Un prototype de processeur fonctionnant avec de l'électricité et de la lumière vient d'être dévoilé

0

Light-based microprocessor - Universite du Colorado

Des chercheurs de l’Université du Colorado, en collaboration avec le MIT (Massachusetts Institue of Technology), ont créé un prototype d’un processeur utilisant la lumière afin transférer des données. Depuis de nombreuses années, plusieurs ingénieurs avaient l’idée d’élaborer ce type d’objet. Même si, pour le moment, le prototype a une vitesse de transfert entre les éléments qui est assez basse, la marge de progression est énorme.

Cette puce de calcul hybride se sert, à la fois, de la lumière et de l’électricité afin de faire transiter les données tant en son sein que vers les composants extérieurs. Le circuit de la puce comprend plus de 70 millions de transistors et de 850 éléments photoniques. Ces derniers permettent de manipuler et convertir les photons en signaux de données. Lors des premiers tests de ce prototype, les chercheurs de l’Université du Colorado utilisaient un laser scientifique très pointu comme source lumineuse afin de faire fonctionner le processeur. Le laser envoie un faisceau au circuit qui, ensuite, fait transiter les informations à la mémoire via la fibre optique qui, elle-même, les renvoie par le même biais.

Ce n’est pas le premier objet technologique qui tente d’utiliser la lumière afin d’améliorer et d’augmenter la vitesse de transfert de données. Il y a quelques semaines, les tests initiaux du Li-Fi, un sans-fil pouvant être 100 fois plus rapide que le Wi-Fi actuel, ont démontré que la lumière était une bonne source d’alimentation et de transfert pour les avancées technologiques. Il y a quelques années, Intel avait, également,  annoncé une technologie intitulée Light Peak utilisant la lumière comme source d’alimentation afin d’augmenter considérablement la vitesse de transfert des données.

Comme la vidéo fournie par les chercheurs de l’Université du Colorado le démontre, pour le moment la technologie n’est pas assez évoluée pour proposer une utilisation par le commun des mortels. Le problème de ce processeur est qu’il utilise une installation volumineuse en plus d’un laser scientifique. Un objet que peu peuvent se vanter d’avoir chez eux. Une chose est sûre, les ingénieurs du monde entier cherchent de nouveaux moyens afin de transférer et de manipuler des données.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article de l’Université du Colorado sur le sujet.

PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.