Ferdinand est un jeune taureau de combat espagnol. Contrairement à ses semblables, il n’aime pas les combats. Cependant, il préfère les fleurs et les moments paisibles. Ferdinand réussit à s’échapper de la Casa del Toro après que son père soit parti affronter un célèbre toréador espagnol. Le jeune taureau trouve une nouvelle famille d’accueil comme animal de compagnie où il peut vaquer à son activité favorite, celle de sentir des fleurs. Adulte, Ferdinand devra faire un dur choix entre être un taureau de combat ou un « flower bull ».

Fiche technique

  • Titre original : Ferdinand
  • Titre québécois : Ferdinand
  • Date de sortie : 15 décembre 2017 (Canada) | 20 décembre 2017 (France)
  • Réalisé par : Carlos Saldanha
  • Scénario par : Robert L. Baird, Tim Federle, Brad Copeland, Ron Burch, David Kidd, Don Rhymer
  • Acteurs : John Cena, Kate McKinnon
  • Distributeur : 20th Century Fox
  • Genre : Animation, Comédie
  • Durée : 107 min
  • Classement : Famille
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en français)

Ferdinand est un film d’animation qui est basé sur un livre pour enfants, écrit par Munro Leaf en 1936. L’histoire a déjà été préalablement adaptée en court métrage par Disney en 1938.

L’histoire de Ferdinand

L’histoire de Ferdinand est assez charmante dès les premières secondes. On retrouve un jeune Ferdinand qui est complètement différent de ses camarades. Cette différence est le point central du film puisque ce sera qui poussera le jeune taureau à fuir. Les scènes avec sa nouvelle famille d’accueil sont encore plus adorables étant donné qu’il y a un lien particulier entre l’animal et une fillette. Ils deviennent rapidement amis comme un humain pour l’être avec un chien. C’est aussi très amusant de voir grandir Ferdinand.

Cependant, l’histoire finit par s’étirer rapidement et devient assez prévisible. En même temps, le scénario n’est pas très complexe puisque ça s’adresse à un jeune public. Le film vise aussi les parents qui vont aussi s’amuser en regardant ce film. L’humour n’est pas constant, c’est peut-être une des raisons que j’ai trouvé le scénario long. Par moment, j’ai trouvé que ça manquait un peu de piquant. Il y a une seule scène que je n’ai pas trop compris l’utilité, c’est le numéro musical. Je ne sais pas pourquoi les films d’animation pour enfants doivent toujours avoir ce genre de moment. Celui-ci était assez inutile et ça étire la sauce.

Les personnages

Les personnages sont à la fois charmants et caricaturaux. Chacun d’entre eux a un petit côté amusant et unique. Par exemple, il y a un highland (joué par David Tenant) qui a de la difficulté à voir avec son toupet, une chèvre (Kate McKinnon) qui est beaucoup trop énergique et qui veut absolument entraîner Ferdinand au combat, d’autres taureaux rivaux, des hérissons-voleurs, des chevaux aux accents allemands, etc.

Je dois dire que je suis surpris par John Cena qui incarne avec brio le personnage principal. C’est peut-être une mauvaise idée de lui que j’avais avec tous les « memes » qu’on peut retrouver sur Internet. Il donne beaucoup de vie au taureau et il est charmant avec sa voix en doublage. Kate McKinnon (Lupe, la chèvre) m’a tapé sur les nerfs avec sa fougue trop intense.

 

Bref, je comprends maintenant pourquoi les « bull are being bullying » (les taureaux se font intimidés, je sais… la blague se traduit mal). Ferdinand est un film charmant et qui fait sourire, mais ce n’est pas le cas du début à la fin. Le scénario donne de bon exemple d’amitié, de détermination et de sacrifice. Le dénouement est particulièrement délicieux.

 

NOTES
La réalisation
7
Le scénario et l’histoire
6
Le jeu des acteurs (doublage)
8
L’animation
9
Le plaisir durant le visionnement
6
PARTAGER
Designer UX/UI et amateur de la pop-culture et de la culture asiatique (surtout la Corée du Sud avec sa K-Pop et ses K-Drama et le Japon), je suis l’un des fondateurs du site web la Zone TechnoCulturelle et maintenant, je suis rédacteur en chef de la section Culture Geek du site web Geeks and Com'. Je produis du contenu de tout type sur ce qui me passionne. C’est majoritairement des critiques écrites, mais de temps en temps, j’aime bien faire des vidéos unboxing et des critiques vidéo (Entrer dans la Zone) ou encore des baladodiffusions (Entre les cases de 2013 à 2015).