Suicide Squad: le film sera officiellement tout public

Suicide Squad

Avec le succès de Deadpool, film classé R-Rated (interdits aux mineurs non-accompagnés), certains fans avaient bon espoir qu’il en soit de même pour DC/Warner Bros. et le très attendu Suicide Squad. Ce que les producteurs et réalisateurs du film ont toujours contredit jusqu’ici. Aujourd’hui, le verdict est tombé: le film sera PG-13 (tout public).

La nouvelle en décevra certains mais après tout, qu’est-ce qu’un film R-Rated apporte de plus? De la vulgarité, de la violence, de l’hémoglobine et un peu (parfois beaucoup) de sexe? Il est vrai qu’un ton sombre et violent pour Suicide Squad nous plairait sûrement. Personnellement du moins, l’idée me séduit. Mais pour viser et emballer un plus large public, rien de tel qu’une bonne dose d’humour, et un classement PG-13. D’autant que la distribution du film est plus que capable de fournir ce genre de prestation: Will Smith, Margot Robbie, Jared Leto et Cara Delevingne pour ne mentionner qu’eux.

Il n’en demeure pas moins que même avec ce classement « tout public », le film Suicide Squad conserve toutes ces chances de convaincre et plaire. Il faut dire que côté marketing/communication, on s’active chez DC/Warner Bros.: pas moins de trois bandes-annonces, posters et interviews des acteurs vedettes dévoilés, couvertures de magazines, figurines et références aux costumes et aux personnages lors des différents comic-con et autres événements; on met le paquet pour que le public entende parler de Suicide Squad. Enfin, pour qu’il aille le voir surtout.

La nouvelle concernant ce classement officiel du film est à relativiser selon moi. Deadpool est issu d’un tout autre univers; non seulement il est un personnage Marvel, mais il est surtout conscient d’être un personnage de comics. Quand on sait en plus qu’il est orienté blagues sexuelles et boucheries sanguinaires, la classification R-Rated n’était qu’une formalité en fin de compte. Le prochain film de super héros qui sera également interdit aux mineurs non-accompagnés est The Wolverine 3, dont la sortie est prévue début mars 2017. Là encore, si on se fie aux comics du mutant aux trois griffes, on sait que Logan est un véritable animal, qui, lorsqu’il est déchaîné, ne se contente pas de tuer, mais massacre littéralement tout ce qui se trouve sur son chemin. Comme suggéré dans X-Men: Apocalypse et la scène de Wolverine, il nous sera donc offert (je l’espère) un magnifique bain de sang pour Hugh Jackman lors de son grand final dans le peau du mutant au squelette d’adamantium.

A nouveau, on aurait bien vu Suicide Squad en version R-Rated, mais soyons francs, le classement PG-13 ne nous empêchera pas de nous rendre dans les salles de cinéma et d’apprécier le prochain film du DC Cinematic UniverseDCCU. Hey, en plus il y a Ben « Batfleck » dedans ! Ce qui m’amène à la comparaison avec Batman v Superman. Ce dernier, classé PG-13, a eu des retours très mitigés et des conséquences sur le projet DCCU, tant au niveau management que scénaristique (ndlr: le réalisateur du film The Flash a quitté ses fonctions, James Wan a été faussement pressenti sur le départ de la réalisation d’Aquaman et Geoff Johns, Creative Chief Officer chez DC Comics, s’investira plus largement dans l’univers cinématographique DC aux côtés de Zack Snyder). Les retombées de BvS ont à priori pointé du doigt un manque d’humour, apparemment cher au public et aux critiques, ou plutôt, un trop plein de sérieux. Il n’en fallait pas plus pour que, par la suite, des remaniements techniques nécessaires au film Suicide Squad conduisent une partie de l’équipe à retourner certaines scènes et prétendument pour y ajouter de l’humour. Ce qui a été démenti par le réalisateur David Ayer et qualifié de ridicule par Jay Courtney (Captain Boomerang dans le film).

Certes cette pseudo-polémique autour du DCCU a évidemment fait couler beaucoup d’encre et a peut-être entaché la réputation de la maison DC Comics au cinéma. Surtout si on en vient aux comparaisons avec le monstre Studios Marvel qui « roule sur l’or » depuis 2008. Mais le calendrier cinématographique DC/Warner Bros. reste solide avec des films qui se veulent plus sérieux – ou pas, c’est ce qu’on verra avec Suicide Squad – et qui viendront bâtir un univers que l’on encourage justement à se démarquer du Marvel Cinematic Universe. Il est plus appréciable pour nous fans d’avoir matière à comparer les films et les univers plutôt que de tout mettre dans le même sac « super héros ».

Batman v Superman: L’Aube de la Justice a de toute façon une version R-Rated qui est disponible puisqu’elle se trouve dans l’édition Ultimate Cut du film en Blu-Ray et DVD. Une édition de 3h30 du film qui durait 2h37 dans sa version au cinéma. Par ailleurs, David Ayer a précisé qu’il n’était pas du tout contre l’idée de réaliser une version R-Rated d’une future suite de Suicide Squad ou de son spin-off, apparemment basé sur Harley Quinn et d’autres personnages féminins des comics DC. Il y en aura donc pour tout le monde !

https://www.youtube.com/watch?v=SJGGaX5PXYo&feature=youtu.be

La Suicide Squad a beau être une équipe de super vilains, les films du genre « super héros » ou mieux dit, « s’inspirant des personnages de comics » trouvent bien souvent leur succès dans le super vilain qu’il est donné d’affronter (cf. Batman: The Dark Knight). Et puisqu’on parle de Suicide Squad, autant s’attarder sur le(s) menaces qu’ils devront anéantir ensemble – si l’esprit d’équipe est au rendez-vous bien sûr.

Vous avez certainement remarqué dans la dernière bande-officielle que la charmante bande de cinglés est assignée à une mission suicide qui les voit se confronter à des ennemis que l’on a du mal à discerner… Qu’ils soient criblés de balles, entaillés ou brûlés, ces « militaires » à l’allure d’alien symbiote noir quels qu’ils soient reviennent sans cesse à la charge. En interview avec Total Film Magazine, le producteur du film Charles Roven et le réalisateur David Ayer ont dévoilé quelques détails:

Disons que, lorsque le Squad est assigné à cette mission par Amanda Waller, les « Yeux de l’Adversaire » sont une des choses qu’ils rencontrent […] Ces « choses » ne savent pas comment elles ont atterri ici, mais elles portent des uniformes militaires et pourtant elles sont étranges et dangereuses. […] Personne n’est en sécurité avec eux

« Les Yeux de l’Adversaire »; il pourrait s’agir d’un nouveau super vilain, peut-être un alien, ou bien, « l’adversaire » en question pourrait être l’Enchanteresse et ses pouvoirs magiques, interprétée par Cara Delevingne (La Face Cachée de Margot, Anna Karenina). En effet, des commentaires sur la toile ont fait remarquer que son personnage est étrangement absent de certaines scènes que l’on a vues dans les différents extraits du film dans lesquels le groupe est réuni. Leur théorie voudrait que l’Enchanteresse soit celle qui tire les ficelles et manipule les supposés aliens par sa magie noire (« les yeux »).

On ignore effectivement si la sorcière aura un rôle de gentille aux côtés des autres membres de la Suicide Squad ou bien si au contraire, elle sera un antagoniste dans le film. Après tout il est « facile » pour les studios de supprimer un personnage d’une scène en vidéo (cf. Spider-Man courant aux côtés de la Team Iron Man dans la scène à l’aéroport n’est apparu dans aucune bande-annonce de Captain America: Civil War). Qu’elle soit du bon ou du mauvais côté – ou des deux – quelqu’un est à priori derrière tout ça. Tout ce que l’on sait de ces « Yeux de l’Adversaire » est qu’ils sont « la preuve qu’une force surnaturelle dévastatrice qui s’établit à Midway City », avec « des sécrétions noires gisant d’un long cratère en ville »… On rappelle le synopsis officiel de Suicide Squad:

C’est bon d’être un méchant… Rassemblez une équipe composée des Super Vilains les plus dangereux du monde, et incarcérés, donnez-leur le plus puissant arsenal dont le gouvernement dispose, et envoyez-les sur une mission pour vaincre une insurmontable et énigmatique entité. L’agent du renseignement Amanda Waller a compris que seul un groupe secret composé d’individus méprisables et individualistes et n’ayant rien à perdre pourra y arriver. Cependant, une fois qu’ils ont compris qu’ils n’avaient pas été choisis pour réussir, mais pour leur culpabilité, les membres du Suicide Squad choisiront-ils de mourir ou décideront-ils que c’est chacun pour soi ? 

Suicide Squad Membres DC Comics

Suicide Squad est réalisé par David Ayer. La « Brigade Suicide » est composée de Harley Quinn/Margot Robbie (Diversion, Le Loup de Wall Street), Deadshot/Will Smith (Diversion, Je Suis une Légende), Captain Boomerang/Jay Courtney (Divergente, Terminator: Genesis), Rick Flag/Joel Kinnaman (RoboCop, The Killing), Killer Croc/Adewale Akkinuoye-Agbaje (Lost: Les Disparus, Thor: Le Monde des Ténèbres), Slipknot/Adam Beach (Cowboys et Envahisseurs, New York Unité Spéciale), El Diablo/Jay Hernandez (Hostel, En Quarantaine), Katana/Karen Fukuhara, L’Enchanteresse/Cara Delevingne (La Face cachée de Margo, Pan). Seront également dans le film, le Joker/Jared Leto (Requiem For a Dream, American Psycho), Amanda Waller/Viola Davis (Doute, Hacker), L’Homme-Tattoo/Common (Barbershop: The Next Cut, Nightrun), Batman/Ben Affleck (Argo, Gone Girl) et Scott Eastwood (Fury, Diablo) dans un rôle inconnu (Nightwing?).

Suicide Squad sortira en France le 3 août prochain.

DC Comics Suicide Squad

Print Friendly, PDF & Email