Pourquoi vous devriez surveiller l’autobiographie de Felicia Day, la jeune « Reine des Geeks »

Felicia Day - Couverture

Felix Kjellberg (a.k.a Pewdiepie), Anita Sarkeesian, Joe Vargas (a.k.a AngryJoe) ou Frédéric Molas en France (a.k.a Le Joueur du Grenier) : Youtubers, bloggers, streamers, on finit par ne plus compter les personnalités du monde des geeks qui ont été propulsées sur le devant de la scène grâce à Internet. C’est pourtant un phénomène récent, le “Geek” n’étant devenu un personnage à la mode qu’à partir du milieu des années 2000. Si vous suivez ce petit monde des célébrités “geeks”, vous connaissez peut-être Felicia Day, l’actrice rendue célèbre par la websérie The Guild.

Si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce qu’à 35 ans, la dame s’est lancée dans le projet d’écrire ses mémoires, assez justement intitulées You are never weird on the Internet (almost). Si le livre en question ne doit sortir que dans le courant de l’été prochain, elle vient tout juste de dévoiler la couverture. Alors oui, vous vous posez certainement la question (et vous avez raison): quel intérêt y a-t il à écrire ses mémoires quand on a 35 ans ? Et je dirais même plus, pourquoi irions-nous les lire ? En découvrant le projet, j’ai eu la réaction de dire que cela ne servait à rien, mais avec un peu de recul, la réponse ne me parait plus si évidente. Pour vous aider à comprendre, revenons le parcours de celle qu’on a surnommé la “Reine des Geeks”.

En 2007, alors qu’elle lance sa petite websérie The Guild, financée par des fans, Felicia Day n’est pas encore très connue, y compris chez les geeks. Personnage secondaire de Buffy Contre Les Vampires (Oui oui), la jeune actrice, grosse joueuse de MMO et geek accomplie, se lance avec quelques amis/acteurs dans un projet un peu dingue : raconter les aventures de 5 joueurs d’un MMO qui, alors qu’ils ne se connaissent que via le chat vocal de leur jeu, vont se rencontrer malgré eux dans la vraie vie. Légère, drôle, courte (environ une heure par saison) et traitant de grands clichés (qui sont pourtant très souvent vrais) qui touchent les hardcores gamers, la série pourtant très amateure à ses débuts, rencontre un gros succès critique et public. Elle remporte de nombreuses récompenses (Youtube Awards, Meilleur série du Web pour Rolling Stone en 2009, etc.) et ses 6 saisons cumulent aujourd’hui près de 90 millions de vues sur Youtube. Felicia Day devient une véritable petite célébrité du web, participe à des jeux vidéo (un DLC de Dragon Age 2 lui est carrément dédié), et apparaît dans les grandes Conventions (Comic Con, etc…).

Et elle ne s’arrête pas là puisque, chanteuse à ses heures, elle cosigne avec Jed Whedon (oui, le frère de Joss) plusieurs singles dont le très entraînant Do you wanna date my avatar ? ou le revanchard I’m the one that’s cool. Jed Whedon réalisera d’ailleurs les clips vidéos des chansons, où Felicia Day apparaît entourée de l’équipe de The Guild. La jeune célébrité geek figure également en 2008 au casting de Dr. Horrible’s Sing-Along Blog, la websérie/comédie musicale réalisée par Joss Whedon (co-écrite avec ses frères Jed et Zack) avec Nathan Fillion et Neil Patrick Harris. Une vraie petite pépite du web qui remporte de multiples récompenses et un véritable succès sur la toile. Une suite, repoussée à 2015 à cause des très nombreux projets de Joss Whedon, serait en cours de préparation.

Alors que l’aventure The Guild se termine en 2013, Felicia Day fonde avec Sheri Bryant la chaine Youtube Geek & Sundry et s’associe à plusieurs autres acteurs et célébrités du web. Let’s play complètement barrés, émissions sur le jeu de rôle plateau, webséries et twitch caritatifs : la chaîne ne cesse de s’étendre et d’associer de nouveaux créateurs numériques. La formule est un succès et regroupe près de 1 200 000 abonnés et 145 millions de vues, à tel point que la chaîne vient d’ailleurs d’être rachetée par Legendary Entertainement, la maison de production américaine qui souhaite renforcer son offre de contenus numériques. Signe que les youtubers ont le vent en poupe et pas mal d’influence, la chaîne youtube garde la primeur de tous les contenus qu’elle diffusera.

Vous commencez à comprendre ? Felicia Day est une des premières success story du web, une actrice et un témoin idéal des années 2000 et de l’explosion des youtubers mais aussi de la mouvance geek. La jeune star pourrait donc nous apporter un point de vue très intéressant sur une époque charnière de la pop-culture et du web. Sa chanson I’m the one that’s cool s’affiche d’ailleurs clairement comme la revanche des geeks sur une société qui les adule après les avoir moqués. C’est pourquoi, malgré son jeune âge, ses “mémoires” pourraient largement valoir le coup d’être lues attentivement si vous voulez comprendre un peu mieux comment le web et surtout les contenus numériques sont devenus ce qu’ils sont devenus. Les fans de The Guild devraient aussi découvrir quelques anecdotes “behind the scenes” croustillantes qui ne déplairont à personne.

Oui j’étais très sceptique en découvrant le projet de Day, mais en repensant à son parcours, j’ai compris que l’idée était loin d’être idiote. J’ai réellement envie d’en apprendre un peu plus aussi bien sur les coulisses de The Guild et d’avoir le ressenti de Felicia Day sur l’évolution du web ces dernières années. Bien sûr, je peux me tromper, et le livre pourrait n’être qu’un feu de paille totalement dispensable, mais j’ai envie d’y croire. Bon ou mauvais, je vous en reparlerai, ça vous pouvez me faire confiance !

You are never weird on the internet (almost) est pour l’instant prévu pour le 11 août 2015 et sera disponible en format relié et ebook sur les grandes plateformes de commerce en ligne.

Print Friendly, PDF & Email