Qui est Wade Wilson a.k.a Deadpool ?

DEADPOOL-AFFICHE-FR
Crédit image: 20th Century Fox

A une semaine du coup d’envoi sur grand écran d’un poids lourd des comic books, l’équipe de Geeks and Com’ s’est amusée à vous dresser un rapide portrait du « Merc with The Mouth » et des personnages – qui peuvent encore soulever quelques questions en vous – qui interagiront avec lui dans le film. Histoire de vous donner envie d’aller voir ce que donne Deadpool sur grand écran et en espérant de notre côté, qu’il s’agisse du début d’une saga pour le personnage au cinéma, à l’image d’un certain Wolverine par exemple.

Une mère décédée des suites d’un cancer des poumons, un père alcoolique et violent, voilà l’enfance qu’a connue Wade Wilson. Un contexte difficile qui le poussa à s’engager avec l’armée lorsqu’il eut atteint l’âge requis. Cependant, avec un caractère imprévisible tel que celui de Wade et un cadre aussi strict que l’armée des Etats-Unis, la relation entre les deux ne pouvait durer. A la suite de cette expérience, Wade se convertit en mercenaire; plutôt focalisé sur les personnes méritant la mort à son sens au début, il devint rapidement un tueur professionnel enchaînant les contrats, qui nourrissaient sa réputation en retour.

Véritable tueur à gages, Wilson est sollicité de part et d’autres. Avant de revenir au bercail, il s’en va au Maroc puis au Japon où il s’éprend de Francie et Sazae. Cependant, même s’il est impliqué dans ces relations, c’est pour Vanessa Carlysle, jeune prostituée à Boston, qu’il va carrément craquer. Se prenant à rêver d’une vie meilleure à deux, Wade fut rapidement rattrapé par la réalité et son triste destin: un cancer incurable le poussa à rompre avec Carlysle, qu’il ne voulait pas contraindre à rester avec un homme malade. Il se rendit au Canada où le Département K, une branche gouvernementale secrète – vraisemblablement représenté par Jed Rees/Le Recruteur, dans le film –  se présenta à lui comme son dernier espoir: ils lui proposèrent de participer au programme de développement spécial appelé « Arme-X ».

Morena Baccarin interprète Vanessa Carlysle dans Deadpool

Son cancer fut temporairement arrêté grâce à l’implantation dans ses cellules d’un facteur de guérison extrêmement rapide dérivé d’un autre sujet de l’Arme-X, le mutant Wolverine. Le traitement eut également pour effet de le défigurer totalement et de le rendre mentalement perturbé. Wilson fut par la suite affecté à une unité d’opérations secrètes où il retrouva l’amour de sa vie: Vanessa Carlysle.

Vanessa finit par rejoindre cette équipe après que sa nature mutante se soit révélée: capable de se métamorphoser jusqu’à même copier l’empreinte neurale et les talents de ses « victimes », elle devient pratiquement indétectable malgré sa forme naturelle, une peau bleuâtre et des cheveux blancs. Carlysle se fait appeler Copycat.

Wade Wilson se retrouve interné à l’Hospice après avoir été expulsé du programme « Arme-X »; il s’agit d’un centre inconnu du gouvernement, où sont prétendument soignés les agents spéciaux. En réalité, il est le théâtre des macabres expérimentations du Dr.Killebrew et de son assistant Ajax, qui parient ensemble sur la durée de vie des cobayes. Ajax est doté d’une résistance accrue à la douleur et d’une agilité et d’une rapidité intensifiées après avoir été lui aussi sujet de Killbrew. Il parvint à tuer Wilson, mais cela n’eut pour seule conséquence que d’accélérer l’activation de son facteur auto-guérisseur; alors ranimé par une soif de vengeance terrible, Wade se remit sur pied pour supprimer Ajax et s’échapper de l’Hospice en compagnie des autres patients.

Ed Skrein est l'interprète d' Ajax dans Deadpool

Croisant les routes de Hammerhead, Wilson Fisk et même Wolverine, Deadpool reprit sa carrière de mercenaire, travaillant pour le gouvernement canadien, puis pour « le Sorcier ». Il se heurta à bien des ennemis – Bullseye, T-Ray, Tolliver; etc. – et rejoignit certaines équipes pour des causes communes: les Terrific, les Defenders, la X-Force. Toujours prêt à défendre l’élue de son coeur, jusqu’à se séparer d’une partie des ses pouvoirs d’auto-guérison pour lui sauver la vie dans un moment critique.

C’est à cette période qu’il rencontra Cable, un personnage haut en couleurs constamment associé à l’univers de Deadpool, et pour cause, les deux ont autant croisé le fer que travaillé main dans la main (cf. les volumes Cable & Deadpool, Le Culte de la Personnalité, Légendes Vivantes et L’Effet Domino). Nathan Summers a.k.a Cable, est le fils de Scott Summers le X-Man plus connu sous le nom de Cyclope. Mutant et en partie robot, Cable possède une grande sagesse malgré sa vision radicale du monde qu’il tient de ses différents voyages entre les époques. S’il n’est rien d’évoqué concernant l’apparition de Cable dans le film Deadpool, bien des fans se réjouiraient de l’adaptation au cinéma du puissant mutant, souvent considéré comme la moitié de Deadpool.

Après qu’il se fasse expulser de l’Arme-X et peu avant les blessures de sa chère et tendre Copycat, Wade Wilson se lia d’amitié – non sans mal – avec Jack Hammer alias Weasel, aussi appelé « la Fouine » qu’il recruta à l’origine pour lui fournir des équipements technologiques de pointe, en plus de ses capacités de hacker. Pourtant meilleurs amis, leur relation est quelque peu tumultueuse; en partie en raison du tempérament imprévisible de Deadpool: accès de colère, bipolarité et même schizophrénie, Wilson mène la vie dure à Weasel, jusqu’à être violent avec lui. Cependant, la plupart du temps Wade finit par se calmer et montrer son bon côté à son ami, sans qui il n’aurait pas pu accomplir tant de missions. Notons que Weasel était étudiant au lycée de Midtown à New York où il fit la rencontre de Peter Parker et Gwen Stacy; ce lycée fut aussi fréquenté par Jessica Jones.

T.J. Miller incarne Weasel

Egalement présents dans le film Deadpool: les personnages de Negasonic Teenage Warhead et d’Angel Dust. Commençons côté vilain: Christine Dusty, jeune femme connue sous le nom d’Angel Dust est membre d’un petit groupe de mutants vivants au dessous des rues de Chicago, se faisant appeler « les Morlocks ». Très unis au sein de leur clan, les Morlocks ne jurent que par l’entraide une fois à la surface, à la suite d’un pacte qu’ils ont conclu. Craignant de révéler sa nature mutante à ses parents, Angel se refusait à rester au contact de ceux-ci. Capable d’augmenter son adrénaline, Angel Dust possède alors une force considérable momentanément. Soutenue par les membre de son groupuscule, elle constate agréablement que ses parents l’acceptent et l’aiment telle qu’elle est. Elle doit cependant se résoudre à les abandonner pour les protéger, à cause des robots géants chasseurs de mutant, appelés Sentinelles. Elle put cependant retourner au domicile familial, après avoir mené une opération de destruction de la base des pourchasseurs Sentinelles en compagnie des Morlocks.

Le personnage d’Angel Dust semble  avoir un caractère doux et raisonné; elle parait susceptible et consciencieuse. Plutôt à l’opposé à priori, de ce qu’on nous montre d’elle dans les bande-annonces de Deadpool. Je le reconnais, mon avis se forge aussi sur l’opinion que j’ai de la sportive Gina Carano. Peut-être nous surprendra-t-elle en jouant une Christine Dusty un peu moins « brute » qu’il nous est laissé à penser ?

Et la petite dernière, Ellie Phimister a.k.a Negasonic Teenage Warhead. Son personnage est relativement entouré de mystères. Ellie est une mutante qui a étudié les cours de télépathie d’Emma Frost lors de l’épisode Genosha. Le jour avant la mort des mutants à Genosha, Ellie se confia à Frost en aparté, lui apprenant qu’elle avait cauchemardé de cette terrible tragédie pas moins de 50 fois la nuit d’avant les faits. Frost survécut à la terrible offensive des Sentinelles qui exterminèrent les mutants de Genosha, et elle emporta le corps de la jeune Phimister, pour honorer celle qui fut un exemple pour la race mutante. Emma Frost demanda aux secours de réanimer la jeune adolescente, mais il était trop tard… Plus récemment dans l’histoire des comics, Negasonic Teenage Warhead est apparue vivante et membre du nouveau cercle privé du Club Hellfire. En réalité, il s’est avéré que ce cercle n’était qu’une projection de l’esprit d’Emma Frost, tentative désespérée de la mutante dans un dernier acte de survie. Plus récent encore, le sacrifice de la véritable Ellie Phimister par Selene, après avoir été réanimée par un virus techno-organique alien…

Un personnage qui nous laisse plutôt dans le flou en somme, mais qui semble doté de puissants pouvoirs à l’image de sa lutte face à Angel Dust dans la bande-annonce du film. Côté comics, on lui décèle simplement des pouvoirs de télépathe et de prémonitions… Affaire à suivre.

Attardons-nous enfin sur un dernier personnage: Althea alias Blind Al, dont le rôle sera joué par Leslie Uggams (Alerte à la Bombe, Racines). Pas des plus connus, mais à évoquer tout de même, Blind Al est une ancienne espionne affiliée aux services secrets britanniques. Aveugle la majeure partie de sa vie – on ignore son âge au passage – elle a notamment été active durant la Seconde Guerre Mondiale et a même rencontré Steve Rogers/Captain America qui lui remit d’ailleurs une médaille d’honneur qu’elle se permit de donner à Wade Wilson bien des années plus tard. A l’instar de sa relation avec Weasel, Deadpool lui fait autant vivre un enfer qu’il éprouve de sentiments pour elle. A l’origine engagé pour la tuer au Zaïre – ce qu’il ne fit pas, puisqu’à la place, il assassina tout le monde autour d’elle sauf elle, avant de fuir – il ramène celle que l’on nomme « Althea » chez lui, dans sa maison.

Une étrange relation s’installe alors entre les deux protagonistes; à la fois prisonnière, amie, gouvernante et figure maternelle pour Deadpool, nous retiendrons qu’elle est surtout sa confidente. Il la garde cachée dans son repère, tuant tous ceux qui essaient de s’approcher pour la libérer. Odieux et cruel envers elle, il n’hésita pas à la torturer à maintes reprises. Pourtant, elle n’essaya jamais de s’échapper, trop proche du « Merc with The Mouth » pour s’en séparer. Cela dit, elle ne manqua pas de renvoyer la pareille à Wilson: insultes, moqueries et laxatifs dans sa nourriture, Althea savait lui tenir tête. En réalité, elle trouva un certain confort chez Deadpool – lorsqu’il ne la séquestrait pas – et alla même jusqu’à l’accompagner dans certaines missions. Elle finit pas être libérée par Wade, presque à contre coeur.

DEADPOOL INFOGRAPHIC

« To tell it right, weve got to take you back to before I squeezed this ass into the red spandex« 

Rappelons que Deadpool est unique en son genre dans le sens où il est conscient d’être un personnage de bandes-dessinées; je m’explique, dans les comics à titre d’exemples, on peut le retrouver s’adressant directement au lecteur en début de chapitre; ou encore, lorsque celui-ci dialogue dans les histoires, il est entendu par tous, à voix haute, alors qu’il pense seulement parler dans sa tête. On dit de lui qu’il « brise le quatrième mur ». Alors comment cela pourrait-il se traduire sur grand écran ?, Et bien, comme le suggère la seconde bande-annonce, Deadpool peut tout à fait s’arrêter en pleine action pour balancer des propos complètement incohérents avec l’intrigue: « You were probably thinking this was a super hero movie but that guy in the suit just turned the other guy into a kebab. Surprise, this is a different kind of super hero movie. To tell it right, we’ve got to take you back before I squeeze this ass in the red spandex« . Il pourrait également faire un high five avec Stan Lee – qui aura évidemment son cameo – ou bien carrément s’adresser au caméraman en lui disant de fermer sa g***e.

C’est donc l’originalité du personnage qui explique cet élan d’enthousiasme de la part des lecteurs initiés de comics, comme des spectateurs « lambdas », en vue d’accueillir le super héros en constante crise d’identité, sur grand écran. A vrai dire, vous vous rappelez peut-être d’un certain Ryan Reynolds ayant déjà incarné Wade Wilson/Deadpool dans un précédent film… Et vous auriez parfaitement raison puisque Reynolds a effectivement déjà incarné le sanglant mercenaire à l’occasion du film X-Men Origins: Wolverine en 2009. Il nous faut d’ailleurs remercier ce film, en partie responsable de la mise en route d’une production Deadpool au cinéma. En effet, la production Fox avait été plutôt mal reçue par les critiques à l’époque et le personnage de Deadpool, complètement à côté de ses pompes. Gros flop d’emblée: Deadpool était « muet », il n’avait pas de bouche or il s’agit là de son arme la plus fatale ! S’en est suivi un remarquable engouement émanant des fans d’une part, mais particulièrement de Ryan Reynolds d’autre part. L’acteur canadien avait profondément à cœur d’exploiter le personnage d’une manière beaucoup plus fidèle aux comics. Et il semble bien que cette fois-ci, nous allons être servis les amis.

C’est cadeau, on vous re-balance les bande-annonces du film, au cas où vous hésiteriez encore à aller voir ce dégénéré mentalement perturbé en permanence, au cinéma.

Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. À l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Ryan Reynolds (Green Lantern, Blade Trinity) interprète Wade Wilson/Deadpool, T.J Miller (Silicon Valley,Transformers: L’Age de L’Extinction) sera Weasel, Gina Carano (Fast and Furious 6, Piégée, In The Blood) en tant qu’Angel Dust, Brianna Hildebrand dans le rôle de Negasonic Teenage Warhead, Ed Skrein (Kill Your Friends, Tiger House) sera le super vilain Ajax et la belle Morena Baccarin (Gotham, V) jouera l’élue du coeur de Wade Wilson, Vanessa Carlysle a.k.a Copycat. Le film inclut également le X-Man Colossus endossé par Andre Tricoteux et doublé par l’acteur serbe Stefan Kapicic.

Hugh Jackman et son alter ego Wolverine pourraient également faire une apparition dans le film, comme l’avait précédemment évoqué avec enthousiasme Ryan Reynolds. Ce serait d’ailleurs étonnant qu’il n’apparaisse pas puisque Jackman a pointé le bout de son nez dans tous les films impliquant des X-Men et même dans X-Men Le Commencement, dans lequel il n’était pas supposé se montrer.

Deadpool est réalisé par Tim Miller, d’après un script de Rhett Reese et Paul Wernick (Zombieland) et débarque le 10 février 2016 dans les salles françaises et le 12 février en Amérique du Nord, soyez prêts !

Print Friendly, PDF & Email