eSport : le plan anti-dopage de l’ESL détaillé

0

eSport - ESL

Après avoir annoncé le lancement d’un plan anti-dopage en partenariat avec l’Agence Mondiale Anti-Dopage (AMA) et l’Agence Allemande Anti-Dopage (NADA), l’Electronic Sports League (ESL) a choisit de préciser un peu les choses via un message sur Reddit.

On connaît ainsi la liste des produits interdits qui correspond à celle établie par l’AMA mais on note que la caféine, la taurine ou la nicotine restent autorisées. Machine à café et boissons énergisantes feront donc toujours partie des compétitions d’eSport. On apprend également que contrairement à ce qui avait été annoncé initialement, les tests effectués de manière aléatoire sur tous les joueurs de la compétition ne seront pas épidermiques mais salivaires.

Ce plan, qui commencera à l‘ESL One Cologne qui aura lieu les 22 et 23 août prochain pour les joueurs professionnels de Counter-Strike : GO, avait été initié suite aux révélations du joueur professionnel  Kory « Semphis » Friesen fin juillet. Ce dernier avait avoué prendre de l’Adderral, un médicament traitant un trouble du déficit de l’attention et permettant au joueur d’être mieux concentré et donc potentiellement d’obtenir de meilleurs résultats que ceux qui n’en prennent pas. Il avait ainsi pointé l’absence totale de réglementation dans le milieu de l’eSport, ce qui avait poussé l’ESL à réagir.

Une belle initiative donc, même si on espère que l’ESL, qui n’est qu’une des nombreuses ligues d’eSport, sera suivie par d’autres. Dans le cas contraire, ce plan exemplaire pourrait n’être qu’un coup d’épée dans l’eau…

PARTAGER
Communicant parisien élevé aux Sciences Politiques, je suis avant tout un passionné de jeux vidéo, mais également  un dévoreur de films, de séries, de littérature Science-Fiction, et de culture web. Accessoirement, je suis aussi un transhumaniste à tendance sociopathe, amoureux d'aliens bleues et de sorcières rousses, et fasciné par la simple idée de voir un jour l'humanité coloniser l'espace...