Destiny 2 : La malédiction d’Osiris – À la hauteur des attentes?

0

Communauté ayant vu le jour en 2014, celle de Destiny n’a cessée de grandir avec les années. Comme à chaque annonce d’un opus suivant, ce dernier avait perdu un peu de plumes avant de retrouver plusieurs joueurs cette année avec Destiny 2. Cependant, les gens ayant rapidement fait le tour du jeu, nous avons vu cette communauté disparaître tranquillement, cherchant un défi ailleurs que dans le jeu de Bungie. Si le premier DLC du jeu, la malédiction d’Osiris, avait comme but premier de ramener cette panoplie de joueur au bercail, cette mission est encore loin d’être accomplie. Voici le test du premier DLC de Destiny 2, sorti le 5 décembre passé.

Fiche technique

  • Date de sortie : 5 décembre 2017
  • Style : Shooter MMO
  • Classement ESRB / PEGI ESRB T / PEGI 16
  • Développeur : Bungie Studios
  • Langue d’exploitation : Disponible en français et en anglais
  • Disponible sur Playstation 4, Xbox One et PC
  • Testé sur Playstation 4
  • Prix lors du test : 26,99 $ CA / 19,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

L’histoire d’Osiris et sa planète

Les amateurs d’exploration et d’histoire étaient ravis que cette expansion touche finalement à l’un des plus grand arcaniste évoqué dans le jeu, Osiris. Seul gardien à avoir été rejeté de la tour, ce dernier avait quitté pour une mission sur Mercure afin d’aller y vaincre la menace Vex et d’empêcher les ennemis les plus forts d’utiliser la Forêt Interdite pour maîtriser les voyages dans le passé et le futur. Pour les maniaques de PVP, vous avez possiblement déjà exploré Mercure en venant à bout d’une partie sans fautes en mode Osiris, dans le premier Destiny ou dans celui-là. L’aventure nous amènera donc sur cette toute petite (très petite) planète afin d’enquêter sur la disparition d’Osiris.

Une nouvelle planète s’ouvrira donc à nous, mais aussi une nouvelle zone: la Forêt Interdite, qui propose des centaines de possibilités de chemins aléatoires selon la trajectoire du jour. Cette forêt, annoncée comme énorme par Bungie lors de la présentation du DLC, se veut en réalité assez moche à découvrir, très redondante et sans le défi promis par les développeurs. On aura donc une bonne première sensation en y entrant, mais ce sentiment laissera rapidement place à de la platitude lors de vos nombreux retours inutiles dans les différentes missions du DLC.

Parlant de missions, il faudra en compter environ 5 ou 6 d’une vingtaine de minutes chacune pour venir à bout de l’histoire principale. On se perd d’ailleurs rapidement dans l’histoire et on sent que Bungie à voulu faire vite en mélangeant, sans trop d’objectifs précis, les notions de passé et de futur. Bref, pour le prix, il y avait beaucoup à faire au niveau de l’histoire avec un personnage si important depuis le tout début et qui, malheureusement, se perd dans une aventure principale sans richesse.

En prolongation dans la Forge

L’histoire écartée, on se demande bien ce que Bungie a pu offrir aux joueurs en tant que contenu post-aventure. La recette miracle de Destiny 2 semble se trouver dans un principe appelé la Forge. À la toute fin de l’histoire, Frère Vance, disciple d’Osiris, vous proposera de faire quelques aventures régulières pour ensuite vous en offrir une de niveau supérieure. Celle-ci vous débloquera donc la Forge, dont le principe simple sera de récolter des ressources dans les Assauts, PVP et événements publiques. Le tout rendra heureux les joueurs qui cherchaient une bonne raison de refaire ces différentes activités en plus de vous demander pas mal de temps pour récupérer la totalité de ce qu’on peut récolter. Ceci dit, cette solution ne plaira pas à tous les gardiens, car refaire encore et encore les mêmes événements commence à devenir coutume chez Bungie, causant le départ de plusieurs vers d’autres MMO ayant plus de contenu post-histoire.

Nouveau DLC, nouveau Raid?

Après avoir lu toutes ces lignes décevantes, vous vous dites bien que le Raid sera du tonnerre non? Et bien, c’est ce qui nous donne un peu d’encouragement face à Bungie. Les Raids sont les activités ultimes de Destiny et Destiny 2. À l’aide d’une escouade de 6 joueurs, vous devrez affronter des puzzles, des énigmes et des défis à une difficulté considérable, si bien qu’il vous faudra coordination et communication pour en venir à bout. Jusqu’à maintenant, pour Destiny 2, le Raid avait déçu plusieurs joueurs par son manque de profondeur et par la facilité avec laquelle on réussit les différentes épreuves. Il faut dire que la barre était haute dans le précédent volet avec le Caveau de verre, Cropta, Oryx et Aksys.

Ceci dit, nous n’avons pas tout à fait droit à un Raid complet avec ce DLC et c’est ce qui choque. Annexé au premier Raid du jeu Destiny 2, celui-ci est beaucoup moins long et n’offre qu’un seul boss à battre. Mettons de côté ces deux éléments, nous nous retrouvons avec une activité bourrée d’énigmes à faire à 6 joueurs, de plates-formes qui tueront plusieurs d’entre nous et d’une ambiance Vex qui nous rappellera le fameux Caveau de verre du premier jeu. Ennemi principal avec une mécanique très intéressante utilisant les trois dégâts principaux du jeu, il vous faudra constamment parler à votre équipe et vous adapter au rôle de chacun pour y venir à bout. On regrettera donc que le défi soit si court, bien qu’il soit agréable à faire et refaire (pour l’instant).

 

NOTES
Note d'appréciation
6
PARTAGER

Que ce soit en amuse-­gueule ou en plat principal, le Geek en moi dévore chaque petite nouveauté technologique, de Mario ou Kratos, en passant par Sanctuaire et Azeroth. Le jour, vous me trouverez formateur en télécommunication pour une compagnie du Québec, alors que le soir, je vous propose d'être votre humble serviteur de chroniques technologiques.