Blackphone : un téléphone intelligent protégeant vos données ?

Blackphone Silent Circle GeeksPhone Janvier 2014

En octobre dernier, Geeks and Com’ vous informait du nouveau projet de John McAfee : un réseau VPN ultra privé, anti-NSA selon ses propres dires.

Voici maintenant qu’un nouveau téléphone intelligent ultra sécurisé devrait voir le jour dans les prochains mois grâce à une alliance entre les sociétés GeeksPhone et Silent Circle. En effet, le Blackphone (www.blackphone.ch) sera disponible en précommande à partir du 24 février prochain, juste à temps pour le Mobile World Congress à Barcelone.

Très peu de détails sont connus de ce nouveau téléphone intelligent et ce n’est pas par souci de concurrence, mais plutôt afin de garder le tout le plus secret et privé que possible. Les partenaires dans ce projet se contentent de dire que le Blackphone sera équivalent aux autres téléphones intelligents actuellement sur le marché en termes de composantes et de performances mais, naturellement, avec une large concentration des efforts sur le côté sécurité des données personnelles.

Les rares informations connues à ce jour

Le téléphone sera vendu en mode débarré (« unlocked ») et sera compatible avec tous les fournisseurs de réseaux cellulaires GSM à travers le monde (moyennant l’achat d’une carte SIM bien sûr).

Le Blackphone permet de « faire des appels sécurisés et d’en recevoir ; d’échanger des messages textos sécurisés, d’échanger et de stocker des fichiers sécurisés ; d’effectuer des chats vidéos sécurisés ; de naviguer en mode privé ; et de rendre anonyme votre activité en passant par un VPN ».

Le Blackphone roulera sous un nouveau système d’exploitation baptisé PrivatOS, basé sur le système Android mais « sans les compromis habituels » selon les partenaires GeeksPhone et Silent Circle. Reste à voir à quel point ces mesures additionnelles de sécurité et de privatisation auront un impact (ou non) sur la compatibilité Android et toutes les applications, périphériques et autres bidules propres à Android et à l’écosystème de Google.

Il faudra également voir si au-delà du marketing, qui séduira certaines personnes, l’équipe du projet Blackphone pourra répondre à la problématique d’avoir accès aux différentes couches en téléphonie, ce qui est rarement le cas. On peut ainsi penser notamment à la partie réseau pour la voix et les messages textes par exemple. Enfin, pour assurer une vraie sécurité, il faudrait que l’utilisateur change également sa mentalité au niveau de certains usages et services, par exemple sa gestion de mot de passe, sa messagerie courriel, ses médias sociaux et ainsi de suite.

Print Friendly, PDF & Email