Lancement de la PlayStation 4 de Sony au Japon : les premiers chiffres tombent

0

Sony PlayStation 4 - Japon - PS4

Le 22 février, Sony a enfin lancé sa PlayStation 4 sur le territoire japonais, 3 mois après sa sortie aux États-Unis et en Europe.

Dans les quelques heures qui ont suivi l’ouverture des grandes enseignes, plusieurs rumeurs ont circulé sur le net : files d’attente clairsemées, faible campagne marketing, stock non écoulé, désintérêt des japonais,  alimentant la crainte d’un lancement en demi-teinte chez nos amis nippons.

C’est finalement le magazine Famitsu qui nous révèle les premiers chiffres et nous permet d’y voir plus clair. Il se serait ainsi vendu 322 083 PS4 durant le week-end du lancement japonais. La nouvelle console de Sony réalise le 3e meilleur démarrage d’une console au Japon, derrière la Nintendo Wii (372 000) et l’indétrônable Sony PlayStation 2 (630 500), dans les 2 premiers jours suivant leur sortie.

À titre de comparaison, la PlayStation 3, mal accueillie, s’était vendue à 88 443 unités sur la même période. L’objectif affiché de Sony d’écouler 500 000 machines avant la fin de son exercice fiscal (prévu pour la fin mars) semble donc très bien engagé et nous pouvons d’ores et déjà parler d’un bon démarrage.

La PS4 semble dans tous les cas promise à un bel avenir.  On se souvient en effet que la firme de Kaz Hirai avait annoncé fin février qu’à la date du 8 février 2014, pas moins de 5,3 millions de PS4 avaient été écoulées dans le monde (hors Japon). Sony dépassait ainsi déjà son objectif global de vente de 5 millions d’unités avant la fin mars.

Ces chiffres japonais sont donc une excellente nouvelle, aussi bien pour Sony, que pour toute l’industrie du jeu vidéo, ainsi que pour les joueurs.

PARTAGER
Communicant parisien élevé aux Sciences Politiques, je suis avant tout un passionné de jeux vidéo, mais également  un dévoreur de films, de séries, de littérature Science-Fiction, et de culture web. Accessoirement, je suis aussi un transhumaniste à tendance sociopathe, amoureux d'aliens bleues et de sorcières rousses, et fasciné par la simple idée de voir un jour l'humanité coloniser l'espace...