Deck Nine Games était de retour durant les fêtes avec le dernier épisode de Life is Strange: Before the Storm. Cette histoire, qui se déroule quelques années avant la première saison, nous a encore faire vivre beaucoup d’émotions. Avec ce chapitre final intitulé « L’enfer est vide », on conclut l’introduction explosive de la relation entre Rachel et Chloé. Mais est-ce que celui-ci arrive à la hauteur de ce que DONTNOD Entertainment a mis en place ?

Notre test du premier épisode intitulé « Éveille-toi »
Notre test du second épisode intitulé « Splendide Nouveau Monde »

Fiche technique

  • Date de sortie de l’épisode : 19 décembre 2017
  • Style : Aventure / Pointer-et-cliquer
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 16
  • Développeur : Deck Nine Games
  • Éditeur : Square Enix
  • Langue d’exploitation : Voix en Anglais, Textes en Français
  • Disponible sur PlayStation 4, Xbox One, PC
  • Évalué sur Xbox One
  • Prix lors du test : 23.99 $ ou € 16,99 saison complète / 34,99 $ ou € 24,99 version Deluxe

Une autre aventure tragique

Bien qu’on nous raconte encore une aventure plutôt tragique, on n’aborde pas la disparition de Rachel. C’est important de le mentionner parce que Deck Nine Games ne cherchait pas à faire le pont entre les saisons. Certains qui avaient des attentes en ce sens seront peut-être déçus. Néanmoins, cette partie cadre encore parfaitement avec les thèmes sérieux auxquels la série nous a habituées. C’est d’ailleurs toujours aussi captivant.

Outre la dépendance, Life is Strange: Before the Storm aborde l’abandon, la surprotection, la culpabilité, vivre avec la mort d’un proche et j’en passe.

Dans l’épisode 2, nous avons appris que la mystérieuse femme que nous avions rencontrée à quelques reprises était la mère biologique de Rachel. Cette grande révélation permet de ramener à l’avant-plan un thème important, celle de la dépendance. C’est ce qui a séparé Rachel de Sera, sa maman, durant toutes ces années. Bien qu’elle soit de retour à Arcadia Bay avec de bonnes intentions, elle n’a pas le meilleur entourage. C’est pourquoi, lorsque Chloé tente de creuser un peu plus pour découvrir où elle se cache, tout tourne à la catastrophe.

Outre la dépendance, Life is Strange: Before the Storm aborde l’abandon, la surprotection, la culpabilité, vivre avec la mort d’un proche et plus. C’est en découvrant chacun de ces aspects de la vie de nos deux héroïnes qu’on s’immerge complètement dans l’aventure. D’ailleurs, à travers le jeu, Chloé parle souvent à son défunt père ce qui laisse place à de puissantes scènes. Ceux qui ont déjà vécu la perte de proche pourront facilement s’identifier.

Tout n’est pas blanc ou noir

Le troisième épisode est une très bonne conclusion qui vient bien clôturer la majorité de ce qui s’est produit dans Before the Storm. D’abord, on a encore droit à plusieurs moments tragiques et forts en émotions. On comprend aussi pourquoi Chloé s’est tellement attachée à Rachel puisque leur relation ne fait que s’amplifier. Tout est intense avec Rachel et c’est ce qui façonne tranquillement le caractère de Chloé vers ce qu’elle va devenir. C’est vraiment intéressant de voir le développement de leur relation et par quoi Chloé a passé avant le retour de Maxine.

il faut chercher à aller plus loin et comprendre qu’il y a toujours une zone grise ce que le jeu fait très bien à maintes reprises

Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié avec Life is Strange: Before the Storm, c’est que tout n’est pas blanc ou noir. C’est facile de se faire une opinion et de juger les gens au premier coup d’oeil. C’est d’ailleurs un des exercices préférés de Chloé. Un des meilleurs exemples est celui de David. Avec la manière dont le jeu nous l’a présenté initialement, ce serait facile de s’arrêter à le détester. Mais au fond, il faut chercher à aller plus loin. Il y a toujours une zone grise ce que le jeu démontre très bien à maintes reprises.

Un autre bon exemple, c’est le père de Rachel qui fait tout pour empêcher Sera de revoir sa fille. Or, si on s’arrête à son explication, ça semble plutôt logique. Mais lorsque Chloé la rencontre pour la première fois, on peut se faire une meilleure idée.

Tout est une question de perspective. J’ai aimé que les auteurs choisissent de nous présenter les choses sous un certain angle pour nous faire douter par la suite. Je pense que cela reflète très bien ce qu’un ado peut ressentir. Cela prouve que les développeurs ont bien travaillé le scénario.

Un peu décousu

Par contre, tout n’est pas parfait non plus. J’ai eu l’impression parfois que le scénario avait été accéléré. Il y a donc quelques questions qui restent en suspens. J’ai l’impression que ce n’était pas parfaitement ficelé par moment et qu’il manquait des morceaux de scénario. À mon avis, c’est parce qu’on arrive à la conclusion de ce chapitre trop rapidement sans vraiment aller au bout de chaque idée. Ça reste une aventure très intrigante, mais je crois que peut-être un autre épisode aurait pu aider à mieux présenter certains aspects. Par exemple, on n’a pas beaucoup de temps avec Sera et on doute encore des vraies intentions du père de Rachel.

une aventure très intrigante, mais un autre épisode aurait pu aider à mieux présenter certains aspects

Au moins, on a droit à plusieurs scènes d’importances que j’ai toujours voulu voir. Par exemple, pourquoi Chloé a décidé d’avoir les cheveux bleus. Ou encore, pourquoi Chloé ne va-t-elle plus à Blackwell et j’en passe. C’est plein de petits moments comme ça que les fans de la première saison vont apprécier. On visite même à nouveau quelques endroits iconiques de la première saison. Bref, les amateurs seront comblés et feront plusieurs liens.

Conclusion

En terminant, Life is Strange: Before the Storm n’aura peut-être pas l’impact du premier chapitre au niveau des choix. En fait, il y a seulement la décision finale qui m’a déchirée. Cependant, maintenant que la série complète est sortie, je conclus qu’il s’agit d’une autre excellente aventure. Deck Nine Games a su livrer un antépisode à la hauteur en racontant leur propre histoire. J’ai bien hâte de voir ce que l’épisode boni nous réservera et ce qui nous attend dans la suite. Bref, n’hésitez pas et sautez dans cette aventure qui vous fera vivre des montagnes russes d’émotions.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.