Je n’étais pas encore familier avec l’univers fantastique et étrange de Shin Megami Tensei lors de la sortie de Strange Journey sur DS en 2010. À l’époque, plusieurs critiquaient déjà Nintendo pour son manque de jeux matures. Pourtant, Atlus avait lancé plus d’une dizaine de jeux de la série dont la majorité sur des consoles Nintendo. Pour ma part, c’est finalement avec SMT IV que je suis devenu accroc au système de capture de démons et à la jouabilité de la série. Offrant des dizaines d’heures de gameplay et plusieurs défis imposants, on a toujours droit à d’excellents RPG avec cette série.

8 ans plus tard, les développeurs relancent cette itération sous la forme de Shin Mega Tensei: Strange Journey Redux. Au menu, on a droit à une version hautement rehaussée et en voici tous les détails.

Fiche technique

  • Date de sortie : [EU] 18 mai 2018 / [NA] 15 mai 2018
  • Style : RPG
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Atlus
  • Éditeur : Atlus
  • Langue d’exploitation : Sous-titres anglais et voix japonaises
  • Exclusivité Nintendo 3DS
  • Testé sur New Nintendo 3DS XL
  • Prix lors du test : 54,99 $ CA / 36,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Une anomalie dans l’espace

Dans Strange Journey, on incarne un soldat qui part examiner une anomalie spatiale nommée Schwarzwelt. Il s’agit en fait d’un dôme d’énergie noir qui s’est posé en Antarctique et qui menace d’engloutir la Terre. À l’intérieur, notre héros découvrira qu’il s’agit d’un univers miroir au nôtre et rempli de démons. Vous devrez tout faire pour tenter d’éliminer la menace qui vous attend. En plus, Alex, une mystérieuse combattante viendra vous mettre les bâtons dans les roues. Que nous veut-elle ? Et comment réussirez-vous à mettre fin à ce cauchemar ? Toutes les réponses vous attendant dans Shin Mega Tensei: Strange Journey Redux.

Plusieurs avaient reproché au jeu d’avoir une histoire très ordinaire lors de sa sortie originale. Or, j’ai trouvé que c’était loin d’être le cas ici. En effet, on continue de voir que la série se modernise et devient plus attrayante pour le marché de l’ouest. Une multitude de fins attendent les joueurs ce qui nous permet d’explorer plusieurs arcs narratifs. Une seule visite sera loin d’être suffisante pour découvrir tous les secrets du jeu. Et c’est exactement ce que les fans de la série veulent.

Une seule visite sera loin d’être suffisante pour découvrir tous les secrets du jeu.

Enfin, les fans de science-fiction, comme moi, vont bien aimer l’approche du scénario et les thèmes explorés. Les développeurs se sont amusés à critiquer la société actuelle. Dans Strange Journey, la Terre est corrompue, polluée et pleine de voyous. Elle obtient, en quelque sorte, ce qu’elle mérite avec cette boule d’énergie sombre qui tente d’anéantir l’humanité. Bref, le scénario va bien plus loin et je vous laisse le découvrir.

Un turn-based dungeon-crawler à son meilleur

Strange Journey emprunte le style habituel de la série qui n’est pas pour tout le monde. Si vous êtes un amateur des Etrian Odyssey ou de la série Bard’s Tale vous devriez bien aimer. En effet, il s’agit d’un dungeon-crawler à la première personne qui met de l’avant des combats au tour par tour. Le but de notre personnage est donc de traverser les nombreux secteurs pour s’échapper du Schwarzwelt.

cette partie du jeu est très punitive et vous allez devoir être très prêt avant de vous lancer

Il est primordial de capturer des démons (jusqu’à 18 à la fois) pour qu’ils se joignent à notre cause. Il faut donc leur faire gagner de l’expérience et les fusionner pour les rendre de plus en plus puissants. Tous les moyens sont bons pour les convaincre de se joindre à votre équipe.

Une des plus grosses additions à cette version Redux est le Womb of Grief. Il s’agit d’un énorme donjon de sept étages qu’il faut compléter pour activer une des nouvelles fins. Dans celui-ci, votre défi sera de trouver six fruits en étant aussi poursuivi par l’infâme Alex. Malheureusement, cette partie du jeu est très punitive et vous allez devoir être très prêt avant de vous lancer. C’est le genre d’ajout qui peut paraître très frustrant au départ, mais qui vous satisfera pleinement à la fin. Bref, c’est parfait pour les plus grands amateurs du genre.

Un vrai remaster

Contrairement à plusieurs rééditions disponibles sur le marché, Atlus a vraiment mis le paquet avec Strange Journey Redux. Ce n’est pas simplement un petit rehaussement des graphiques, tout a été revampé de A à Z. D’abord, pour moderniser le jeu, on a enfin droit à des voix pour la plupart des cinématiques. J’apprécie grandement lorsque les studios prennent la peine de mettre cet effort supplémentaire même s’il s’agit d’un style plus niche. Cela rend le scénario plus intéressant et les personnages plus crédibles même si elles sont entièrement en japonais.

Le visuel a aussi été complètement revu incluant des personnages et démons qui ont carrément été remodélisés. Les animations ont aussi été revues ce qui donne au jeu une meilleure finition. Pour les vétérans, vous serez content de voir que le jeu possède dorénavant trois niveaux de difficulté pour vous tester. Ajoutez à cela les nouveaux démons, pour un total de 350, ainsi qu’une toute nouvelle route et on a un jeu plus complet que jamais.

Le visuel a aussi été complètement revu incluant des personnages et démons qui ont carrément été remodélisés.

Mais l’aspect que j’ai le plus apprécié, c’est les nombreux arcs narratifs qui sont offerts. D’ailleurs, le personnage dont je faisais mention précédemment, Alex, est complètement nouveau. Elle n’existait pas dans la version originale et c’est un peu par elle que passent les nouvelles trames narratives. Les développeurs ont miraculeusement réussi à l’ajouter au scénario sans que ça paraisse trop. C’est fait de manière très transparente.

Le verdict

Pour conclure, Shin Megami Tensei: Strange Journey Redux a tout ce qu’il faut pour plaire aux admirateurs du genre. Que vous ayez joué ou non à l’original, le jeu offre suffisamment de contenu pour satisfaire tout le monde. Avec des dizaines d’heures de jouabilités et plusieurs fins alternatives, vous en aurez pour votre argent. Il s’agit d’un des remasters les plus complets sur le marché et il vous aidera à patienter en attendant la sortie de SMT V.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.