujours différentes lors de chacune de vos parties. Le studio ManaVoid Entertainment continue de travailler d’arrache-pied et au moment d’écrire ces lignes, l’équipe prévoit une énorme mise à jour d’Epic Manager ajoutant de nombreux éléments, dont de nouveaux types de héros.

Autre élément intéressant pour la constitution de votre équipe est la gestion du trait de caractère de chacun des héros. En effet, il faudra porter attention à l’attitude des membres de votre équipe afin que chacun puisse s’entendre à merveille et éviter les conflits à l’interne.

Une quantité de missions gargantuesque

Autre point fort de cet accès anticipé est la grande quantité de missions disponible. Pour remporter la coupe Epic Manager, il sera essentiel d’envoyer les membres de votre compagnie effectuer plusieurs objectifs un peu partout sur le territoire d’Estraus. Sur plus d’une centaine de lieux, votre équipe sera confrontée à une panoplie d’événements aléatoires, allant du combat pur et simple à la situation pouvant être résolue de maintes manières parmi des choix multiples. Ces derniers seront, d’ailleurs, modifiés selon la classe de vos héros. D’où l’importance de bien choisir chacun de vos employés correctement selon le type de mission que vous souhaitez effectuer. Si votre réponse ne correspond pas à la situation, vous devez assumer les conséquences et encaisser la perte d’objet, d’argent ou encore de notoriété. À noter qu’il n’est pas exclu que l’un de vos héros soit blessé.

Pas facile de gagner

Tel que mentionné en introduction de cette critique, pour remporter une partie, il faut devenir la meilleure compagnie de héros du monde entier. Si les résultats ne sont pas de votre côté, vous pouvez être relégué du championnat après une seule année de travail et donc mettre fin à votre partie. La difficulté est bel et bien présente et Epic Manager n’est pas évident à prendre en main. Le titre n’est offert, pour le moment, qu’en anglais et malgré un didacticiel bien complet, on se retrouve rapidement perdu parmi des dizaines de menus. Si vous souhaitez essayer le titre, je vous conseille fortement de prendre votre temps et de ne pas avoir peur de l’échec. Il est presque impossible de gagner à ses débuts sur le jeu. Ce n’est pas en quelques heures que l’on réussit à bien comprendre les subtilités offertes par l’équipe de ManaVoid Entertainment.

Conclusion

Epic Manager est intéressant et propose un vent de fraîcheur aux jeux de gestion traditionnels en mélangeant des éléments de RPG et d’aventure. Le titre ne s’adresse, cependant, pas à tous. Il faut avoir la patience et le temps nécessaire afin de s’investir correctement et réussir à remporter une partie. Je n’ai pas vraiment abordé l’aspect visuel du titre, car je considère qu’il n’est pas l’élément le plus important malgré son côté très coloré agréable à l’œil. L’accès anticipé permet à ManaVoid Entertainment d’obtenir l’opinion de la communauté et d’améliorer sans cesse le jeu. Les développeurs sont très actifs sur le forum mis à la disposition des joueurs et publient souvent des mises à jour. Un fait rare pour les jeux en accès anticipé disponible sur Steam. Sans aucun doute, Epic Manager mérite amplement le détour surtout pour les amateurs des jeux de gestion.

NOTES
Impression
75 %
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.