Envoyer des mails sans connaître l’adresse du destinaire… en route vers les mails sémantiques ?

Address Book Carnet d adresse

Et si le carnet d’adresse (même dans son ordinateur ou téléphone) devenait obsolète pour écrire à quelqu’un ?

Une équipe de chercheurs de l’Université de Standford travaille à une solution qui permette d’envoyer des mails sans connaître l’adresse du destinataire. L’idée est de permettre d’envoyer un message qui sera envoyé à une liste de destinataires susceptibles d’être intéressés par son contenu. Pour cela, le système analyse le contenu du mail et trouve en ligne une liste de destinataires pertinents. En effet, la technologie «sémantique» reconnaît des expressions et les relations entre les mots, et peut exploiter des bases de données et l’internet pour y trouver des destinataires.

Quels usages du carnet d’adresse sémantique ?

Dans un premier temps, le système s’adresse aux organisations internes des entreprises. Ainsi, plusieurs grosses sociétés se seraient déjà montrés intéressées.

Par la suite, lorsque les entreprises échangeront des données avec leurs partenaires et que sur Internet les informations seront « plus fiables » alors le système de « messagerie sémantique » devrait être plus massivement utilisé par les entreprises.

« Il y a beaucoup de données sur les gens et les organisations – c’est disponible sur le web, et nos programmes doivent être capables de l’exploiter » selon Michael Genesereth, professeur d’informatique à Standford et responsable du projet.

Des questions soulevées par le système de courriels sémantiques

Le premier risque  que l’on peut voir est que ce système pourrait multiplier le nombre de spams. Cependant, Michael Genesereth ne semble pas de cet avis :

«C’est drôle mais vrai (…) on pourrait viser spécifiquement le public qu’on recherche». En pratique, «il y aurait moins besoin d’envoyer des avalanches de pourriels dans un monde de messagerie sémantique: au lieu d’envoyer des messages à tout le monde, vous pourriez souhaiter les envoyer spécifiquement aux gens risquant effectivement d’être intéressés»

«Les problèmes qui se posent avec le courriel sémantique ne sont pas différents de ceux du courriel actuel. Si ma messagerie sait qui m’envoie un message, je peux utiliser un filtre intelligent».

Le système soulève également quelques interrogations :

  • Le programme sera-t-il suffisamment efficace pour regrouper les informations éparpillées dans les différentes bases de données sur Internet ?
  • Comment va évoluer l’exposition publique des internautes qui sont de plus en plus sensibilisés à l’e-réputation et à certains dangers d’une mise à disposition totale de leurs données personnelles ?  En effet, le fonctionnement de cet outil suppose un accès à ces données personnelles…

.

Plus d’infos : Semantic Email Addressing : The Semantic Web Killer App? – Michael Kassoff, Charles Petrie, Lee-Ming Zen, and Michael Genesereth Stanford University (pdf)

Print Friendly, PDF & Email