Entre Max Payne, Alan Wake et Quantum Break, on peut dire que Remedy a su se faire un nom. Ce n’est donc pas surprenant que l’annonce de leur prochain projet fût parmi les plus en vue de l’E3. Geeks & Com’ en a profité pour passer chez 505 Games durant l’événement pour en apprendre davantage sur Control. On vous en dévoile donc tous les détails.

Une évolution pour Remedy

D’abord, on est tous d’accord pour dire que la compagnie finlandaise est surtout reconnue pour ses fortes trames narratives. Le studio l’a d’ailleurs prouvé encore plus avec son dernier projet. Cependant, pour une fois, le Gameplay était un peu plus proéminent.

Or, visiblement, Remedy redouble d’efforts pour Control afin de nous livrer une expérience encore plus complète. Pour se faire, les développeurs ont choisi d’utiliser un style similaire aux Metroidvania. C’est donc dire qu’on peut s’attendre à une sorte de monde ouvert où on peut choisir notre prochaine direction. Cependant, plusieurs chemins seront seulement accessibles en progressant dans l’aventure, mais c’est fait sous une toute nouvelle approche.

Un univers sombre et surnaturel

Control met en vedette Jesse Faden, une puissante jeune femme qui a des pouvoirs surnaturels. D’ailleurs, la vidéo de la présentation nous a permis de la voir utiliser pleins d’habiletés très cool. Par exemple, elle peut déplacer n’importe quel objet grâce à la télékinésie pour anéantir ses ennemis. Elle peut même s’en servir comme bouclier pour se protéger des projectiles. Cela lui est même possible de léviter lui permettant d’avoir vraiment l’allure d’un être surnaturel super puissant. Personnellement, je ne pouvais m’empêcher de voir une sorte de mélange entre Quantum Break et Infamous. La lévitation lui a aussi permis d’accéder à une nouvelle section du jeu. Cela va dans le sens de l’approche Metroidvania dont je parlais.

Comme si ce n’était pas suffisant, notre héroïne a aussi mis la main sur une arme gouvernementale assez puissante. Je ne pense pas que j’ai déjà vu un fusil aussi puissant et je trouve ça pas mal original. En effet, dans Control, Jesse possède une arme qui peut se moduler et se transformer en plein de différentes formes. Dans la démo, on l’a vu passer d’un simple pistolet à un puissant shotgun. Cependant, les développeurs nous ont promis qu’on peut s’attendre à bien plus.

L’aspect narratif quand même au rendez-vous

Finalement, même si Remedy va redoubler d’efforts pour améliorer notre expérience de gameplay, on n’oublie pas l’histoire. Le studio sait très bien ce qui les a rendus là et ils veulent trouver l’équilibre parfait entre les deux. Or, la petite partie du jeu qu’on a vu qui semblait déjà très intrigant pour l’histoire en est la preuve. En effet, on y voit un curieux personnage qui semblait central au scénario. Pourtant, on nous a expliqué qu’il s’agissait simplement d’une quête secondaire. Je crois que cela prouve à quel point Remedy s’en va dans une autre direction.

Bref, on peut dire que Remedy semble avoir quelque chose de prometteur entre les mains avec Control. En plus, pour une première fois depuis des lunes, il sera disponible autant Xbox One, PS4 et PC. On espère donc qu’il s’agira d’une consécration pour le studio et on leur souhaite bonne chance jusqu’à la fin du développement.

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.