C’est après de nombreuses tentatives qu’un scientifique norvégien a réussi à rétrécir une souris. Dix années plus tard, une communauté grandissante veut se faire miniaturiser à une taille d’environ 12 centimètres. Ce geste concret est pour réduire la surconsommation ainsi que la surpopulation afin de réduire la pollution et aider l’environnement. Paul et son épouse décident alors de se faire rétrécir afin d’améliorer leurs conditions de vie. Malheureusement, ce n’est pas parce qu’on est petit que tous nos problèmes ont disparu. Venez entrer dans le monde de Petit format.

Fiche technique

  • Titre original : Downsizing
  • Titre en français: Petit Format
  • Date de sortie : 22 décembre 2017 (Canada)
  • Réalisé par : Alexander Payne
  • Scénario par : Alexander Payne et Jim Taylor
  • Acteurs : Matt Damon, Christoph Waltz, Hong Chau, Kristen Wiig, Udo Kier et Rolf Lassgard
  • Distributeur : Paramount Pictures
  • Genre : Satire sociale
  • Durée : 2h15
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en français)

Une histoire pertinente, mais sans rebondissement

L’histoire du film Petit format traite de sujets pertinents et actuels, par contre il manque un petit quelque chose. Le concept est bon, mais il n’y a pas d’intrigue ni de rebondissements. C’est un film monotone. C’est dommage parce que le début du film était très intéressant ! Voir et comprendre l’évolution de la recherche scientifique et même de voir la transformation d’un humain en taille réelle à 12 centimètres est impressionnant. Malheureusement, plus le film avançait, plus qu’il y avait des longueurs et plus qu’on perdait l’essence du film.

Un sujet d’actualité

Plusieurs thèmes qui sont abordés dans le film relèvent de l’actualité tels que l’environnement, la surconsommation, la surpopulation et la production de déchets. Le scientifique norvégien pense que si nous réduisons notre taille humaine à 12 centimètres, les problèmes environnementaux que tout le monde connaît diminueront. Par contre, ce n’est pas parce que vous réduisez votre taille que tous les problèmes sont disparus. Au contraire, même si on est petit la maladie peut nous toucher, les classes de société sont distinctes et la pauvreté est présente.

Conclusion

Pour résumer, le film Petit format est bon, mais sans plus. Le concept est très pertinent, bien pensé et traite de sujets d’actualités, mais il manque une intrigue et des rebondissements au film. Plusieurs longueurs sont au rendez-vous. C’est dommage parce que le sujet est intéressant, mais mal rendu afin de capter l’attention complète du spectateur.

NOTES
La réalisation
7
Le scénario et l'histoire
5
Le jeu des acteurs
7
Le plaisir durant le visionnement
6
PARTAGER
Diplômée en Animation et recherche culturelle à l'UQAM, grande admiratrice de films d'animation, oui oui parce que je suis un enfant dans l'âme. Je suis une passionnée de cinéma, de séries télé québécoise et américaine, de musique, de livres, de spectacle d'humour et tout ce qui concerne la culture.