E3 2014 : The Order : 1886 se dévoile timidement sur PlayStation 4

The Order 1886 cover
The Order : 1886 est certainement l’un des jeux les plus attendus de la PlayStation 4. Le jeu avait fait forte impression lors de sa première présentation à l’E3 2013, spécialement grâce à ses graphismes et à sa patte artistique déjà très affirmée. Il était évident qu’il serait mis en avant lors de la conférence E3 2014 de Sony. Toutefois, le jeu s’est encore une fois fait assez avare de détails. Jugez plutôt :

Avant de revenir sur cette nouvelle présentation, faisons un petit tour du propriétaire.

The Order : 1886 est une nouvelle licence de Ready At Dawn Studios, un studio habitué jusqu’à présent au portage des fameuses licences de Sony sur console portable, notamment la série God of War. Le jeu est en développement depuis 2010, mais l’idée de l’univers The Order : 1886 remonte à encore plus loin. Le studio ne pouvait pas concevoir le jeu sur la génération de consoles précédente à cause des limitations techniques, mais avec la PS4, le studio peut enfin laisser libre cours à sa créativité.

Le jeu prend la forme d’un jeu de tir à la troisième personne classique, pourvu d’un système de couverture, de QTE et d’autres éléments de gameplay que le studio n’a pas encore révélés. Il s’agira d’un jeu scénarisé à la manière de The Last Of Us et de Uncharted. The Order : 1886 devrait être le premier titre d’une licence qui devrait s’étendre à d’autres médias.

Dans un Londres alternatif, un Ordre mystique lutte contre des mutants

Comme son nom l’indique, l’histoire se déroule en 1886 dans un Londres alternatif, mêlant style victorien et steampunk, où la technologie a fortement évolué. Un ancien cercle de chevaliers fondé par le roi Arthur, nommé l’Ordre, protège le monde des Half-Breed, une branche de l’humanité ayant muté en monstres mi-humain, mi-animal. Pour combattre ces Half-Breed, l’Ordre utilise l’Eau Noire, un liquide mystique conférant une longévité extraordinaire et des capacités de régénération remarquables. En l’an 1886, donc, l’Ordre doit à la fois lutter contre les Half-Breed, mais aussi contre une nouvelle menace prenant la forme d’une rébellion des classes populaires envers la noblesse de Londres. The Order : 1886 met en scène quatre personnages principaux, dont chacun porte le nom du chevalier originel dont il a pris la succession. L’escouade est composée de Galahad, le personnage principal, ainsi que de La Fayette, Perceval et Ygraine.

TheOrder1886 1

Une bande-annonce exaltante entourée de mystère

Il est maintenant temps de revenir sur la bande-annonce présentée lors de l’E3 2014. On y voit Galahad dans un bâtiment qui semble abandonné; l’ambiance y est inquiétante. Au détour d’un couloir, le chevalier finit par trouver un Half-Breed en plein repas. Ce Half-Breed, d’apparence humaine, se transforme alors en lycanthrope d’une taille assez impressionnante, et surtout pourvu d’une grande force physique. Galahad semble en difficulté et tente tant bien que mal d’affronter la créature. Blessé, il finit par utiliser l’Eau Noire avant que la créature ne se jette sur lui. La vidéo prend fin sur cette dernière image. Ru Weerasuriya, directeur créatif du jeu, laisse entendre que la suite de la vidéo dévoilera une autre facette du gameplay : la manière dont l’Ordre combat les Half-Breed. L’objectif du studio est de ne pas faire un jeu monotone, il faut que le joueur découvre sans arrêt de nouvelles manières de jouer.

Un contenu visuel impressionnant

Ce qui saute aux yeux avec The Order : 1886 sont ses graphismes. Soyons francs, il s’agit probablement de l’un des plus beaux jeux en développement sur nouvelle génération. Les effets de lumières sont superbes, tout comme le contraste, l’animation, la modélisation des personnages et les textures. Le photo-réalisme n’a jamais semblé être aussi précis. Le jeu est également très cinématographique, en particulier grâce à son format cinémascope. Pour ce qui est du gameplay, les éléments que nous connaissons ne nous permettent pas d’évaluer si le jeu sera suffisamment intéressant et prenant sur la durée. Les mécaniques de jeu ont l’air solides, les armes originales, les QTE bien intégrés, mais il est difficile de se rendre compte du plaisir de jeu sans avoir la manette entre les mains.

TheOrder1886 2

Quatre éditions du jeu seront vendues

Personnellement, j’ai un gros faible pour l’univers de The Order : 1886 et je compte l’acheter dès sa sortie, prévue le 20 février 2015 (en exclusivité sur PlayStation 4). Pour les collectionneurs et amateurs d’éditions collector, le jeu sera disponible en quatre éditions. Voici leur contenu :

  • L’édition classique avec le DLC « L’Arsenal des Chevaliers », qui comprendra armes et tenues supplémentaires pour toute précommande du jeu.

TheOrder1886DLC

  • L’édition collector contiendra le jeu, une statuette de Galahad (sous le feu ennemi) de 17 cm, un steelbook, des autocollants, le DLC de l’édition classique, la bande originale et le making-of du jeu. Prix annoncé : 80,00 $

TheOrder1886Collector

  • L’édition premium, quant à elle, sera composée de tous les éléments du collector, excepté la statuette qui sera différente. Cette dernière sera de 33 cm et montrera Galahad combattant un lycan. Elle contiendra, en plus de ces éléments, un artbook avec un compartiment secret, une réplique de la fiole d’Eau Noire avec sa chaîne et une boite collector. Prix annoncé : 150,00$

TheOrder1886Premium

  • L’Europe pourra profiter d’une édition collector exclusive comprenant le jeu, la fiole d’Eau Noire avec sa chaîne, des autocollants, des artworks au format carte postale, des patchs, le DLC « L’Arsenal des Chevaliers », la bande originale et le making-of du jeu. Prix annoncé : 80 £

TheOrder1886CollEU1TheOrder1886CollEU2

Personnellement, je pense que mon choix se portera sur l’édition collector puisque je compte déjà prendre celle de The Witcher 3 : Wild Hunt qui devrait sortir quatre jours plus tard! C’est mon porte-monnaie qui sera content.

The Order : 1886 fait partie des jeux que j’attend le plus en 2015. Nous sommes en présence d’un jeu purement next-gen à l’ambiance travaillée et au scénario qui s’annonce riche. J’ai toujours eu une certaine curiosité pour les légendes Arthuriennes et j’ai hâte de découvrir de quelles façons le jeu va lier ces différents éléments. J’espère que le gameplay sera également à la hauteur, il ne faut pas oublier que le premier intérêt d’un jeu vidéo, c’est son interactivité et ses mécaniques. L’équipe de Ready At Dawn Studios semble pour le moins passionnée par son œuvre; selon les différentes entrevues que j’ai pu regarder, j’ai constaté que Ru Weerasuriya savait exactement ce que le studio faisait. Il ne reste plus qu’à attendre la sortie du jeu pour constater si les espoirs fondés en The Order : 1886 deviendront réalité.

Print Friendly, PDF & Email