Après Wii Sports sur la Wii et Nintendo Land sur la Wii U, Nintendo nous propose encore une fois un jeu à son lancement qui est conçu spécifiquement pour démontre les capacités de sa nouvelle console. En effet, avec 1-2-Switch, la compagnie de jeux vidéo nous arrive avec une expérience qui met de l’avant principalement l’utilisation très diversifiée des Joy-Con. Après plusieurs heures, ce fût une bonne occasion pour mettre à l’épreuve le Rumble HD qu’on retrouve dans les manettes et qui est sensée grandement améliorer l’immersion. Mais est-ce 1-2-Switch est le 2e jeu que les nouveaux propriétaires de Nintendo Switch doivent à tout prix s’acheter ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 3 mars 2017 
  • Style : Party
  • Classement ESRB / PEGI ESRB 10+ / PEGI 12
  • Développeur : Nintendo EPD
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Anglais et Français
  • Exclusivité Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 64,99 $ CA / 44,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Une collection de 28 épreuves

1-2-Switch est une collection d’un total de 28 mini-jeux durant lesquels les joueurs sont mis à l’épreuve généralement à 1 contre 1 pour voir qui est le meilleur des deux. Le titre propose donc une panoplie de mini-jeux basés sur des activités de la vie quotidienne, des sports et certains nous plongent même dans des personnages tirés de mondes fantastiques. Grâce à 1-2-Switch, vous saurez qui a la meilleure technique pour traire une vache, qui a les meilleurs réflexes de cowboy pour tirer au revolver et qui a le potentiel d’être le plus puissant sorcier.

Une impressionnante démo technique

L’ensemble des minis-jeux de 1-2-Switch sont conçus pour démontrer le potentiel de la console et surtout des fonctionnalités des Joy-Con. Un des meilleurs exemples de ceci est le jeu « Combien de billes ? » durant lequel chaque joueur tient une partie du Joy Con à l’horizontale pour imiter la sensation de tenir une boîte fermée qui contient des billes. En manipulant la manette, on peut sentir les billes à l’intérieur se promener de gauche à droite. On doit donc tenter d’évaluer le compte total avec cet effet physique possible grâce au Rumble HD. Or, n’importe quelle personne qui va essayer le jeu sera impressionnée de constater que l’effet est particulièrement bien réussi et presque réel.

Un autre des jeux qui met en valeur le Rumble HD, c’est « Soda » durant lequel les joueurs tiennent une bouteille de Soda (le Joy Con) et doivent secouer la bouteille le plus possible sans la faire exploser. On sent très bien l’effet de la pression et des bulles qui montent dans la manette ce qui réplique bien une bouteille de boisson gazeuse. Tout comme « Traite à la maison » durant lequel on sent la pression du lait qui sort de la manette comme était en train de traire une vache.

Outre le Rumble HD, certains jeux utilisent aussi la caméra à infrarouge qui se situe dans le Joy Con de droite comme dans le jeu « Miam, Miam ! » alors que la manette arrive à détecter les mouvements de votre mâchoire. Disons que cela laisse place à des pauses assez amusantes et drôles en jouant avec quelques amis.

Mais mon préféré est de loin le jeu de Baseball où on joueur est le lanceur et l’autre est le frappeur. Celui qui lance à la possibilité de lancer une balle rapide ou un changement de vitesse et l’autre doit essayer de bien synchroniser son élan pour frapper cette balle invisible. Le seul indice qui peut nous aider est le son de la balle qui glisse dans le vent lorsqu’elle s’approche de notre corps. Grâce à 1-2-Switch, vous allez constater que Nintendo a fait beaucoup de progrès depuis Wii Sports.

La réalité augmentée pour améliorer l’immersion

Dans tout ça, ce qui est le plus impressionnant, c’est que 1-2-Switch nous fait constamment tourner la tête hors de l’écran afin d’améliorer notre niveau d’immersion. Le titre nous propose d’ailleurs souvent de carrément regarder notre opposant dans les yeux ce qui éveille constamment en moi mon côté très compétitif. La majorité du temps, on a donc réellement l’impression d’être embarqué dans un duel épique contre notre adversaire et c’est aussi amplifié par la musique ainsi que les effets sonores. Franchement, avec un jeu comme celui-ci la télévision devient même carrément un accessoire optionnel ce qui permet à l’écran de la tablette d’être bien suffisante sauf si votre party devient un peu trop bruyant.

Amusant, mais pas donné

1-2-Switch est le genre de jeu qu’on sort une soirée lorsqu’on a quelques invités à la maison pour s’amuser et rire un bon coup. Il y a assez de diversité pour amuser un groupe pendant une heure ou deux, mais lorsqu’on a fait le tour, difficile d’imaginer d’y retourner plusieurs fois. Les concepts sont amusants, mais il y en a moins d’une dizaine qui m’a vraiment intéressés. De plus, le jeu manque cruellement de système de classement pour mieux suivre nos résultats et ceux des participants afin d’ajouter un certain niveau de compétitivité. Je trouve que Nintendo a raté une occasion de rendre l’expérience encore plus excitante.

L’autre problème c’est que cette fois il faut payer pour avoir cette démo technique et ce n’est pas donné. C’est le genre de jeu que j’aurais vraiment souhaité avoir dans un ensemble Deluxe de la console avec peut-être une carte mémoire et un étui à 50 $ de plus et non vendu séparément à 64,99 $ CA ou 44,99 €.

Conclusion

Ceci étant dit, 1-2-Switch demeure avec Snipperclips le jeu multijoueur que vous allez devoir vous procurer si vous êtes souvent plusieurs à la maison. Du moins, ce sera le cas jusqu’au lancement de Mario Kart 8 Deluxe le 28 avril prochain. Enfin, tout comme Wii Sports l’avait fait il y a quelques années, 1-2-Switch devrait amener un bon nombre de joueurs occasionnels vers la nouvelle console de Nintendo puisqu’elle sert très bien de démo pour démontrer le potentiel de la console.

NOTES
Note d'enthousiasme
7
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !