Le Dr Alex Murry fait des recherches sur le Tesseract pouvant agir sur l’espace-temps. Un jour, ses recherches portent ses fruits, mais il sera emporté par sa découverte. Cela fait maintenant quatre ans qu’il est porté disparu. Sa fille Meg et son fils Charles Wallace doivent vivre avec l’absence de leur père et cela peut être très difficile à vivre. Trois étranges personnages (des êtres astraux) leur annoncent que leur père est captif sur une planète lointaine par une force maléfique. Meg et Charles Wallace, accompagné de Calvin (un collègue de classe à Meg), partent dans un long périple afin de retrouver leur père.

Fiche technique

  • Titre original : A Wrinkle in Time
  • Titre français : Un Raccourci dans le temps
  • Date de sortie : 9 mars 2018 (Canada) | 9 mars 2018 (France)
  • Réalisé par : Ava DuVernay
  • Scénario par : Jennifer Lee
  • Acteurs : Oprah Winfrey, Reese Witherspoon, Mindy Kaling, Gugu Mbatha-Raw, Michael Peña, Storm Reid, Zach Galifianakis, Chris Pine
  • Distributeur : Walt Disney Pictures
  • Genre : Aventure, Fantastique
  • Durée : 109 min
  • Classement : Général
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en français)

A Wrinkle in Time, un film visuellement impeccable

Le film A Wrinkle in Time nous plonge dans un univers fantastique rappelant les précédents succès de Disney comme Alice in Wonderland de Tim Burton. Comme la majorité des films produits par Walt Disney, l’univers visuel est tout simplement magnifique et grandiose. Que ce soit cette dualité entre les univers « bons » et « mauvais », ce film nous fait vraiment voyager à travers l’espace-temps durant les 109 minutes. J’ai eu la chance de voir le film en 2D, alors je n’ai rien à redire sur les effets spéciaux et les décors qui sont au summum de la qualité. Aussi, les effets où les personnages se transportent dans l’espace-temps sont particulièrement attrayants visuellement.

Un scénario qui manque de substance

Néanmoins, c’est au niveau du scénario que le film perd des plumes. J’ai beaucoup apprécié l’introduction du film où l’on découvre les recherches du Dr Murry et de sa vie familiale. Plusieurs scènes avant que les trois jeunes protagonistes partent sont très bien puisque le sujet abordé est d’actualité et touchant. Je parle de l’intimidation que les enfants et adolescents peuvent vivre à l’école.

Par la suite, le scénario se dilue dans une aventure fantastique. Par moments, l’histoire manque de substance. À d’autres moments, le scénario s’éparpille dans toutes les directions sans trop que cela apporte au film. Cependant, ce n’est pas tout du scénario qui est décevant. J’ai aimé les moments où l’espoir, la foi en la bonté et la confiance sont mis de l’avant. Il y a aussi un aspect scientifique dans ce film qui aurait pu être un peu plus exploité. En même temps, je comprends que le film s’adresse à un très large public (enfants et adultes).

Une distribution inégale

Ainsi l’histoire nous introduit les trois êtres astraux. C’est un peu à cet instant que l’histoire se perd. Il y a de longs moments avec eux qui, au bout du compte, n’ajoutent rien de pertinent. De plus, l’une d’entre elles est jouée par Oprah Winfrey qui aurait pu être interprété par n’importe qui et le résultat aurait été le même. Une autre est interprétée par Reese Witherspoon qui a un rôle un peu nunuche, mais avec de la personnalité. La dernière est jouée par Mindy Kaling (qui? Mrs. Who?).

Cependant, les trois jeunes protagonistes sont bien interprétés. J’ai vraiment aimé Storm Reid (Meg) et Levi Miller (Calvin) dont leur performance est juste pour leur personnage. Et Deric McCabe (Charles Wallace) a de bons moments et d’autres qui sont désagréables (sa voix qui n’a pas mué). Somme toute, ces trois acteurs sont merveilleux à l’écran. Chris Pine est encore une fois excellent malgré son manque de présence dans le film.

 

Bref, l’histoire d’A Wrinkle in Time manque un peu de contenu captivant. Cela aurait pu être un bon film outre que pour son visuel fabuleux et ses univers contrastés, mais combien incroyables à voir au grand écran. Aussi, le film s’adresse clairement pour la famille. Néanmoins, l’ensemble du film n’est pas assez accrocheur pour nous garder en haleine. Je dirais qu’A Wrinkle in Time pourrait être un bon film à voir bien relaxe dans son salon en vidéo sur demande.

NOTES
La réalisation
7
Le scénario et l’histoire
4
Le jeu des acteurs
7
Les effets spéciaux
9
Le plaisir durant le visionnement
3
PARTAGER
Designer UX/UI et amateur de la pop-culture et de la culture asiatique (surtout la Corée du Sud avec sa K-Pop et ses K-Drama et le Japon), je suis l’un des fondateurs du site web la Zone TechnoCulturelle et maintenant, je suis rédacteur en chef de la section Culture Geek du site web Geeks and Com'. Je produis du contenu de tout type sur ce qui me passionne. C’est majoritairement des critiques écrites, mais de temps en temps, j’aime bien faire des vidéos unboxing et des critiques vidéo (Entrer dans la Zone) ou encore des baladodiffusions (Entre les cases de 2013 à 2015).