C’est sans grandes attentes que j’ai commencé à regarder le pilote de Mr. Robot. Les différents sites d’actualités du petit écran mentionnent principalement l’univers de l’informatique et du hacking, sujet qui peut être traité de manière très intéressante ou totalement risible. En grand aventurier télévisuel que je suis, j’ai pris le risque… et je ne regrette pas!

NDLR : La série n’ayant pas encore réellement débuté et le but de cet article étant de vous aider à savoir si Mr. Robot est pour vous ou non, aucun spoiler ne se retrouve dans les lignes qui suivent.

Mr Robot Banniere

L’histoire

Elliot (Rami Malek), est un programmeur qui travaille dans une compagnie de sécurité informatique la journée. Très peu doué pour les relations sociales, il dédie ses nuits à sa deuxième vie : hacker les personnes qui nuisent à la société afin de les dénoncer. Ses actions vont attirer l’attention non seulement d’un groupe de hackers, qui aimeraient bien bénéficier de son expertise, mais également d’un petit groupe de personnes anonymes, qui contrôlent la ville et n’apprécient pas qu’on vienne perturber leurs plans.

L’histoire n’a donc rien d’extraordinaire à première vue, cependant il y a bien évidemment d’autres aspects que je n’ai pas abordés dans les quelques lignes, afin de ne pas vous gâcher la surprise.

Les personnages

L’acteur principal, Rami Malek, joue extrêmement bien son rôle. Passant de personnage attachant à parfois mystérieux et inquiétant, Elliot reste un véritable mystère tout au long du premier épisode. On sent donc dès le début de l’épisode qu’il y a beaucoup à découvrir au niveau de ce personnage, et la première heure de la série vient renforcer ce sentiment, tournant parfois à la frustration de ne pas savoir quoi penser de lui.

Angela (Portia Doubleday), l’amie d’enfance d’Elliot, joue un rôle assez limité dans ce pilote. On aperçoit un potentiel d’évolution entre les deux personnages, mais l’histoire ne va pas réellement en ce sens dès le début de la série. Nous en découvrirons sans doute plus dans les prochains épisodes, sur cette jeune femme qui veut faire ses preuves dans sa compagnie.

Mr. Robot (Christian Slater) est le hacker qui prend contact avec Elliot pour l’inviter à se joindre à son organisation. Se positionnant très vite comme un Robin des bois des temps modernes, son personnage reste cependant mystérieux et le fait qu’aucune information sur lui ne soit disponible renforce cette impression. On a donc hâte d’en savoir plus sur ses intentions et s’il a été honnête avec Elliot.

D’autres personnages sont présents dans ce premier épisode, mais c’est réellement le trio ci-dessus qui prend de l’importance. On découvre également Gideon (Michael Gill), le dirigeant de la société d’Elliot, qui semble uniquement intéressé par l’argent, mais ne pas comprendre réellement ce qui se passe dans son entreprise, ou encore Tyrell (Martin Wallstrom), le Vice Président du département informatique qui au contraire, semble s’intéresser beaucoup à ce que fait Elliot. Il est clair que ceux-ci prendront de l’importance dans les prochains épisodes, et l’on a hâte d’en savoir plus.

Mr Robot Elliot

Une heure intense qui passe très vite

Le pilote de Mr. Robot dure une heure, sans prendre en compte d’éventuelles publicités. C’est une bonne durée pour pouvoir installer l’histoire, sans pour autant trop en dévoiler et donner envie de regarder les prochains pour connaître la suite.

Et cette série est un parfait exemple de réussite à ce niveau : on commence à s’attacher aux différents personnages, à entrevoir l’histoire complète, mais on sent très bien qu’il y a beaucoup de choses que l’on ne nous dit pas, et le générique de fin laisse un sentiment de s’être fait prendre au jeu et qu’il va être difficile d’attendre la suite.

L’ambiance de la série aide beaucoup à cela. Parfois sombre et dans des endroits glauques, parfois lumineuse avec des passages en ville de jour, les changements d’ambiance contribuent à créer un rythme qui tient le spectateur en haleine et ne voit pas passer le temps. Un gros point fort pour le moment, donc, et l’on espère que les réalisateurs sauront maintenir ce rythme au cours de la série.

Mr Robot : une série pour qui?

La série mêle deux aspects principaux qui devraient l’aider à s’assurer des spectateurs nombreux.

L’aspect enquête qui vise rechercher les personnes qui nuisent à la société, les poursuivre et les faire condamner, devrait intéresser les amateurs de séries policières. L’affrontement entre deux groupes, les hackers et les influents anonymes, laisse entrevoir également une possibilité de scènes d’actions, mais pour le moment rien ne permet de le confirmer.

Le côté technologique, avec les hacks réalisés par Elliot et Mr. Robot, devraient intéresser les geeks et les hackers en herbe. Et ce que l’on apprécie d’autant plus est que pour le moment, ceux-ci semblent réalistes. On ne nous présente donc pas un personnage principal qui peut faire ce qu’il souhaite avec une seule touche, ce qui est de plus en plus rare dans certaines séries.

Au final, vous l’aurez compris, Mr. Robot a été une très belle surprise pour moi, et j’ai désormais bien hâte de pouvoir regarder les épisodes suivants. La diffusion à la TV commence le 24 juin 2015 sur la chaîne USA, mais le premier épisode est déjà disponible sur plusieurs plateformes de téléchargement légal.

NOTES
Note
9
PARTAGER
Féru de nouvelles technologies,constamment à la recherche de nouveaux produits à essayer et analyser. Qu'il s'agisse de téléphones, de tablettes ou autres gadgets électroniques, je me passionne pour tout ce qui est innovant et qu'il saura se distinguer de ce qui est actuellement sur le marché. Trouver le produit parfait, un jour? Peut être, mais après les avoir tous essayés!