Né d’un court-métrage qui se voulait une parodie de Retour vers le futur créé par Justin Roiland, Rick and Morty est devenu une série culte des amateurs de dessin animé pour adultes de fin de soirée. En plus d’être acclamée par la critique grâce à son humour, son originalité et sa créativité, elle a su dépeindre la relation entre un grand-père et son petit-fils de manière simplement brillante. J’avais donc bien hâte d’essayer le nouveau jeu de réalité virtuelle qui se déroule dans l’univers de la série intitulé Rick and Morty : Virtual Rick-ality.

Fiche technique

  • Date de sortie : 20 avril 2017 
  • Style : Réalité Virtuelle / Simulation
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB M17+ / PEGI 18
  • Développeur : Owlchemy Labs
  • Éditeur : Adult Swim Games
  • Langue d’exploitation : Disponible en anglais seulement
  • Disponible sur PC via Oculus Rift ou HTC Vive
  • Testé sur Oculus Rift avec Touch Control
  • Prix lors du test : 32,99 $ CA / 27,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Virtual Rick-ality

L’aventure vous plonge dans la peau d’un des nombreux clones de Morty qui doit tenter de réussir une panoplie de missions proposées par Rick. Votre objectif sera donc de tenter de prouver au duo de curieux personnages que vous êtes plus qu’un simple clone et que vous êtes capable de démontrer que vous pouvez être utile lorsque le moment est propice. Le jeu vous place devant cette série de tâches à accomplir pendant que Rick and Morty partent ensemble vers une de leurs nombreuses aventures. C’est donc dans l’iconique garage où le duo lance la majorité de leurs expériences que le joueur est placé et le décor est exactement le même que dans la série.

Comme dans le dessin animé

C’était vraiment satisfaisant de voir que le jeu respecte très bien la série autant au niveau du type d’humour complètement disjoncté que dans les nombreux détails qui se cachent partout dans le jeu. Si vous avez écouté les deux saisons de Rick and Morty, vous allez immédiatement reconnaître les endroits visités et la plupart des objets avec lesquels vous pouvez interagir. Ce fut aussi un choc de voir cet univers dans une perspective en 3D surtout au niveau des personnages, mais l’important c’est qu’on les reconnaît facilement malgré tout.

Par contre, ce qui fait la plus grande force du jeu, ce sont les dialogues entre les personnages et principalement avec Rick qui vous parle à distance grâce à la montre que vous trouvez dans le garage. De plus, si vous avez écouté la série, vous savez à quel point les clones de Morty sont plutôt inutiles et assez stupides. J’adore que Rick and Morty nous le fasse constamment sentir et, à me voir tenter de manipuler les objets de la pièce maladroitement, j’ai trouvé qu’ils n’avaient pas tort. Cependant, le monologue qui m’a fait rigoler vient de mon personnage préféré de la série, le père de Morty, Jerry Smith et c’était simplement savoureux. Franchement, ce fut génial que tous les acteurs originaux aient accepté de reprendre leur voix pour le jeu.

Des contrôles intuitifs

Si vous avez joué au jeu VR intitulé I Expect You to Die, vous vous sentirez à l’aise tout de suite avec les mécaniques de Rick and Morty : Virtual Rick-ality. Vos contrôles passent par vos mains qui sont dirigées par l’Oculus Touch et vous vous promenez d’une scène à l’autre pour combiner les bons objets. C’est un peu comme un pointer-et-cliquer pousser à un autre niveau puisque vous utilisez vos mains au lieu de la souris. La jouabilité est facile à exploiter puisque les contrôles sont très intuitifs ce qui prouve la valeur du Touch Control de l’Oculus.

Les casse-têtes ne sont pas particulièrement difficiles et vous allez fort probablement réussir à compléter l’aventure au complet en moins de deux heures sans trop vous creuser la tête. Certains sont assez ingénieux et nous placent parfaitement dans l’esprit de Rick and Morty comme une plateforme qui permet de combiner deux objets ce qui permet, par exemple, de créer une carotte avec une tête de marteau. C’est exactement le genre d’invention folle qu’on s’attend à voir dans l’atelier de Rick. Il y a même un Meeseek (appelé Youseek dans le jeu) qui vous permet d’avoir une deuxième paire de mains que vous placez à distance afin de réussir certains casse-têtes plus complexes. Bref, les fans vont adorer.

Trop court

Par la suite, le jeu n’offre malheureusement pas vraiment de rejouabilité outre que de s’amuser un peu avec certains objets qui traîne dans l’atelier. Les développeurs assument d’ailleurs totalement cet aspect en rigolant un peu de ce manque de contenu lors de la scène finale. C’est bien évident que cela rend le prix du jeu difficilement justifiable, mais jusqu’à présent, c’est bien le prix à payer pour une expérience en réalité virtuelle.

Conclusion

En conclusion, si vous êtes un amateur de la série Rick and Morty, il n’y a aucun doute que ce jeu va vous plaire. Rick and Morty : Virtual Rick-ality est une expérience qui respecte énormément la série en reprenant le même genre d’humour et les voix de chaque personnage. La jouabilité est efficace et contrairement à plusieurs jeux de réalité virtuelle, vous n’aurez probablement jamais la nausée. Bref, je vous recommande fortement cette aventure complémentaire à la série dont le seul vrai défaut est d’être trop courte pour son prix.

 

NOTES
Note d'enthousiasme
7.5
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !