LG G4 - Test Geeks and Com-1

Alors que ces dernières semaines ont été principalement occupées par l’actualité de Samsung et de HTC, avec leurs nouveaux haut de gamme, il ne faudrait pas oublier LG, qui présentait fin avril le successeur de son très bon G3, le LG G4.

Cette année, LG a mis en avant le design de son appareil ainsi que ses capacités photos, principalement, mettant souvent la fiche technique au second plan. Nous allons donc tenter de voir si le G4 est bon à tous les niveaux, et non pas seulement sur ceux que nous vante son constructeur, après quelques jours de tests.

Caractéristiques techniques du LG G4

Affichage
  • 5.5″ Quad-HD IP Quantum (2560 x 1440)
  • Densité de pixels: 538 ppi
Dimensions148.9 x 76.1 x 6.3 – 9.8 mm
Poids155 grammes
ProcesseurQualcomm Snapdragon 808
Mémoire
  • 3 Go de RAM LPDDR3
  • 32 Go de mémoire interne
  • Emplacement pour carte micro-SD
Système d’exploitationAndroid 5.1 Lollipop
RéseauHSPA+ (3G) / 4G / LTE
Appareil photo / vidéo
  • Appareil photo principal : 16 Mégapixels, flash LED, f/1.8, OIS 2.0
  • Caméra vidéo : 4K UHD
  • Appareil photo en façade : 8 mégapixels, f/2.0
Connectivité
  • Micro-SIM
  • Connecteur Micro-USB / USB 2.0
  • Wi-Fi 802.11 a, b, g, n, ac
  • Bluetooth 4.1 LE
  • NFC
  • GPS, A-GPS, GLONASS
Batterie / AutonomieBatterie amovible de 3 000 mAh

Design et finition

Le LG G4 reprend principalement le design qui a fait le succès du G3, en y ajoutant quelques courbures. Ainsi, l’écran est légèrement incurvé, même si l’on ne s’en rend quasiment pas compte, excepté lorsqu’il est posé sur une table. Dans l’ensemble, l’appareil est donc similaire, bien qu’ayant pris de l’embonpoint : gagnant 2.6mm en hauteur, 1.5 en largeur et 0.9 en épaisseur ainsi que 6 grammes sur la balance, le LG G4 n’est pas gros, mais impressionne moins par le ratio taille/écran, qui était l’un des points forts de son prédécesseur.

Les boutons arrière, signe distinctif des appareils LG, ont pour leur part été améliorés. Ils sont plus fermes et agréables à utiliser, tandis que le bouton du milieu est désormais en relief, permettant de ne plus verrouiller le téléphone lorsque l’on souhaite simplement changer le volume, ce qui est très appréciable.

Au niveau de l’arrière, justement, LG propose différents styles pour le couvercle, avec du plastique alvéolé à aspect métallique ou bien du cuir véritable. Les deux sont vraiment réussis et la possibilité de pouvoir changer l’aspect de son appareil aussi facilement est très agréable. Le cuir donne un aspect unique au téléphone, tout en aidant à mieux le tenir en main.

L’appareil a donc un design très réussi, bien que cela soit un point très subjectif. Chacun aura cette année un très large choix en termes de design, avec des haut de gamme Samsung, HTC ou LG très différents.

A noter enfin que la batterie reste amovible, ce qui rassurera ceux qui emportent toujours avec eux une seconde batterie.

Connectivité

Au niveau de la connectivité, le LG G4 fait légèrement mieux que son petit frère. On retrouve ainsi la connectivité LTE jusqu’à 300mbps au lieu de 150, même si pour le moment cela reste dans l’ensemble assez peu utilisé par les opérateurs suivant les marchés.

On retrouve également les habituelles connexion Wi-Fi a/b/g/n/ac, le Bluetooth 4.1, le GPS, tandis que le port micro-SDet la connectivité infrarouge sont toujours présents sur l’appareil, ce qui est très pratique. Les amateurs de grande capacité de stockage pourront donc faire évoluer celle-ci. On regrettera cependant l’absence de chargement sans fil, qui commence à se développer sur les appareils concurrents. LG continu ici à offrir cette fonctionnalité uniquement sur des étuis spécifiques, qu’il faut acheter séparément.

Je n’ai eu aucune problématique concernant la qualité d’appels ou de réception réseau. Les vitesses obtenues sur le réseau LTE de Rogers étaient souvent de l’ordre des 50 Mbps, ce qui est très similaire au Galaxy S6 que je testais durant la même période.

LG G4 - Test Geeks and Com-18

Écran

LG a été le premier manufacturier à proposer des écrans quad-HD en Amérique du Nord, plaçant la barre très haut pour ses compétiteurs, mais également les successeurs du G3. En offrant la même résolution sur un écran de 5.2 pouces contre 5.5 pour le G4, Samsung a repris les devants au niveau de la densité de pixels, mais la qualité d’un affichage ne se limite pas à sa densité de pixels, évidemment.

Comment continuer à améliorer un écran lorsque l’on offre déjà quelque chose d’excellent, mais surtout l’utilisateur va-t-il s’en rendre compte. C’était là le défi que rencontrait LG avec son nouveau modèle. Et disons-le tout de suite, l’écran du G4 est superbe, mais il faut vraiment mettre les deux appareils côte à côte pour voir le chemin parcouru en une année. LG s’est par exemple concentré sur l’amélioration des contrastes de 50%, de la correction des couleurs de 56% et de la luminosité de 25%.

En usage quotidien, l’écran est vraiment un plaisir, en particulier lors de la consultation de contenus multimedia. Il s’agit, avec le Galaxy S6, du plus bel écran disponible sur le marché actuellement. Le seul point sur lequel j’ai été légèrement déçu concerne la lisibilité au soleil, qui reste meilleure sur le dernier modèle de Samsung, bien que cela ne soit pas réellement gênant sur le G4.

Performances du LG G4

Alors que ses concurrents optent pour du Snapdragon 810 ou Exynos 7420, disposant tous deux de huit coeurs, le LG G4 est équipé d’un processeur Snapdragon 808 de six coeurs. Ceux qui s’arrêtent aux fiches techniques et aux performances brutes pourraient ainsi avoir tendance à renoncer au dernier modèle de LG, mais la situation n’est pas aussi simple.

Le Snapdragon 810 étant connu pour son dégagement de chaleur, ayant poussé certains manufacturiers, dont HTC, à sortir des mises à jour bridant une partie des performances de leur appareil, le choix du modèle inférieur par LG peut s’avérer une bonne stratégie.

Dans les faits, l’appareil chauffe effectivement moins que le modèle de HTC, même lorsque l’utilisation est prolongée, tout en conservant un appareil réactif. J’ai subi quelques ralentissements, mais ceux-ci étaient assez rares et uniquement en sortie de veille, ce qui laisse penser que LG va améliorer cela par une mise à jour.

Les benchmarks placent le LG G4 en troisième position au niveau de la puissance brute, après le Samsung Galaxy S6 et le HTC One M9. Pour autant, l’expérience utilisateur reste très bonne et peu d’utilisateurs devraient voir la différence en utilisation quotidienne.

LG G4 - Test Geeks and Com-14

Android 5.1 Lollipop et applications propres au LG G4

LG continue à améliorer, à chaque version, sa surcouche Android. Que l’on soit fan ou non des personnalisations des manufacturiers est une chose, mais dans l’ensemble celle de LG apporte des options intéressantes, sans pour autant se révéler trop intrusive, comme l’était le Touchwizz de Samsung dans ses dernières versions avant le S6.

Il est par exemple toujours possible de cacher les applications que l’utilisateur juge inutiles dans le menu, ou de les trier de la manière dont il le souhaite, ce qui a malheureusement disparu sur le Galaxy S6, mais est toujours présent sur le HTC One M9.

LG a préparé une vidéo qui reprend les principales nouveautés introduites par la nouvelle version de son interface, on y retrouve par exemple QuickShot, pour la prise rapide de photos, ou encore Ringtone ID, pour identifier l’appelant grâce à la sonnerie.

Ces petits ajouts sont assez pratiques, même si certains relèvent du gadget. Par exemple, Ringtone ID permet de créer automatiquement des variations d’une sonnerie pour chaque appelant, mais celles-ci se ressemblent souvent beaucoup et il est donc difficile de se souvenir qui correspond à quelle sonnerie, rendant la chose peu utile.

Autonomie

Avec une batterie de 3000mAh et un processeur moins puissant que ses deux compétiteurs principaux sous Android, le LG G4 promet une bonne autonomie. Effectivement, je n’ai pas eu de mal à tenir la journée, même avec une utilisation plutôt intensive de l’appareil. Ceux qui en auront une utilisation modérée pourront ainsi espérer tenir jusqu’à deux jours.

Cependant, lorsque l’on effectue un test de batterie avec Geekbench, on atteint environ 6h d’autonomie, soit 30 minutes de plus que le HTC One M9, mais près de deux heures de moins que le Samsung Galaxy S6. Bien sûr, ces chiffres indiquent uniquement l’autonomie de l’appareil en forte sollicitation et avec l’écran allumé, et pourrait ainsi varier suivant les usages de chacun, mais cela permet tout de même de mettre en évidence qu’il reste une marge d’optimisation pour LG, qui avait impressionné avec son G2.

LG G4 - Test Geeks and Com-25

Appareil Photo et Vidéo du LG G4

Appareil Photo

Voici la partie que beaucoup attendent, étant donné que LG a créé de grosses attentes autour de son G4 à ce niveau, notamment en passant un partenariat avec Colby Brown pour mettre en avant ses capacités.

Avec un capteur de 16 mégapixels plus large que son prédécesseur, et une focale de f/1.8, dépassant ainsi le Galaxy S6 avec f/1.9, le nouveau modèle de LG s’annonce très impressionnant sur le papier. Dans les faits, il est effectivement excellent et produit des clichés très détaillés, même lorsque les conditions de luminosité ne sont pas avantageuses. La possibilité de prendre les photos en RAW permet également, pour les photographes plus aguerris, de retoucher les clichés après la prise, afin de les améliorer.

La question que beaucoup se posent est de savoir lequel est le meilleur entre le Samsung Galaxy S6 et le LG G4. Nous reviendrons sans doute sur ce point plus en détail dans un comparatif sur des photos identiques, mais à première vue, les photos prises de jour ne dénotent pas une grande différence de qualité, les deux appareils offrant des clichés excellents et détaillés. Là où le LG G4 semble prendre de l’avance, concerne les clichés pris de nuit, lesquels sont dans l’ensemble moins bruités et avec moins de risques de flous. Par ailleurs, l’appareil de LG produit généralement des clichés légèrement moins lumineux que ceux du S6, mais plus proches de la luminosité réelle. Nous avions en effet vu dans le test du Samsung Galaxy S6 que parfois celui-ci produisait des clichés à la luminosité exagérée, générant ainsi du bruit inutilement.

Vous pouvez retrouver ci-dessous une galerie de clichés pris avec le LG G4 dans différentes conditions. Vous pouvez également en retrouver d’autres dans l’album Flickr de Geeks and Com’.

[flickr_set id= »72157652338105641″]

Caméra vidéo

Après des résultats aussi réussis au niveau de la photo, il est clair que les attentes sont élevées au niveau de la vidéo. Cessons tout suspense : le résultat est très beau. Les images sont très détaillées et les couleurs vives sans être dénaturées, et le stabilisateur optique fonctionne dans l’ensemble très bien, même s’il a tendance parfois à déformer un peu l’image en voulant trop stabiliser, mais rien de dramatique.

Grosse déception en revanche au niveau de la vidéo au ralenti, qui produit un résultat en 720p très pixellisé, et qui ne laisse pas sélectionner de manière pratique quelle partie de la séquence on souhaite mettre au ralenti. Toute la vidéo se retrouve ainsi ralentie, ce qui est beaucoup moins intéressant.

Le LG G4 offre donc une partie vidéo très performante, pour ceux qui se limiteront à de la vidéo à vitesse normale, ce qui correspond généralement à la majorité des personnes. Ceux pour qui le mode ralenti est important se tourneront plutôt vers un Samsung Galaxy S6 ou un iPhone 6/6+, beaucoup plus performants pour cet usage.

Multimédia

Le LG G3 avait agréablement surpris en permettant la lecture des MKV 720p 1080p et même du 2160p avec du 5.1 sans ralentissements et le G4 maintient cette excellente tradition. Les sous-titres externes et intégrés dans un MKV sont également lus sans problème, seul le DTS a fait en sorte que j’ai eu un message de format audio non pris en charge. Ce dernier point peut évidemment être contourné par l’utilisation d’un lecteur tiers tel que VLC, qui accepte tous les formats les plus courants.

LG avait mis en avant la puissance du haut-parleur du LG G3, en criant haut et fort que la puissance de 1 Watt lui permettait de très bien se positionner. Celui du LG G4 a beaucoup moins été mis en avant, mais il n’est pour autant pas délaissé par le manufacturier. Le son est en effet bien meilleur que celui de son prédécesseur, avec une puissance équivalente, mais des basses bien plus présentes, ce qui donne un effet moins saturé au son, même au volume maximum. On n’atteint ainsi toujours pas le niveau de qualité d’un HTC One M9, mais le G4 offre un très bon haut-parleur d’appoint.

Conclusion

Le LG G4 est une excellente évolution du G3, améliorant quasiment tous les aspects de son prédécesseur. Avec des matériaux plus nobles, un appareil photo exceptionnel, un écran superbe et une autonomie dans la moyenne haute, le manufacturier propose ainsi un modèle qui saura convaincre les habitués de la marque ou les photographes passionnés qui cherchent un appareil mobile.

La question se pose en revanche pour le grand public, ou ceux qui chercheraient un design plus innovant ou des fonctionnalités supplémentaires. Avec quelques manques tels que le chargement rapide qui n’est pour le moment pas fonctionnel et le chargement sans fil ou le capteur d’empreintes, le G4 fait face aux Samsung Galaxy S6 et edge, des compétiteurs sérieux. Reste que le LG G4 a pour lui une batterie amovible, que ni le HTC ou Samsung ne proposent en haut de gamme, ainsi qu’un emplacement pour carte micro-SD, que Samsung n’offre pas non plus. Au final, il s’agira donc de bien savoir quels sont les critères importants avant de faire son choix, chacun ayant ses avantages.

NOTES
Design
9
Connectivité
9
Performances
9
Écran
9.5
Système d'exploitation
8.5
Autonomie
8.5
Multimedia
9
Finition
8.5
Qualité vidéo
8.5
Qualité photo
9
PARTAGER
Éditeur de Geeks and Com', je suis un passionné de nouvelles technologies, de sport et de tout ce qui touche au monde des communications/marketing. Je suis également consultant en communication numérique pour Signature sur le Saint-Laurent (construction du nouveau pont Champlain à Montréal).