Ryu, Ken, Chun Li, Blanka ou encore Zangief, ces noms ne vous sont sans doute pas inconnus. Le maître de la baston a marqué les esprits. Et voilà que Capcom nous propose Street fighter 30th anniversary collection, une compilation pour les 30 ans de la saga, sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.  Destinée aux nostalgiques, cette compilation fait-elle honneur à ce monument du jeu de combat ou relève-t-elle du recyclage ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 29 mai 2018
  • Style : Combat
  • Classement ESRB/PEGI ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Digital Eclipse
  • Éditeur : Capcom
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur Playstation 4, Xbox one, Nintendo Switch et PC
  • Testé sur Xbox one
  • Prix lors du test : 49,99$ CA, 29,99 €
  • Site officiel
  • Version offerte par l’éditeur

Nostalgie, quand tu nous tiens

C’était il y a 30 ans et pourtant Street Fighter reste encore aujourd’hui une référence. Tant de temps passé à dénicher les combos ravageurs et à maîtriser parfaitement un personnage.  Les musiques, les bruitages, les niveaux, les joueurs reconnaissent aisément chaque élément de la saga. C’est avec un petit pincement au cœur qu’on lance cette compilation version 2018, qui n’est pas la première du genre pour Capcom.

Test de Street fighter 30th anniversary collection

12 titres d’anthologie en 2D qui vous raviront : Street Fighter premier du nom, Street Fighter 2, Street Fighter 3, mais aussi les versions Turbo et Alpha. Bref, il y a de quoi faire ! Chaque version dispose des améliorations sorties à l’époque (Street Fighter 2’ Hyper fighting par exemple).  Un beau contenu pour les puristes, contenant même les versions d’arcade.

12 titres d’anthologie en 2D qui vous raviront

On peut cependant remettre en question le fait de ne pas inclure la totalité de la saga. Un choix assumé de ne pas mettre de 3D mais qui déçoit forcément un peu. Le 4, mais aussi le 5 par exemple, auraient été les bienvenus. Par principe mais aussi histoire de retrouver des sensations de jeu un peu moins vieillissantes.

Hadouken !

Côté navigation, c’est intuitif : le menu vous permet de lancer l’opus que vous souhaitez, et vous pouvez rapidement quitter pour relancer un autre épisode de la série. Notez que vous pouvez jouer sur votre télévision dans un encart réduit type «Arcade», pour lequel un template sera visible autour, ou bien en plein écran. A vous de choisir entre un 4:3 ou un 16:9 riches en pixels. Habile.

Le gameplay du maître de la castagne n’a évidemment pas pris une ride. Fan ou non, les bases du genre sont là et sortir un petit Hadouken de Ryu fait toujours son petit effet. Les combos vous sont d’ailleurs accessibles via le menu pause.

Pour les plus anciens titres, vous n’aurez pas le même ressenti
sur votre pad qu’à l’époque

Par contre, il est évident que pour les plus anciens titres, vous n’aurez pas le même ressenti sur votre pad qu’à l’époque. Je n’ai pas repéré de lags mais la vitesse et la sensation de jeu ne sont pas optimales pour nos manettes actuelles.

Du nouveau dans la rue ?

Non content de vous exercer en solo ou en versus avec un ami, vous pourrez cette fois-ci faire le tour du monde pour refaire le portrait d’autres joueurs en ligne. Une bonne nouvelle qui permet d’offrir aux plus nostalgiques d’entre nous, mais pas que, de beaux combats en perspective. Ce qui confère une autre dimension à cette collection. Mais, parce qu’il y a un mais, tous les jeux de la collection ne sont pas jouables en ligne. Dommage.

Un musée vient aussi agrémenter le tout. L’histoire du jeu, celles de ses combattants, le scénario, les musiques de chaque épisode… Des bonus en pagaille pour lesquels on retiendra notamment les dossiers d’archives sur la création de Street Fighter. Une idée bienvenue pour les fans et qui permet d’en apprendre un peu plus, d’autant que le dit musée n’est pas avare en informations.

Des bonus en pagaille pour lesquels on retiendra notamment
les dossiers d’archives sur la création de Street Fighter

Et… Puis c’est tout ! Dans un esprit collectionneur, j’aime à penser que chaque remake, remaster ou compilation doit apporter son lot de nouveautés. Pour les non-initiés, la découverte rétro gaming se suffit sans doute à elle-même, mais les plus grands aficionados seront surpris de ne pas avoir plus de nouveautés. Une fois la magie opérée, un sentiment de recyclage pur et dur s’installe au fil des parties.

NOTES
Durée de vie
8
Gameplay
8
Réalisation
6
Nouveautés
6
PARTAGER