Alors que de plus en plus de tablettes débarquent sur le marché, il n’est pas facile de faire son choix parmi des modèles souvent équivalents au niveau des caractéristiques techniques. Sur le papier, par exemple, cette tablette Sony ne semble pas vraiment sortir du lot, avec un matériel plutôt classique :

  • Processeur Nvidia Tegra 2 (1GHz Dual-Core)
  • 1 Go de Ram
  • Ecran IPS 9.4″ (1280 x 800 pixels) avec 10 points de détection et technologie Sony’s TruBlack™
  • Wifi 802.11b/g/n
  • Bluetooth 2.1 + EDR, IR
  • Appareils photo 5 Mégapixels pour l’arrière et 1.3 Megapixels pour la caméra frontale
  • Lecteur de carte SD

Là où Sony a décidé de se distinguer est plutôt sur le côté design de la tablette. Celle-ci ne reprend pas un aspect plat comme la plupart des concurrents, mais ressemble plutôt à un livre qu’on aurait replié sur lui même. Si cela peut sembler curieux dans un premier temps, la prise en main est tout de suite rassurante. La tablette tient vraiment bien dans la main ou sur une table, le rebord permettant même de surélever légèrement un bord de la tablette, apportant une meilleure visibilité.

Sony-Tablet-S1-Profil

Autre point positif, l’écran : Sony a de l’expérience dans le domaine et cela se voit immédiatement. Les contrastes sont bien rendus et les couleurs, même si elles sont un peu exagérées, contribuent à un effet agréable à l’oeil et font que l’on prend plaisir à regarder des vidéos ou des photos sur la machine.

Il s’agit donc d’une bien belle bête, avec de petites choses bien pensées qui font que l’on apprécie la tablette vis à vis de la concurrence. On peut par exemple mentionner la présence d’un port pour carte SD, une LED qui permet de notifier l’utilisateur de différents évènements, ou encore la présence d’un émetteur infrarouge puissant visant à transformer la tablette en véritable télécommande universelle (pour sa TV, son ampli…)!

Sony - Tablet S1 - Remote Control

Malheureusement, tout n’est pas positif. On pourra regretter le manque de personnalisation possible de l’interface Android, Sony ayant choisi de mettre son propre thème sur la tablette tout en supprimant certaines applications d’origine Google pour y pousser ses propres services. La personnalisation du constructeur est loin d’être toujours réussie et a même tendance à ralentir le système par moments : la vidéo d’animation de boot est tout sauf fluide et les effets « 3D » des menus font que ceux-ci sont parfois longs à se lancer.

D’autre part, on peut regretter que la tablette ne soit pas livrée avec des applications bureautiques pré-installées et que le Canada francophone notamment ne soit pas proposé (clavier/dictionnaire). Au niveau matériel, il est dommage de ne pas avoir mis un port HDMI sur la tablette et de ne pas avoir proposé un adaptateur secteur moins imposant et plus pratique en situation de mobilité.

Enfin, et c’est ma principale déception, à mon sens Android est loin d’être mûr pour une utilisation sur tablette. Cela n’a rien à voir avec Sony, certes, mais on retrouvera les mêmes soucis sur l’ensemble des tablettes du marché. Où sont toutes les applications optimisées pour les tablettes? On ne peut s’empêcher d’éprouver de la frustration face à un Android market qui ne met jamais en avant les applications adaptées au grand écran de l’appareil. L’utilisateur doit alors essayer chaque application pour voir s’il s’agit d’une interface adaptée ou d’un simple étirement visuel de l’application pour smartphone. J’ai par exemple été déçu de Skype, qui ne permet pas la vidéo, ou encore de l’application Sonos, qui se trouve être beaucoup plus riche sur la tablette d’Apple. On remarquera en revanche qu’une application Android pour smartphone est beaucoup plus jolie sur une tablette qu’une application iPhone sur un iPad. Bon point pour Android, donc.

Sony-Tablet-S1 (1)

Pour conclure cet avis rapide sur la Sony Talet S1, je dirais que si vous partez avec l’idée que Android n’est pas encore totalement adapté aux tablettes et que la plupart de vos applications favorites seront simplement affichées en plus grand par rapport à votre smartphone, il s’agit d’un très bon produit. On peut espérer que certains des points négatifs qui sont cités ici puissent être corrigés par la suite lorsque le root de l’appareil sera possible, même si la procédure ne concernera sans doute pas la plus grande partie du public. A mon sens, il s’agit donc d’un excellente concurrente à la Galaxy Tab 10.1 actuellement sur le marché, comblant certaines lacunes matérielles de cette dernière.

PARTAGER
Éditeur de Geeks and Com', je suis un passionné de nouvelles technologies, de sport et de tout ce qui touche au monde des communications/marketing. Je suis également consultant en communication numérique pour Signature sur le Saint-Laurent (construction du nouveau pont Champlain à Montréal).