Ça fait déjà plus de 2 ans que le monde du jeu vidéo est tombé sous le charme de la nouvelle héroïne de Dontnod Entertainment et Square Enix : Maxine Caulfield. Grâce à ses pouvoirs qui lui permettaient de reculer dans le temps, sa passion pour la photographie, mais surtout pour l’aventure prenante dans laquelle elle nous a plongées, Life is Strange est rapidement devenu la surprise de 2015. Pour moi, c’était surtout la meilleure histoire interactive pointer-et-cliquer par les nombreuses émotions qu’elle nous a fait vivre ainsi que ses thèmes abordés tellement actuels et réaliste. J’étais donc bien heureux de voir qu’un antépisode se tramait et voici mes impressions du premier épisode de Life is Strange : Before The Storm intitulé « Éveille-toi ».

Fiche technique

  • Date de sortie de l’épisode : 31 août 2017
  • Style : Aventure / Pointer-et-cliquer
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 16
  • Développeur : Deck Nine Games
  • Éditeur : Square Enix
  • Langue d’exploitation : Voix en Anglais, Textes en Français
  • Disponible sur PlayStation 4, Xbox One, PC
  • Évalué sur Xbox One
  • Prix lors du test : 23.99 $ ou € 16,99 saison complète / 34,99 $ ou € 24,99 version Deluxe

De Maxine à Chloé Price

Life is Strange : Before the Storm nous plonge cette fois dans la peau de la meilleure amie de Maxine que nous avons bien connue dans le jeu précédent : Chloé Price. Le tout se passe avant le retour de Maxine dans la Baie d’Arcadia alors que la jeune Chloé vit des moments difficiles sans sa meilleure amie qui est allée étudier à Seattle. Encore visiblement touchée par la mort de son père, elle prend très mal qu’un nouvel homme fasse désormais partie de la vie de sa mère. Son côté rebelle prend le dessus sur sa personnalité, elle qui était autrefois une étudiante de premier plan.

L’épisode 1 débute alors que Chloé décide de passer par-dessus son couvre-feu pour aller voir le concert d’un de ses groupes préférés, Firewalk, dans un bâtiment abandonné après avoir trompé la mort en s’amusant sur les rails d’un train. Malheureusement, il n’y a pas que de bonnes personnes qui fréquentent cet endroit obscur et elle s’attire les foudres de la mauvaise personne lorsqu’elle bouscule accidentellement un spectateur en voulant rentrer dans la salle du concert. C’est un peu plus tard que le terrifiant personnage la provoque dans un coin isolé de l’immeuble et une forte altercation s’en suit. C’est finalement, l’enfant chérie de l’école, la jeune Rachel Amber qui la tire de l’embarras et conclut l’introduction de l’épisode.

Fini les pouvoirs

J’avais quelques inquiétudes en me lançant dans Life is Strange : Before the Storm en commençant par le fait que ce n’était pas Dontnod Entertainment, mais un studio qui m’était inconnu qui s’occupait de son développement : Deck Nine Games. Avec le studio français qui s’occupe actuellement de son prochain titre Vampyr (qui s’annonce excellent soit dit en passant), Square Enix ne voulait pas attendre trop longtemps avant de lancer le prochain chapitre de la série et en a profité pour mettre l’ancien développeur auparavant connu sous le nom d’Idol Minds (Pain, Ratch & Clank Trilogy sur PS3) à sa barre.

Mais franchement, le studio a réussi à proposer un premier épisode vraiment intéressant grâce à sa protagoniste très différente qui est venue renouveler un peu la série. En plus de la personnalité de Chloé qui est complètement différente de celle de Maxine, les développeurs ont mis de côté les pouvoirs magiques. C’est une bonne nouvelle à mon avis puisque ceux-ci servaient un peu mal le jeu parfois puisqu’on pouvait revenir sur nos choix moraux à notre guise rendant leur effet moins percutant. Les joueurs sont devenus moins imputables de leurs décisions.

Les membres du studio Deck Nine Games ont remplacé le tout par une nouvelle mécanique qui s’inscrit bien dans la personnalité très forte de Chloé qui s’intitule Backtalk (version anglo). Ma traduction libre serait une sorte de bataille d’insultes qui permet à la jeune fille que certaines conversations tournent en sa faveur. Il faut savoir bien choisir ses mots pour réussir à gagner nos arguments avec les différents personnages du jeu et j’ai trouvé ça particulièrement amusant d’essayer de trouver la phrase parfaite parmi les choix.

Une protagoniste troublée

J’ai vraiment adoré avoir ce côté provocateur de Chloé ce qui m’a permis de faire des choix de dialogues différents et un peu plus drastiques ce qui cadrait bien avec sa personnalité. J’aime voir le développement du personnage vers la Chloé qu’on a bien connu dans Life is Strange. On sent très bien toute la détresse dans sa façon d’agir avec les gens et particulièrement avec sa nouvelle amie Rachel et cela donne lieu à plusieurs scènes hautes en émotions. C’est exactement ce que je m’attendais en me replongeant dans cet univers.

De plus, Chloé vit plusieurs séquences où elle rêve à son père et on sort encore sa proximité avec lui, malgré sa mort. On sent vraiment que l’événement l’a grandement affecté pour ne pas dire troublé ce qui est très logique et qui explique son comportement douteux avec les autres.

Par contre, la meilleure scène du premier épisode de Life is Strange : Before the Storm n’est pas venue d’un dialogue émotionnel, mais plutôt d’une séquence où notre protagoniste joue une partie de Donjons & Dragons avec des camarades de son école. Je ne veux pas vous gâcher la surprise, mais je vous recommande fortement d’accepter de participer à celle-ci, car vous serez charmée j’en suis convaincu.

Enfin, Life is Strange : Before the Storm met encore une fois de l’avant plusieurs thèmes très intéressants et actuels qui m’ont touché. Par exemple, le fait de vivre avec un deuil comme celui du père de Chloé et ensuite devoir accepter l’arrivée d’une nouvelle personne dans la vie d’un parent est phase assez difficile que le studio a bien su présenter. J’ai été vraiment impressionné encore une fois.

Rachel Amber l’élève modèle

L’arrivée de Rachel est aussi bien appréciée puisqu’on avait tellement entendu parler d’elle dans Life is Strange et on sait que c’est, en quelque sorte, elle qui a remplacé Max aux yeux de Chloé pendant son absence. C’est donc primordial d’avoir joué au premier opus pour mieux anticiper ce qui va arriver et pour mieux comprendre l’importance de cette relation. Elle prouve d’ailleurs que, même si tout le monde la voit comme la petite fille parfaite, ça ne veut pas dire qu’elle se sent bien à l’intérieur d’elle. Bref, c’est dur la vie de jeune femme et la sienne n’est pas différente de celle de Chloé.

En plus de Rachel, on retrouve les David Madsen (le nouveau beau-père de Chloé), l’infâme Nathan Prescott, le dealer de drogue Frank, la désagréable Victoria Chase et Joyce la mère de Chloé. Ce sont tous des personnages que j’étais content de revoir ce qui a aussi affecté ma manière d’agir avec ceux-ci considérant ce que je savais de la suite de l’histoire.

À la recherche des graffitis

J’ai eu la chance de recevoir l’édition de collection de Life is Strange : Before the Storm de la part de Square Enix ce qui m’a permis de profiter d’un nouvel ajout du studio. Grâce à celui-ci, on peut retourner dans la séquence du jeu de notre choix pour trouver le graffiti qu’on aurait manqué, car ceux-ci sont cachés un peu partout et remplacent les photographies que Maxine devait prendre dans l’opus précédent. Même si ça n’amène rien de plus que des succès sur ma Xbox One, j’ai eu bien du plaisir à aller les chercher surtout que cela peut être fait sans avoir d’impact sur les choix de dialogues que j’ai faits initialement.

Une trame sonore à la hauteur de la série

Life is Strange : Before the Storm a aussi profité de sensiblement le même engin graphique qui m’avait bien plu avec le titre précédent. Par contre, ils ont réussi à rendre les scènes plus fluides et je n’ai jamais eu de problème de stabilité dans les cinématiques ce que Telltale n’a toujours pas réussi à faire avec ses jeux épisodiques. J’ai aussi adoré la trame sonore écrite par le groupe indie Daughter qui s’agence parfaitement avec chaque scène et on y retrouve l’essence du premier jeu. Je me suis empressé d’aller la télécharger sur mon service Google Music et je l’écoute tous les jours depuis une semaine.

Le seul problème que j’ai trouvé du côté visuel c’est que ma Chloé s’est fait frapper au visage lors de la séquence d’introduction à cause d’une décision que j’ai prise. Or, tous les personnages parlent de mon œil au beurre noir comme si c’était très apparent, mais on ne le voyait pas du tout à l’écran. J’ai trouvé cela un peu agaçant, mais ça reste assez mineur.

Un autre aspect qui m’avait initialement fait douter de Life is Strange : Before the Storm, c’était l’absence de Ashly Burch pour faire la voix de Chloé, elle qui avait fait de l’excellent boulot avec le premier chapitre. Elle a tout de même servi de consultante au studio afin de s’assurer que son personnage soit à la hauteur. Le tout est dû à une grève dans le milieu des syndicats d’acteurs, mais j’ai rapidement pu passer par-dessus puisque sa remplaçante à fait du très bon boulot. Kylie Brown fait aussi un très bon travail de doublage pour la voix de Rachel. Je n’ai rien à redire au niveau des acteurs qui transmettent bien les émotions des personnages dans leurs paroles.

Conclusion

En terminant, Deck Nine Games et Square Enix ont fait de l’excellent boulot pour lancer cette nouvelle aventure avec son premier épisode intitulé « Éveille-toi ». La table est mise pour la suite du scénario que j’ai très hâte de découvrir. L’épisode un s’est avéré étonnamment plus complet et plus long que prévu ce qui nous a permis de déjà nous accrocher. Il y a plusieurs détails à découvrir si vous prenez le temps d’explorer tout ce que le jeu cache et certains vont même vous débloquer des choix de discussions. Bref, si vous avez aimé le premier opus, vous aimerez aussi Life is Strange : Before the Storm.

NOTES
Note d'enthousiasme
8.5
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, je suis bachelier en administration des affaires concentré en finances. J'adore donc tout ce qui touche les deux domaines. Je suis aussi consultant pour le blogue Branche-Toi de Bestbuy.ca. Enfin, je suis rédacteur en chef Amérique du Nord pour la section Jeux Vidéo de Geeks and Com' et je co-anime la balado-légendaire. PSN: AtotheG / Xbox live: Sparmoro