Neptune Duo : une montre connectée autonome sous Android Lollipop accompagnée d’un écran de poche

Neptune Duo

Après avoir lancé la Pine il y a quelques mois, sa première montre connectée autonome, Neptune vient de dévoiler son tout nouveau concept : la Neptune Duo. L’entreprise veut ainsi poursuivre sa vision d’une montre au coeur de la vie connectée des utilisateurs et qui ne nécessite pas un téléphone pour fonctionner.

Neptune Duo : mettre la montre au cœur de la vie connectée des personnes

Comme la Neptune Pine ou la Samsung S Watch, la Neptune Duo sera bien une montre connectée autonome qui propose d’avoir toutes les fonctionnalités d’un téléphone intelligent au poignet (Neptune Hub). Mais le concept va plus loin puisqu’un écran tactile de poche (Neptune Pocket) viendra l’accompagner et permettra de déporter l’utilisation de certaines applications notamment. À terme, la montre pourrait d’ailleurs être jumelée à d’autres appareils « allégés en composants » comme une tablette ou une clef HDMI pour sa télévision par exemple.

On se retrouve donc avec un concept inverse de ce que l’on peut connaître majoritairement aujourd’hui puisque c’est la montre qui serait alors au coeur de l’expérience tandis que les téléphones intelligents traditionnels ne seraient plus que de simples écrans « bêtes ».

La Neptune Duo est encore seulement un concept, accompagné d’une campagne de financement, et le site Web dédié ne donne que très peu d’indications sur les caractéristiques techniques. Cependant, Digital Trends nous donne un peu plus de détails lors de sa prise en main.

Caractéristiques techniques connues de la Neptune Hub

Ainsi, la montre connectée autonome Neptune Hub dispose d’un design beaucoup plus fin que la Pine. Ainsi, on peut voir qu’elle est entièrement courbée y compris son écran de 2,4 pouces et qu’elle se rapproche plus d’un bracelet que d’une montre. Le système d’exploitation embarqué est Android 5.0 Lollipop avec un accès complet au Google Play Store.

À l’intérieur, elle sera équipée d’un processeur quad-core (sans plus de précisions) avec un stockage interne de 64 Go. Au niveau connectivité, la 3G / 4G LTE sera disponible tandis qu’on retrouvera le Wi-Fi, le Bluetooth 4.0, le NFC et le GPS. On notera également la présence de tous les capteurs classiques (accéléromètre, gyroscope et compas ) ainsi que d’un haut-parleur, d’un microphone et du vibreur. Enfin, la Neptune Hub intègre une batterie de 1 000 mAh même si aucune information n’a été donnée concernant une autonomie éventuelle.

Neptune Hub Internal View

Caractéristiques techniques connues du Neptune Pocket

De son côté, l’écran d’appoint Neptune Pocket propose un écran 5 pouces (1 280 x 720). On connaît peu de détails sur les composants internes, mais nous ne sommes pas surpris de n’avoir aucune indication de stockage puisque l’appareil ne servira juste qu’à être une extension d’affichage de ce qui est dans la montre.

Au niveau des capteurs, on retrouve un accéléromètre et un gyroscope. Le Neptune Pocket propose également une prise casque, un haut-parleur, un microphone et le vibreur. L’appareil photo principal sera équipé d’un capteur 8 mégapixels avec flash LED tandis qu’en façade il s’agira d’un capteur 2 mégapixels.

Comme pour la Neptune Pine, on ne connaît pas l’autonomie du Pocket, mais on sait que la batterie sera de 2 800 mAh.

Neptune Hub Side View

Un concept séduisant pour un projet (trop) ambitieux pour Neptune ?

Avec Neptune Duo, l’entreprise veut répéter le succès qu’elle a connu en 2013 avec son dernier projet qui avait ramassé plus de 800 000$ sur Kickstarter.  Cependant, la Neptune Pine avait été finalement livrée il y a quelques mois seulement avec plus de 10 mois de retard sur le planning initial. Il faut dire qu’à l’époque Simon Tian et son équipe ne partaient de rien avec une campagne Kickstarter sans réel produit.

Pour ce nouveau produit, la situation n’est pas totalement similaire, mais le prototype présenté à la presse n’était pas fonctionnel encore. Si la majorité des pièces sont disponibles et n’ont besoin qu’à être assemblées, certaines pièces nécessitant une fabrication sur mesure (et un investissement important). Il y a par ailleurs beaucoup d’inconnus tant sur le plan logiciel que des composants internes.

De quoi refroidir ceux qui voudraient investir dans ce nouveau concept. Neptune pourra-t-il proposer à temps le produit qu’elle imagine aujourd’hui ? Simon Tian est un entrepreneur avec une vraie vision sur le mobile computing et j’ai eu beaucoup de plaisir à échanger avec lui lors du CES 2013 notamment. Mais avec la Neptune Duo il va devoir montrer qu’au-delà des idées et de la vente de celles-ci, il est capable de livrer réellement ses idées.

On se souviendra que lorsque la Neptune Pine avait été présentée nous étions encore au tout début du (nouveau) développement des montres connectées et aucune montre connectée autonome n’était sur le marché. Depuis, le marché est encore en train de se chercher pour de nombreuses raisons (autonomie, fonctionnalités de l’OS) et certains acteurs se lancent sur les montres autonomes, notamment Samsung. Il faudra donc que Neptune se positionne rapidement pour être l’acteur qui va guider le marché ou être intégré comme un fournisseur d’idée pour d’autres acteurs.

En l’état, Neptune Duo est en tout cas un concept qui donne envie de tester pour se faire une idée. En effet, il pourrait séduire certains technophiles et changer la manière dont on appréhende la relation avec son appareil intelligent connecté. En effet, cela pourrait ouvrir la voie à des appareils connectés que l’on porte et qui se connecteront à n’importe quel écran « bête » pour étendre son usage.

Livraison estimée : fin 2015

Si vous êtes intéressé par Neptune Duo, il est possible de réserver la montre connectée avec son écran de poche. Dans ce cas il en coûtera 798$ lorsque l’appareil vous sera envoyé. Cependant, il est possible de soutenir l’entreprise avec différents paliers 49$ / 199$ / 499$ et économiser de 100 à 300$ lors de sa sortie.

L’ensemble Neptune Hub et Neptune Pocket est annoncé pour une livraison privée à la fin 2015.

Print Friendly, PDF & Email