Quelques réflexions de la rédaction sur l’événement Apple : iPhone 6, Apple Watch, Apple Pay

One More Thing Tim Cook Apple Watch

Comme nous l’avons fait en début d’année pour Nintendo, voici un article contenant les avis à chaud d’une partie de l’équipe de rédaction sur les dernières annonces d’Apple : ses deux nouveaux iPhone avec Apple Pay ainsi que la nouvelle montre connectée Apple Watch. Ces nouveaux produits et services étaient attendus par l’industrie qui se demandait ce qu’Apple allait proposer face à la concurrence dans la téléphonie et au nouveau marché des montres connectées.

C’est maintenant à notre tour de réagir. On peut appeler cela notre propre « One More Thing…» après l’événement.

Chris Marle : Utilisant principalement les appareils, l’écosystème et les services d’Apple dans ma vie personnelle et professionnelle, j’attendais ce jour avec fébrilité. De plus gros écrans pour l’iPhone et une iWatch (oui, nous pensions tous qu’elle allait s’appeler ainsi) étaient pour moi des produits que je voulais voir depuis un bon moment. J’ai bien aimé la façon dont Tim Cook n’a pas perdu de temps avec les classiques mises à jour de l’entreprise pour foncer directement au iPhone.

À vrai dire, j’ai été extrêmement satisfait de l’annonce des deux iPhone. De nouveaux écrans plus larges, un tout nouveau système-sur-puce, deux nouvelles caméras, des améliorations dans les réseaux, sans oublier le tout nouveau design que nous avons tous déjà vu plusieurs fois dans les nombreuses fuites des appareils. Je crois qu’Apple s’attaque à une grosse part d’utilisateurs d’Android qui sont allés vers la plateforme pour seule raison qu’elle est la seule à offrir des « phablettes » et donc, ces mêmes utilisateurs auront tout de suite de l’intérêt envers l’iPhone 6 ou 6 Plus. Maintenant, vivement le 19 septembre pour que je puisse mettre la main sur mon nouvel iPhone.

iPhone 6 Apple Back

En ce qui concerne Apple Pay et le NFC, cela fait bien longtemps qu’on attendait ça et c’est maintenant arrivé (aux États-Unis seulement pour l’instant). D’après ce que j’ai remarqué, le système est super intuitif : aucune application à ouvrir, on fait simplement approcher l’appareil du terminal et on met notre doigt sur le Touch ID et c’est fait. De plus, je crois que c’est avec Apple que les paiements mobiles sans contact vont vraiment exploser. Une seule solution pour tous les iPhone est quelque chose de génial, au lieu des plusieurs services plus ou moins bien implantés chez Android.

Connaissant très bien Apple depuis des années, je savais que nous allions avoir du hardware de qualité. Comme de fait : acier inoxydable, aluminium anodisé et or. Les trois choix sont à l’image de l’entreprise et je crois bien que je vais succomber à l’aluminium anodisé à sa sortie. Outre le matériel, la construction semble être sobre suite au design language des autres produits d’Apple, ce qui n’étonnera personne. Je dois aussi dire que l’OS a l’air bien pensé et l’intégration avec les services d’Apple est bien fait et me sera d’une grande utilité. Je suis juste curieux de l’autonomie de la montre puisqu’Apple a gardé le silence à ce sujet. Pour 359 $, c’est peut-être plus cher que la compétition mais j’ai bonne confiance d’en être satisfait. En fin de compte, c’est un bon pas pour Apple dans cette nouvelle catégorie promise par Tim Cook depuis l’an dernier et ça donnera un bon défi à la Moto 360… En 2015.

Apple Watch Gold Edition

– –

Steve Rodrigue : Même si je ne suis pas un acheteur de la marque, je sais reconnaître l’influence et l’importance d’Apple et j’ai suivi attentivement l’annonce du iPhone 6 et de la Apple Watch.

Les nouveaux iPhone 6 et 6 Plus sont des réponses directes aux appareils haut de gamme Android. Il y a de belles évolutions, mais d’un point de vue strictement matériel, rien ne m’a impressionné. Combiné aux nouveautés de iOS 8, ce qu’Apple fait c’est de consolider sa place et son offre. En fait, Apple enlève surtout des raisons aux propriétaires actuels de lorgner vers Android. À l’inverse, je doute de voir un gros mouvement d’usagers Android vers Apple, si on parle strictement de prix, car le iPhone 6 Plus est beaucoup plus cher que ce qu’offre les concurrents.

J’ai aussi beaucoup de difficulté à constater qu’Apple continue de vendre le iPhone 5c qui offre des technologies vieilles de maintenant deux ans. Si quelqu’un achète un iPhone 5c aujourd’hui, aura-t-il du soutien technique pour au moins 24 mois?  À la place d’Apple, j’aurais opté pour un iPhone 5s revampé, avec au moins la technologie NFC qui accompagne le nouveau service Apple Pay.

Models iPhone 5C to 6 Plus Apple

Justement, c’est bien plus Apple Pay qui m’a intéressé. Je pense que même si Apple est en « retard » par rapport à Android quant à cet aspect, il faut admettre que le paiement électronique n’arrive pas à se démocratiser. En attendant que les institutions financières soient prêtes et en offrant un modèle où Apple « collabore » plutôt que « compétitionne » avec ces dernières, on risque de voir les offres de paiements par téléphone se multiplier. Et c’est tant mieux pour tout le monde!

La fameuse et attendue Apple Watch n’a rien apporté de nouveau, et comme Marques Brownlee l’a si bien expliqué, si Samsung ou LG avait lancé la même montre, tout le monde aurait probablement trouvé l’effort juste louable, sans plus. La montre n’est pas un chef-d’oeuvre de design et l’écran carré semble en décevoir plus d’un. Mais puisque c’est Apple, on peut s’attendre à un certain succès juste par le fait qu’il y aura une pomme engravée à l’arrière de la montre. Les démonstrations m’ont embêtées : pourquoi voudrais-je regarder des photos ou une carte sur un écran de 1.5 pouces!?!?!?!

La technologie prêt-à-porter est encore dans une phase embryonnaire, je pense qu’il est trop tôt pour prédire un succès ou un échec des diverses plateformes. Une chose est certaine, Apple pourra garder ses utilisateurs sous son jupon en leur permettant d’avoir aussi à leur poignet un produit de la marque. La compagnie n’est pas prête de tomber et reste pertinente. Par contre, elle n’a pas donné de grands coups à ses compétiteurs.

– –

Frédéric Bouffier : Nous sommes à une époque où tout va très vite en ce qui concerne la technologie, et plus rien semble nous donner ce “wahoo-effect” que nous apprécions tant. Quand Motorola présente le nouveau Moto X, entièrement personnalisable via une interface web, avec les commandes vocales les plus poussées du marché, c’est au mieux un bon appareil, pas de quoi attiser les foules. Quand Samsung présente un casque à réalité virtuelle pour son Galaxy Note 4, ou même un smartphone à écran flexible, l’engouement est là, mais il reste faible comparé à ce qu’il aurait pu être face à ces belles avancées. Ces différents produits sont bien des nouveautés, des technologies sur lesquelles les sociétés travaillent depuis longtemps et qui sortent tout juste en cette année 2014.

C’est pourquoi, et j’en viens à ce qui nous intéresse ici, cette Keynote m’a laissée un goût amer. On y a trouvé des “nouveautés” qui existaient déjà depuis un moment chez la concurrence, alors que celle-ci a déjà passé à la vitesse supérieure. Les iPhone 6 et 6 Plus n’apportent rien à l’univers du téléphone intelligent. Ils semblent être d’excellents produits, c’est à n’en point douter, mais je crois que l’on peut arrêter de prendre Apple pour référence dans le domaine du smartphone.

Aujourd’hui, Apple c’est une excellente communication et des produits qui, au mieux, rattrapent ses concurrents. La Apple Watch va dans ce sens. Et c’est encore plus désolant alors qu’il s’agit d’une toute nouvelle gamme chez la firme à la pomme. Venant de la société qui a révolutionné notre façon de consommer la musique, qui a popularisé le smartphone grand public, qui a lancé le marché de la tablette qui n’avait alors jamais vraiment décollé, on s’attendait à quelque chose de percutant.

Apple Watch Differents modelesCe «One More Thing…» se devait d’être le «Next Big Thing»! Au lieu de cela, nous avons eu droit à une smartwatch classique, avec un design que certains pourront apprécier mais que beaucoup considèrent comme grossier, et que j’estime dépassé. J’attends d’en voir plus, mais tout ce qu’on attend d’une montre connectée semble être là, avec quelques petits bonus en plus comme de s’envoyer des dessins d’une Apple Watch à une autre ou de les utiliser comme talkie-walkies ; gadget, mais mignon. Rien de bien surprenant en somme. Ainsi, il me semble que l’on place en Apple beaucoup trop d’attente. Ce n’est plus la société avant-gardiste dirigée par Steve Jobs. C’est une société qui suit les évolutions du marché, ne prenant plus aucun risque, se mettant tout simplement à jour et jouant uniquement sur sa très grande notoriété.

Si vous attendiez le “wahoo-effect” chez Apple, il faudra repasser.

– –

Charles Aumais : Concernant le iPhone 6, je m’attendais déjà à ça. Tous les mois, il y avait de nouvelles fuites à son sujet et en plus, deux jours avant la conférence, un Chinois a publié un test complet de l’appareil, le montrant en action. Son prix abusif (299,99 $ avec contrat, quand même…) m’a convaincu d’une chose : je vais échanger mon HTC One M8 contre un LG G3 et oublier le iPhone. Sinon, malgré ses caractéristiques, je suis certain que le retard technologique d’Apple restera comblé grâce à l’optimisation de son OS. Et puis bon, le 1080p du iPhone 6 Plus m’irait si j’en avais un. Je ne vois pas la différence entre du 1080p et 4K sur une télé, je la verrais encore moins sur un écran de cette taille.

Pour son design, c’est dommage qu’il change peu et qu’il ait fuité au moins 2000 fois cette année! La lentille de l’appareil-photo qui dépasse n’est pas géniale non plus malgré l’épaisseur du téléphone.

Concernant Apple Pay et la Apple Watch, il y a un truc important que je veux ajouter et qui mettra probablement plusieurs d’entre nous d’accord :

  • Apple Pay : Il existe déjà des solutions de paiement NFC tels que Google Wallet, mais si ça n’a jamais percé, c’est bien pour une raison : la fragmentation d’Android. Par exemple, avec mon HTC One M8, peu importe à quel point j’essaie, je suis totalement incapable de faire ce genre de chose. Selon moi, Apple Pay risque d’être le fer de lance du paiement mobile, comme le iPhone l’a été pour les téléphones intelligents (il y avait bel et bien des smartphone avant iPhone, mais ils étaient tous ratés, comme le Samsung Instinct). Tous ceux qui en auront un (en tout cas, chez les Américains) pourront découvrir Apple Pay, ce qui va démocratiser le paiement NFC. Par la suite, la compétition dégainera très probablement une solution universelle pour les téléphones Android afin de lutter contre. Bref, Apple n’a pas inventé le paiement NFC, on est d’accord. Ils n’ont probablement pas fait évoluer le paiement NFC (enfin juste un peu), là aussi on est d’accord. Mais c’est grâce à eux qu’on risque de voir enfin une certaine évolution et démocratisation de cette technologie, et peut-être même qu’elle débarquera au Québec et en France plus rapidement grâce à la popularité des produits Apple.
  • Apple Watch : Les montres intelligentes existent depuis un certaine temps maintenant (depuis un an, on en voit plusieurs modèles) mais depuis leur sortie, elles n’ont presque pas changé. Il n’y a que la Moto 360 sous Android Wear qui intéresse un peu les gens, mais elle tarde à sortir chez nous. Apple n’a pas inventé les smartwatch n’ont plus, mais la Apple Watch, qui, soit dit en passant, est très belle sur certains modèles et m’a l’air intuitive (ce sera à voir lors d’un hands-on) va se vendre par millions et ça, on le sait tous. Les gens finiront par trouver  »normal » de porter une smartwatch et la compétition fera mieux par la suite. J’imagine que dès qu’elle sera disponible, les choses évolueront de la même façon que les téléphones intelligents à leur sortie : Apple sort un produit qui fera fureur, les gens trouvent normal de porter une smartwatch et de parler à son poignet, la compétition décide de faire un réel effort sur la R&D et sort de meilleurs produits. Quelques années plus tard, la guerre des smartphone devient la guerre des smartwatch avec des montres de plus en plus puissantes, innovantes et belles et on finit par atteindre le summum comme c’est le cas actuellement avec les modèles haut de gamme HTC/Sony/Samsung/Apple/LG…

Donc, le iPhone 6 ne me fait ni chaud ni froid mais la Apple Watch et Apple Pay via la montre me feront attendre 2015 impatiemment.

– –

Baptiste CarlierJe ne suis plus utilisateur d’iPhone mais je pense que les nouveaux formats 4.5″ et 5.5″ sont une bonne chose pour Apple et ses utilisateurs. Franchement, en 2014, quel flagship possède un écran de moins de 4.5 pouces ? Ce qui me gène un peu, c’est la façon qu’a eu Apple de ne pas expliquer leur changement de politique à propos des tailles d’écran. On se souvient que Steve Jobs disait que personne n’achèterait des téléphones plus grands. Depuis l’iPhone 4S, en trois années donc, ils ont presque doublé les diagonales. Au final, c’est un excellent point pour l’utilisateur, mais le discours commercial ou à propos de fragmentation des tailles d’écran m’ennuie un peu.

L’appareil en lui-même est sympathique, bien que sans grosses surprises. Ce qui retient plus mon attention est le système, iOS 8, et ses nouvelles possibilités : extensions d’apps, application pour changer de clavier, HomeKit, HealthKit, Continuité, partage familial. Mine de rien, Apple fait beaucoup d’efforts pour s’ouvrir.

iOS 8 Healthkit Messages

Le prix enfin, reste dans la lignée de ce qu’ils proposaient jusque là. Je note aussi que les versions 32Go du téléphone disparaissent. À la place, pour à peu près le même prix que l’année dernière, il y a la version 64Go. C’est un facteur commercial très important je trouve. C’est presque comme si les modèles 64Go et 128Go étaient moins chers de 100$/100€. Alors oui, les prix ne sont pas donnés et les flagships de la concurrence (HTC One M8, LG G3, Samsung Galaxy S5/Note 4) ne sont pas beaucoup moins chers, mais c’est un bon point pour Apple. Et quand on compare sur le rapport spécifications/prix, Apple n’est plus si loin des autres.

Apple Pay : que dire à part qu’il s’agit d’un joli coup commercial. Techniquement rien n’est révolutionnaire dans le fait de mettre une puce NFC pour effectuer du paiement sans contact. Là où Apple se distingue, est dans sa rapidité de déploiement chez les commerçants. De nombreux partenariats (Disney, Starbucks pour ne citer qu’eux) ont été signés et les consommateurs pourront rapidement utiliser ce système. Chapeau! J’espère que Google et les autres acteurs du secteur des smartphones pourront profiter de ce momentum technologique pour valoriser Google Wallet par exemple.

L’Apple Watch est une excellente nouvelle pour le marché des wearables . Avec l’arrivée du géant sur ce secteur, le grand public va enfin ouvrir les yeux sur ce qui se passe depuis des mois.

Le produit en lui-même me laisse tout de même un peu perplexe :

  • La taille et le form-factor sont assez standards. Sauf si on vous le dit, rien ne vous indique qu’il n’agit d’un produit Apple ;
  • Les fonctionnalités sont peut-être un peu trop complètes. Pourquoi montrer sa galerie de photos sur un aussi petit écran ? C’est bien de pouvoir le faire, mais qu’on m’explique l’utilité sachant qu’on aura obligatoirement son iPhone sous la main. L’avenir nous dira s’il faut tendre vers ce genre de système ;
  • La molette m’intrigue. Je ne saurais pas dire s’il s’agit d’un atout ou d’un point faible. Si j’acquiesce qu’elle a une utilité, n’est-elle pas trop désagréable à employer au quotidien ? Pourquoi ne pas utiliser le Pinch-to-Zoom ?
  • La batterie n’a pas été évoquée. Je suppose qu’il s’agit d’un point faible, comme les autres montres connectées ;
  • Le choix de son bracelet est excellent. Malgré cela, on ne connaît pas les prix. Ce qui est bien, comme pour les coques d’iPhone, est que d’autres industriels vont pouvoir proposer des modèles. L’utilisateur sera gagnant. Très bien ;
  • Le prix : il démarre à 349$/349€. C’est déjà plus cher que la moyenne du marché. S’agit-il du prix du petit modèle seulement ? Enfin, jusqu’où ira la gamme ?

Beaucoup de questions restent en suspens. Mais au final, le débat « quelle est la meilleure smartwatch ? » devra automatiquement s’accompagner de questions à propos de switching/compatibility cost car pour le moment, quand on parle de montres, Apple Watch OS et Android Wear ne sont respectivement compatibles qu’avec iOS / OS X et Android. Je finirais par rappeler que l’Apple Watch disposera de Apple Pay via une puce NFC et que la concurrence ne l’a pas encore fait. Bien joué.

Cette conférence m’aura quand même laissé un arrière-goût de trop peu. Beaucoup d’informations avaient fuité. Quant au reste, il ne sera disponible qu’en 2015.

Print Friendly, PDF & Email