Aussi bien y aller avec franchise dès le départ. Les comparaisons entre le petit dernier du studio Deck13 et la série à succès Dark Souls seront nombreuses comme lors de la sortie de Lords of the Fallen en 2014. Malgré tout, ceci ne veut en rien dire que le studio ne peut pas faire sa place et qu’il gagne le mérite qu’il se doit. Déjà, d’entrée de jeu, ils tentent un nouvel univers qui n’avait pas été exploré jusqu’à maintenant, soit une approche futuriste du monde tel que nous le connaissons. Ce n’est que le début puisqu’ils ont également apporté plusieurs particularités à leur titre. Donc, est-ce que cela transparait et donne une âme propre à The Surge ou bien s’il s’agit d’une autre pâle copie des jeux de From Software ? Découvrez-le dans ce test !

Fiche technique

  • Date de sortie : 16 mai 2017 
  • Style : Action-RPG
  • Classement ESRB / PEGI ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : Deck13 Interactive
  • Éditeur : Focus Home Interactive
  • Langue d’exploitation : Voix et sous-titres français et anglais 
  • Disponible sur PC, Xbox One et PlayStation 4
  • Testé sur PS4
  • Prix lors du test : 79,99 $ CA / 59,90 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Grâce à Creo, le futur vous appartient…

On incarne donc Warren, un homme des plus ordinaires à une seule importante exception : il est infirme. Mais tout cela n’a aucune importance puisque grâce à l’entreprise Creo, il retrouvera l’usage de ces jambes et pourra contribuer à la prospérité du genre humain. Enfin, c’est ce qu’il croyait jusqu’à ce que tout tourne mal et que pour une raison qu’il ignore, il se retrouve dans une situation où l’entreprise semble avoir perdu tout contrôle et que plus personne ne soit sur place dans les édifices. Finalement, voici enfin quelqu’un qui pourra lui expliquer ce qui se passe… si celui-ci n’essaie de le tuer sans raison apparente ! C’est donc avec la crainte dans les yeux, mais un désir de comprendre qu’il part à l’exploration dans les laboratoires de Creo.

Ne passons pas par quatre chemins : qu’est-ce qui fait que les comparaisons persistent entre The Surge et Dark Souls ? La première chose à laquelle on pense est le niveau de difficulté. Sans être aussi élevé que Dark Souls, on se retrouve devant un jeu avec un challenge tout de même intéressant et certains y trouveront leur compte. Il y a également le système de niveau, qui réside dans l’élimination d’ennemi afin de ramasser des pièces qui permettront d’améliorer notre personnage. Bien sûr, si jamais ils réussissent à nous vaincre, il faudra refaire tout le chemin afin de récupérer cesdites pièces à l’endroit de notre mort. Par contre, il s’agit là, à mon avis, des seules similitudes entre les deux. Parce que pour le reste, The Surge se débrouille très bien.

Voler de ses propres ailes

Il faut être honnête et rendre ce qui revient à ceux qui le méritent, The Surge tire très bien les ficelles de son jeu. Comme je l’ai spécifié, le système de niveau du personnage repose sur les pièces à obtenir. Si la mort vous frappe, vous devez aller les récupérer au dernier endroit où vous étiez vivant. Mais ce n’est pas tout ! Vous disposez d’un temps afin de vous y rendre, ce qui ajoute au stress lorsque les pièces en question ont été obtenues avec acharnements. Rien pour vous simplifier la vie, il faut se le dire ! Fort heureusement, si vous croyez avoir le temps de détruire les ennemis sur votre passage (parce que oui, ceux-ci refont leur apparition lorsque vous êtes mort), le compteur monte légèrement afin de vous donner plus de temps pour récupérer votre précieux bien. Mais il existe toujours un risque…

La voici, la grande particularité dans The Surge : l’équipement mis à votre disposition lors de votre aventure et la façon de l’obtenir. Pour se faire, vous devrez éliminer les ennemis qui se trouveront sur votre route. Simple ? Oh que non ! Parce que vous devez choisir quelle partie du corps vous allez attaquer afin d’avoir une chance d’avoir le plan de cet équipement et de le construire par la suite. Vous aimez l’arme de votre bourreau ? Attaquez le bras qui le maintient. Vous avez besoin d’une armure pour votre corps ? Visez celui-ci. Mais attention, le fait de cibler des endroits précis du corps fait en sorte que l’ennemi est moins facile à vaincre que si vous focalisez sur les parties sans protection. Il revient donc à vous de choisir quoi faire et qui attaquer.

L’autre particularité de votre personnage est la possibilité d’améliorer celui-ci. On ne monte pas de niveau, on n’améliore pas ces caractéristiques comme la force ou l’endurance. Non, ce que l’on doit faire est augmenté le niveau du noyau qui stabilise votre exosquelette. Et grâce à cela, vous pourrez disposer de meilleurs atouts lors de votre aventure. Qu’est-ce qu’on entend par atouts ? En fait, tout le système d’équipement repose sur le noyau de votre personnage. Certaines armures exigeront une plus grande place sur votre exosquelette. Des injonctions ou programmes peuvent également être ajouté à ce dernier, mais plus ils sont puissants, plus ils sont exigeants en emplacements. Il vous revient donc de faire des choix stratégiques selon votre style de jeu. À la fois simple et bien pensé, on apprécie le fait de pouvoir bâtir notre personnage selon nos préférences.

Une petite différence qui s’avère tout de même majeure, c’est qu’il est possible de mettre le jeu en pause. Cela peut sembler superflu, mais les amateurs du genre comprendront l’importance de ce point…

Un design intéressant mais…

Graphiquement, The Surge est tout de même beau. Sans être au niveau des jeux qui sont sortis dans la même période, il est passable et sans reproche. Cependant, le design de niveau est à mon avis un peu décevant. On a souvent l’impression d’être toujours dans le même endroit malgré nos déplacements. Un peu de variété de ce côté n’aurait pas été de trop. À sa défense, on voit immédiatement qu’on se retrouve dans un univers futuriste et comme cette avenue n’a que trop rarement été exploité, on apprécie l’idée. Les machines qui nous attaquent, l’aspect moral qui traite de ce qui se passe en ce moment avec notre monde. Les créateurs ont définitivement opté pour une vision de notre univers qui risque de se produire si on ne pose pas des actions précises dans le futur. De quoi faire réfléchir tout en nous divertissant pour une vingtaine d’heures avant d’en venir à bout.

Conclusion

The Surge a su trouver une voie qui lui est propre et nous en sommes très heureux. Les idées insérées par Deck13 dans ce jeu sont originales et nous amènent même à réfléchir à l’avenir. Avec un niveau de difficulté élevé, mais qui récompense notre témérité, il consiste en une belle surprise et vaut amplement le détour.

NOTES
Note d'enthousiasme
8.5
PARTAGER