Test de Warhammer : The End Times – Vermintide sur PC

Les jeux tirés des différentes licences de Games Workshop ont actuellement le vent en poupe, avec des succès plus ou moins marqués et sur des approches souvent très différentes. Dans le cas de Warhammer The End Times : Vermintide, développé par Fatshark, c’est l’aspect Action FPS qui prime.

Les aficionados de Left 4 Dead ne seront pas dépaysés par les techniques que vous allez déployer dans les ruelles d’Ubersreik, ville impériale envahie par les hommes-rats Skavens. Car si les temps sont toujours sombres et tristes dans les contrées du monde de Warhammer Fantasy, c’est aussi pour permettre à des héros surarmés d’apporter la lumière. À noter que dans le cas de vos héros, la lumière peut être à prendre au sens littéral via boules de feu et pétoires à silex.

Fiche technique

  • Date de sortie : 23 octobre 2015
  • Style : Action FPS
  • Classement ESRB / PEGI : M / PEGI 18
  • Développeur : Fatshark
  • Éditeur : Fatshark
  • Langue d’exploitation : Voix anglaises, sous-titres français
  • Disponible sur : PC / Xbox One / PlayStation 4
  • Évalué sur : PC
  • Prix lors du test : 27.99€ (Steam) / 32.99CDN$ (Steam)
  • Site officiel
  • Version dématérialisée fournie par l’éditeur
Pour postuler à un emploi concernant la santé publique, prière d'avoir 5 ans d'expérience militaire et un goût prononcé pour la violence.
Pour postuler à un emploi concernant la santé publique, prière d’avoir 5 ans d’expérience militaire et un goût prononcé pour la violence.

Appelez les dératiseurs. Tous. Vraiment.

La ville est débordée par des rongeurs envahissants, ce qui amène votre groupe improvisé de tueurs professionnels à se réfugier dans une auberge, fortifiée pour l’occasion. Le patron, qui n’est pas du genre paniqué, va profiter de l’aubaine d’avoir cinq super-soldats sous la main pour faire ses courses et remettre de l’ordre dans sa ville. (Le chiffre d’affaires baisse, on peut comprendre son agacement.)

À l’aide d’un des cinq personnages disponibles (Répurgateur, Soldat Impérial, Sorcière du collège Flamboyant, Ranger Nain et Forestière Elfe) vous serez envoyés avec trois autres camarades dans divers lieux de la cité afin d’y récupérer ressources et matériel nécessaire à votre survie dans un monde hostile. Et pour ce qui est de l’hostilité, ce n’est pas peu dire : les hommes-rats sont partout. Vous serez amenés à affronter des vagues entières de rats géants armés de couteaux et autres instruments lors de votre traversée. La capacité de ces derniers à faire irruption à partir du moindre trou dans les murs ou les plafonds va vite vous transformer en paranoïaque accompli, avançant à l’aide d’une méthode 360°.

Meet Skouiki, the Skaven
Meet Skouiki, the Skaven

Des rats, des rats, mais aussi de gros rats.

Car si l’esclave ou le guerrier des clans moyens n’est pas à la hauteur face à vos capacités héroïques, le nombre ou la présence de combattants spéciaux peut vite apporter la différence. Le jeu se veut coopératif, et a trouvé des moyens particuliers de vous y contraindre. On notera par exemple un adversaire spécial capable de vous prendre à la gorge et contre lequel, une fois capturé, vous n’aurez aucune chance. Charge à vos amis de venir vous secourir avant que vous ne soyez déchiqueté par une horde de rats, trop ravis de profiter de l’aubaine. Dans le même ordre d’idées, les assassins sauront vous faire rester près de vos amis, si vous ne souhaitez pas bénéficier d’un massage à la dague de premier choix.

De votre côté, vos armes sont assez similaires d’un personnage à un autre : une arme de mêlée, une de tir. Ajoutez en cours de route des explosifs pour éclater des hordes entières dans la bonne humeur psychotique typique du monde désolé de Warhammer, et vous pouvez partir à la boucherie.

40 rats ? Environ 30 secondes de jeu. Oui, vous êtes bourrin.
40 rats ? Environ 30 secondes de jeu. Oui, vous êtes bourrin.

À Left 4 Dead les pétoires, à vous la mêlée

Le cœur de votre travail de dératiseur va se faire au corps-à-corps. Il s’agit d’une partie vitale, que vous soyez le soldat impérial ou la magicienne. Frapper rapidement, parer ou charger une attaque puissance sont vos trois possibilités. Fort heureusement pour vous et dans la confusion des combats, vous ne pouvez pas blesser vos camarades, ce qui, vu le découpage aveugle ambiant, est plutôt rassurant.

Au cours de vos parties, vous allez pouvoir gagner des niveaux et débloquer du matériel plus ou moins efficace. Un système additionnel de forge vous permettra de vous débarrasser du matériel obsolète au profit d’armes à fort potentiel offensif ou de tenues à bonus. Quelques variations bienvenues pour donner un peu de spécificité à votre combattant.

Viktor aime : Détruire l'hérésie. Le feu non-magique. Les chatons.
Viktor aime : détruire l’hérésie. Le feu non magique. Les chatons.

La détente par le carnage

Les paysages sont assez beaux et sauront ravir les amateurs de l’univers de Warhammer en leur donnant une vue sympathique des villes impériales. Les skavens comme adversaires sont aussi une petite variation bienvenue dans un monde où ces derniers sont rarement représentés, les orques ou le chaos leur étant privilégiés.

Warhammer Vermintide n’est pas un jeu de campagne. N’espérez pas, sauf passion particulière, y passer des heures et des heures. Vos personnages ont une vague histoire qui n’est pas développée, vous n’avez pas de campagne solo ou d’affrontement PVP avec vos compagnons. Le jeu annonce la couleur, qui est de dire que vous êtes là pour vous défouler sur des légions de rats avant de passer à autre chose. Le jeu de Fatshark est un jeu sur lequel on revient volontiers régulièrement, mais jamais trop longtemps.

Test de Warhammer : The End Times – Vermintide sur PC
"
    Les points positifs :
  • La paranoïa causée par l'irruption des skavens
  • Les paysages urbains de Warhammer
  • Le défouloir coopératif
  • Un jeu sans prise de tête pour se changer les idées
    Les points négatifs :
  • Une durée de vie limitée
  • L'absence de mode campagne ou de mode pvp
  • Les personnages ne sont pas extrêmement différents
"
7.5
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE