Qui n’a jamais rêvé d’être un pirate ? Du moins à temps partiel ? Soyons honnêtes, l’idée de partir à l’aventure sur les grandes étendues d’eau à bord d’un gigantesque navire est tentante. C’est donc sans devoir quitter votre emploi actuel que le studio Rare à décidé de remplir votre souhait, soit celui d’être le plus grand pirate de tous les temps. La seule question est : avez-vous l’étoffe pour être cette personne ? Et surtout, avez-vous l’équipage nécessaire pour vous suivre sur les sept mers ? Pendant que vous réfléchissez à cette question, prenez le temps de lire cette critique de Sea of Thieves. Barre à bâbord !

Fiche technique

  • Date de sortie : 20 mars 2018
  • Style : Action/Aventure
  • Classement ESRB / PEGI : T / PEGI 12
  • Développeur : Rare
  • Éditeur : Microsoft Studios
  • Langues d’exploitation : Disponible en français et en anglais
  • Disponible sur PC et Xbox One
  • Testé sur Xbox One
  • Prix lors du test : 79.99 $ CA / 69.99 € / Gratuit avec Xbox Game Pass 
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Mon véritable amour, c’est la mer

Pour ceux qui ont eu la chance de tester Sea of Thieves durant les phases bêta, votre opinion est probablement déjà faite sur le jeu. Et ceux qui, comme moi, n’ont pas eu cette chance, c’est le temps d’entrer dans le vif du sujet. Développé par Rare, Sea of Thieves vous permet d’incarner un pirate et tous les avantages et inconvénients qui viennent avec. Après avoir choisi l’apparence de votre personnage, qui est somme toute assez primaire, vous êtes prêt pour la grande aventure. Et quand je dis que vous êtes prêt, vous feriez mieux de l’être. Sea of Thieves ne contient absolument aucun didacticiel, on plonge rapidement dans l’action. Heureusement, on prend ses repères facilement, le jeu étant conçu pour être joué par tous.

Plusieurs choix s’offrent à vous concernant l’équipage qui vous accompagne. Désirez-vous être le seul maître à bord ? Ou bien vous désirez faire partie d’un équipage qui pourra combattre les terreurs des sept mers ? Honnêtement, le faire seul retire grandement toute la saveur du jeu : vous devez prendre le contrôle d’absolument tout sur le bateau. Lever l’ancre, hisser les voiles, manœuvrer la barre, décider de la bonne direction, rien ne doit être laissé au hasard. Alors qu’à plusieurs, c’est là que le vrai plaisir commence. Premièrement, vous allez vivre des moments totalement hilarants dont vous allez vous rappeler durant très longtemps. Deuxièmement, le jeu met vraiment l’accent sur le multijoueur. Bref, l’intérêt est d’y jouer avec ses amis ou même des inconnus, mais surtout pas seul.

Impressionné par le réalisme

Une fois sur le navire, vous aurez à traverser le paysage marin afin de remplir les différentes missions qui se trouveront devant vous. Comme je le mentionnais plus tôt, il faut maîtriser son navire à 100% si on veut prendre l’ascendant sur les ennemis. Parce que le jeu vous permet d’affronter d’autres joueurs en ligne, que ce soit en bataille navale ou terrestre. Pour cela, il faut cependant les trouver ces joueurs puisque vous êtes un nombre maximal de joueurs sur le même serveur. Malgré cela, les batailles navales sont ce qu’il y a de plus intense et cocasse. Et si vous avez le malheur de vous faire toucher par un canon, n’oubliez pas de réparer votre bateau et de retirer l’eau de celui-ci avant qu’il ne coule !

Autre aspect fascinant, tellement que cela semble ridicule : la mer ! L’eau est vraiment bien créée et nous donne le goût de voyager davantage. Excellent travail de ce côté. Malgré l’aspect un peu dessin animé du jeu, les développeurs se sont assuré que l’on ait réellement l’impression d’incarner un pirate sans pour autant que cela soit très complexe.

Un pirate, ça fait quoi?

Donc, on a un équipage complet. Notre bateau est à bon port et on attend le signal pour se lancer. Qu’est-ce que l’on fait exactement ? Dans Sea of Thieves, plusieurs missions vous seront proposées et ce sera à vous de décider dans quel ordre vous les faites. Amasser un trésor, éliminer un pirate, trouver un objet magique, il y a tout de même de la variété. Vous aurez même la chance de chasser des poules ! Même un monstre marin tentera de vous barrer la route.

Le seul problème : on vient rapidement à faire le tour des différentes missions disponibles et on revient à faire la même chose à nouveau par la suite. Au final, le jeu manque cruellement de contenu, ce qui fait en sorte que l’on éprouve de la difficulté à revenir vers le jeu présentement. Les bases sont très solides, mais il manque beaucoup de viande autour de l’os. Heureusement, le jeu dispose actuellement d’une base d’amateurs assez solide et si les développeurs écoutent attentivement ceux-ci, ils trouveront une façon de leur plaire. Mais pour l’instant, il est difficile de justifier l’achat d’un tel jeu à plein prix alors qu’on en vient à bout rapidement. D’accord, on peut amasser de l’or afin d’acheter des éléments visuels pour son bateau ou son pirate, mais est-ce vraiment cela l’unique but du jeu ? On espère beaucoup plus dans le futur.

Conclusion

Sea of Thieves apporte beaucoup de moments cocasses en raison de sa prise en main facile et expéditive. On a vraiment l’impression d’être un pirate et tout ce que l’on veut c’est retrouver la mer. Malheureusement, cette envie se perd rapidement en raison du peu de contenu disponible pour le jeu. Avec la base solide dont dispose Rare, il ne serait pas surprenant de voir la barre se remettre à niveau. En fait, on le souhaite de tout cœur.

NOTES
Note
7
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.