Sony Pictures a dévoilé la première bande-annonce de Venom, avec Tom Hardy dans le premier rôle. Très peu a été dévoilé, et ce n’est pas plus mal ! La révélation de Eddy Brock dans la peau de Venom interviendra donc plus tard et c’est tant mieux. Le film ne sort qu’en octobre après tout.

Bien que l’on ne voie pas les personnages de Woody Harrelson, Jenny Slate ou encore Scott Haze dans l’extrait, certains ont quant à eux, fait leurs débuts. Michelle Williams tout d’abord, qui jouera apparemment l’ex d’Eddy Brock. Et Riz Ahmed, qui semblerait être à la tête de la Life Foundation; une organisation menant des expériences génétiques barbares probablement à l’origine des symbiotes. De celui de Venom ? Peut-être. La bande-annonce ne nous propose qu’un aperçu de la substance (alien?), sans nous donner d’explication…

Par ailleurs, Tom Holland (Au Coeur de l’Océan, The Lost City of Z) est pressenti pour apparaître dans le film. Non pas vêtu de son resplendissant costume de Spider-Man, mais simplement en tant que Peter Parker. À confirmer.

Casting et équipe technique de Venom

En plus de Tom Hardy, Michelle Williams (My Week with Marilyn, Blue Valentine) et Riz Ahmed (The Night OfStar Wars: Rogue One) se confirment à la distribution du film. La première jouerait l’ex de Brock. Quant au second, il serait à la tête de l’organisation appelée The Life Foundation. Ils sont rejoints par l’excellent Woody Harrelson (Bienvenue à Zombieland, La Planète des Singes: Suprématie). Ainsi que par Jenny Slate (Mary, Zootopia). On ignore encore leur rôle. De plus, Scott Haze (Midnight Special, Child of God) serait aussi à la distribution du film

Le script de Venom est écrit par Scott Rosenberg (Jumanji) et Jeff Pinkner (The Amazing Spider-Man 2: Le Destin d’un Héros). Le film sera un mélange d’action/horreur et de science-fiction. Il est entré en production en octobre et a tourné à Atlanta et New York. Ruben Fleischer (Bienvenue à Zombieland, Gangster Squad) est à la réalisation du long-métrage.

Venom sortira le 5 octobre 2018 en Amérique du nord, et cinq jour plus tard en France.

PARTAGER
Atteint du syndrome de Peter Pan, je vis accroché à mes rêves d'enfant en espérant qu'ils se réalisent un jour. En attendant,  j'ai enchaîné les mois et les années sur les bancs de l'école jusqu'à la fac, jonglant entre comics, ciné, séries, football, réseautage professionnel et voyages linguistiques. J'attends toujours que le professeur Chen me donne mon premier Pokémon.