E3 2014 : Sean Murray décrit le jeu No Man’s Sky

NoMansSky3

Dévoilé lors des VGX (Video Game Awards) 2013, No Man’s Sky est certainement le jeu ayant fait le plus grand bruit au cours de l’événement. Depuis, les nouvelles se sont faites rares, et je dois dire que j’avais un peu oublié le jeu! Celui-ci a été de nouveau présenté grâce à une bande-annonce absolument grisante lors de la conférence E3 de Sony.

Sean Murray, fondateur du studio Hello Games, s’est prêté au jeu de l’entrevue avec l’équipe de PlayStation Blog. Quand on lui demande de décrire No Man’s Sky, il le qualifie simplement comme un jeu de science-fiction. Il s’agit d’un genre très vaste, me direz-vous, et c’est bien pour cela que le jeune homme a ensuite précisé sa pensée. Les thèmes de No Man’s Sky seront l’inconnu et l’exploration des limites de l’univers.

Un univers à la fois unique, procédural et cohérent

Il s’agira d’un jeu procédural; comprenez par là que le monde de No Man’s Sky sera généré de manière automatique en suivant des règles établies par des algorithmes. Ce monde, tous les joueurs le partageront. Chacune des planètes qui constituera ce vaste univers sera unique et possédera son propre écosystème. Des règles réelles et scientifiques ont été établies pour générer ces planètes, et ce, afin de garder une certaine cohérence. C’est ici que le procédural est utile. Ces règles, bien qu’assez simples, détermineront le devenir des planètes : par exemple, une planète trop proche d’une étoile ne pourra pas abriter de forme de vie.

NoMansSky2

Concernant le gameplay, celui-ci repose sur les décisions du joueur. Comment celui-ci décidera-t-il d’aborder une nouvelle planète? Lors d’une attaque d’un vaisseau ennemi, que va-t-il faire? Fuir? Combattre? Selon ses choix, le joueur pourra obtenir des récompenses. Ces récompenses pourront lui servir à améliorer son vaisseau, sa tenue, etc.

Le jeu ne comporte ni quêtes ni niveaux. Les développeurs ne voulaient pas d’un jeu où un personnage non jouable quelconque nous demanderait d’aller lui chercher cinq poulets et trois morceaux de fer. Ce n’est pas le but de l’expérience que le studio cherche à créer. C’est au joueur de choisir d’explorer ce vaste univers, de se faire sa propre expérience et son aventure personnelle.

NoMansSky1

Un gameplay créatif où chaque décision aura un impact

Concernant l’aspect multijoueur, No Man’s Sky n’est pas un MMO (en anglais, massively multiplayer online role-playing game ou jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) où les joueurs jouent tous ensemble; en fait, l’univers est si vaste qu’il est peu probable que vous rencontriez d’autres joueurs! Néanmoins, il y aura, d’une certaine manière, des façons d’interagir avec d’autres. Concrètement, lorsqu’une planète sera découverte pour la première fois, le nom du joueur responsable y sera affiché. Ce principe s’applique pour presque tous les éléments du jeu : les montagnes, les espèces animales, les ressources, etc. Enfin, certains événements s’était déroulés durant la partie deviendront communs à tous les joueurs. Si un joueur décide de détruire une station spatiale ou une flotte, ou de dérober toutes les ressources d’une planète… Ces décisions auront un impact sur l’ensemble des joueurs!

NoMansSky4

No Man’s Sky est un jeu qui s’annonce absolument unique sur bien des points. Je pense qu’il promet une expérience tout à fait différente et agréable. Le jeu ne semble pas donner d’objectif aux joueurs, il faut donc que l’expérience globale soit suffisamment variée et intéressante pour que l’on veuille se replonger encore et encore dans cet univers. J’attendrai d’en savoir plus pour être complètement convaincu, mais cette nouvelle bande-annonce me donne un sentiment aussi grisant que lorsque j’ai découvert le jeu la première fois. L’avenir nous dira si le destin de No Man’s Sky est à inscrire dans les étoiles, ou au cœur d’un trou noir.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE