Depuis mon tout jeune âge, j’adore construire. J’ai toujours eu une imagination débordante et aujourd’hui, je recherche toujours des expériences vidéoludiques qui pourront répondre à ce besoin créatif. Dans le cadre de Crazy Machines 3, j’ai été servi ! Développé par FAKT Software et édité par Daedalic Entertainment, ce jeu de stratégie et de simulation permet aux joueurs de résoudre des énigmes afin de réparer et de faire fonctionner correctement d’incroyables machines. Avez-vous toujours le petit inventeur en vous ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 18 octobre 2016
  • Style : Stratégie et simulation
  • Classement ESRB/PEGI : ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : FAKT Software
  • Éditeur : Daedalic Entertainment
  • Langue d’exploitation : francais et anglais
  • Disponible uniquement sur PC
  • Prix lors du test : 22,99 $ CA / 20 €
  • Site officiel
  • Version numérique reçue par l’éditeur

Les machines infernales à l’honneur

Les machines infernales sont des mécanismes complexes misant sur l’effet « domino » afin de provoquer des réactions en chaîne. Ce sont ces inventions qui sont mises à l’honneur dans Crazy Machines 3. Que vous soyez dans le mode campagne ou encore dans le mode Inventer, il sera possible d’observer des créations de plus en plus déjantées et de plus en plus folles. Le tout dans un univers coloré avec une petite dose d’humour qui, selon moi, permet au titre développé par l’équipe du studio FAKT Software de proposer une expérience vidéoludique bien différente de ses concurrents. Même si ces derniers sont de moins en moins nombreux et que ce type de jouabilité est un peu laissé à l’abandon au fil des années.

Deux modes de jeu bien complet

Tel que mentionner un peu plus haut, Crazy Machines 3 propose 2 modes de jeux. Le premier est la campagne. Cette dernière propose de nombreux niveaux permettant de découvrir des créations de plus en plus folles. Le but est tout simplement de réparer correctement ces machines afin de les faire fonctionner comme il se doit. Ensuite, il vous suffit d’observer le résultat final. N’ayez pas peur de recommencer et d’essayer de nouvelle solution, car il est possible de terminer un niveau de plusieurs manières. Cependant, j’aurai aimé un peu plus de tableaux dans ce mode campagne. À voir si les développeurs proposeront des DLC ou encore un nouvel opus de la franchise dans le futur. Pour ajouter un peu de durée de vie, l’équipe de développement a ajouté des modes de difficultés supplémentaires afin de vous compliquer la tâche un peu plus.

Le mode Inventer est sans doute la perle rare de Crazy Machines 3. Comme son nom l’indique, ce mode de jeux permet de créer ses propres machines et de les partager par la suite avec d’autres joueurs via l’option Workshop de la plateforme de téléchargement Steam. Bien entendu, la plateforme vous permet de télécharger les machines d’autres inventeurs pour essayer de les résoudre. Cependant, il faut avouer que certaines personnes poussent le bouchon tellement loin et qu’il est presque impossible de résoudre l’énigme.

Un aspect coloré et amusant

Même s’il utilise un aspect visuel plutôt enfantin, Crazy Machines 3 est soigné et propose un côté simpliste fort agréable. Après des heures et des heures à vous demander comment faire fonctionner une machine, il est appréciable de remarquer que l’aspect coloré et la musique ne nous tombent pas sur le nerf. Il y a seulement les énigmes ! Les développeurs du studio FAKT Software ont effectué un excellent travail et l’aspect coloré propose tout de même un côté réaliste. Au niveau des paramètres graphiques, le jeu propose de nombreuses options pour adapter ce dernier à votre PC. Un élément intéressant, car plus une machine complexe propose d’éléments visuels, plus votre ordinateur souffrira selon ses composants. Le titre s’adapte, donc, parfaitement à la capacité de votre plateforme sur laquelle vous jouer.

Une bande sonore relaxante

Dans un jeu tel que celui-ci et qui demande une forte attention de la part du joueur, il est important de proposer une bande sonore intéressante et relaxante sans pour autant offrir de la musique juste pour combler un vide. L’équipe de développement a bien réussi à ce niveau en offrant une sélection musicale variée et agréable à l’écoute même si certaines inventions vous mettent à bout de nerfs.  De mon point de vue, l’aspect visuel traité ci-haut s’harmonise parfaitement avec l’ambiance sonore.

Conclusion

Crazy Machines 3 propose une jouabilité très simple qui permettra à un très grand nombre de joueurs de pouvoir s’y essayer, même si certaines énigmes sont très difficiles à résoudre. Le titre propose une interface qui frôle la perfection et propose de l’information sans pour autant capter toute notre attention et nous dévier de l’objectif principal que tente d’offrir les développeurs du studio indépendant FAKT Software. Le titre s’harmonise parfaitement que ce soit au niveau de la musique et des effets sonores qu’au côté plutôt enfantin avec un aspect visuel très coloré qui me rappelle les nombreux jouets que j’ai eus dans ma jeunesse. Crazy Machines 3 s’inscrit également dans une catégorie très peu utilisée ces dernières années : les jeux d’énigmes. Ce troisième opus de la franchise place la barre un peu plus haute et j’ai très hâte d’avoir du nouveau contenu ou encore d’assister à l’annonce du développement d’une suite. Si les développeurs continuent d’avoir autant d’imagination tout en offrant aux joueurs la possibilité de laisser aller leur côté créatif, l’avenir de la franchise est assuré sans hésitation.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.