Horns(1)

Ces derniers jours furent riches en sorties cinéma, et le rythme va continuer de s’accélérer dans les prochaines semaines! Entre Enemy, Gone Girl ou plutôt récemment Tortues Ninjas, le spectateur ne sait plus où donner de la tête. Je ne vais pas vous parler de l’un de ces films! Aujourd’hui, je vais vous parler de Horns, réalisé par Alexandre Aja. La bande-annonce avait piqué ma curiosité au plus haut point, je vous laisse la découvrir pour ceux qui ne connaîtraient pas le film.

Horns c’est donc l’histoire d’un jeune homme, « Ig » Perrish, dont la petite amie, Merrin Williams, a été retrouvée assassinée, tout semble le désigner comme coupable, seuls son avocat et meilleur ami le croit innocent. Pour rajouter encore plus de difficulté à sa situation, des cornes ont soudainement décidé de pousser sur son crâne. Leur particularité est qu’elles font ressortir le côté amoral de toutes personnes autour de lui. Daniel Radcliff livre ici une prestation plus que convaincante et démontre qu’il est à même de sortir de son rôle de Harry Potter qu’il a endossé à l’âge de 11 ans.

Horns Movie Picture (2)

Le moins que l’on puisse dire c’est que principe du film est original! Ce dernier mélange plusieurs genres pour un résultat plutôt convaincant. Le socle du film repose sur une dramatique histoire d’amour teintée de fantastique, d’humour, de films pour adolescent, et un peu d’horreur. Le film réussit à naviguer entre ces différents genres d’une manière vraiment agréable pour le spectateur qui peut passer du rire à un état de tension en quelques minutes.

Horns(3)

Si l’ambiance, et l’originalité du film son réussit, on ne peut en dire autant du scénario Attention, celui-ci n’est pas mauvais. Le scénario de Horns répond aux codes de Hollywood et en devient assez prévisible. Je pense que bon nombre de spectateurs ont découvert certains éléments clés du film avant leur révélation. Quant à la fin, celle-ci est réussie, malgré un plan final que j’aurai aimé un peu moins convenu.

Côté réalisation, Alexandre Aja nous livre certaines scènes très esthétiques, comme d’autres, plus classiques. Le montage de certaines séquences se veut particulièrement réussi, je pense notamment à une séquence de bad trip absolument saisissante.

Horns réussit donc son pari de proposer un divertissement original qui mélange plusieurs genres. Si vous n’êtes pas encore allé voir le film, alors je vous conseille fortement de consacrer deux heures de votre temps à son visionnage. Horns a le mérite d’apporter une touche d’originalité dans le paysage cinématographique actuel. S’il ne passe plus dans votre cinéma, alors il ne vous reste plus qu’à scruter sa sortie en DVD et Blu-Ray.

PARTAGER
De nature passionné et rêveur, je suis avant tout un fervent joueur, amateur des cultures de l'imaginaire, et fan de Metal Gear Solid, Kojima-San, Mass Effect et Deus Ex. Le Jeu Vidéo me passionne aussi bien en tant qu'art, qu'en tant qu'industrie. J'aime également la science-fiction, la fantasy, le cinéma, les séries TV, la culture japonaise et bien d'autres choses.