Après avoir eu la chance de vous livrer mon avis sur NBA Live 19 qui poursuit son ascension vers le sommet, le champion incontesté jusqu’à maintenant propose lui aussi une nouvelle édition. NBA 2K19 est disponible dès maintenant sur PC, Xbox One, PS4 et Nintendo Switch et tente une nouvelle fois de démontrer sa domination sur son principal concurrent. Avec un opus l’année dernière qui a quelque peu déçu les amateurs, voilà que les développeurs tentent de rattraper le tout et de rappeler à tous que ce sont eux les meilleurs sur le parquet.

Fiche technique

  • Date de sortie : 11 septembre 2018
  • Style : Simulation / Sports 
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : Visual Concepts
  • Éditeur : 2K Games
  • Langue d’exploitation : Disponible en français et en anglais
  • Testé sur Xbox One X
  • Autre(s) plateforme(s) : PS4, PC et Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 79,99 $ CA / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Une carrière toujours aussi scénarisée

L’un des principaux faits marquants de la franchise NBA 2K est son mode carrière immersif dans lequel nous y incarnons un personnage que nous pouvons personnaliser de A à Z. Ce dernier devra suivre la voie que les écrivains du studio Visual Concepts ont imaginé afin d’atteindre la NBA. D’ailleurs, il est même possible pour ceux n’ayant pas le jeu de faire le prologue de ce mode histoire qui prend tout de même quelques heures à compléter. À ce niveau, j’ai été un peu déçu. Même si j’adore les modes scénaristiques dans les jeux de sports, je dois avouer que l’énorme prologue proposé dans NBA 2K19 est un peu redondant. Au final, nous jouons très peu pour le temps que cela prend pour terminer les premiers chapitres du mode carrière. En terme de scénario, nous avons droit à une petite nouveauté alors que nous ne débutons pas notre aventure à l’université, mais en chine. Effectivement, sans trop vous gâcher la surprise, votre personnage se retrouve dans le circuit chinois à la suite du repêchage de la NBA dans lequel il n’a pas réussi à se faire recruter par une équipe du circuit. Vous entamez, donc, votre aventure en Chine pour tenter de vous faire un nom dans le basketball. Pour augmenter l’immersion, les développeurs ont même ajouté des commentateurs chinois lors des vos partis.

Une fois que vous aurez réussi à vous faire un nom, vous passerez dans la G-League, une ligue inférieure à la NBA servant la plupart du temps aux jeunes joueurs des organisations. Une nouvelle fois, je ne souhaite pas tout dévoiler le scénario, mais une fois en NBA j’ai été extrêmement surpris que la plupart des éléments scénaristiques tels que les cinématiques aient pratiquement disparu. On remarque que les développeurs ont tenté de faire plaisir à de nombreux joueurs qui souhaitaient avoir un côté scénaristique un peu moins présent et simplement jouer des matchs avec son personnage.

Un Quartier beaucoup plus dynamique

La plus grosse nouveauté l’année dernière était l’ajout du Quartier. Pouvant être utilisé comme un hub, le Quartier permet aux joueurs de se retrouver entre amis et de parcourir les différents modes de jeux offerts en carrière que ce soit l’aventure scénarisée, le circuit compétitif Pro Am ou encore le mode Parc. Même si le Quartier offre une expérience similaire, les développeurs du studio Visual Concepts ont écouté les commentaires des joueurs et drastiquement réduit la zone dans laquelle nous pouvons nous promener réduisant ainsi la longueur des déplacements, mais aussi le temps de chargement. Une modification fort agréable qui permet d’avoir un Quartier beaucoup plus dynamique. L’expérience est agréable et c’est toujours amusant de se retrouver entre amis sur nos terrains totalement personnalisables pour faire des parties avec nos propres règles.

Les fameuses micro-transactions

Avant même la sortie du jeu, 2k Games indiquait qu’aujourd’hui les micro-transactions étaient pratiquement une méthode de financement inévitable en 2018 et NBA 2K19 n’échappe pas à cette énoncée. Les VC sont des crédits qui peuvent être gagnés lors de vos parties en solo dans le mode carrière ou encore en ligne. Le tout est nécessaire pour augmenter les caractéristiques de votre personnage. À noter qu’il faut plus de 190 000 crédits pour obtenir un joueur de niveau 80 et plus. Donc vous avez le choix entre faire des dizaines et des dizaines de parties pour améliorer vos capacités ou encore sortir votre carte bancaire pour acheter des crédits. Je dois avouer que je ne suis pas un grand défenseur des micros-transactions et surtout dans ce contexte. Obtenir un meilleur joueur en dépensant de l’argent et selon moins une très mauvaise pratique de ce mode économique.

Toujours plus d’immersion

Tel que mentionner plus haut, Visual Concepts souhaite se démarquer par son expérience vidéoludique immersive et même le mode MG dans lequel vous incarner un directeur général d’une franchise de la NBA propose son propre scénario dans lequel vous devenez le maître d’une équipe d’expansion. L’idée sur papier est excellente, car vous devez créer votre équipe de A à Z en choisissant la ville dans laquelle vous souhaitez vous établir, engager votre personnel et tenter de demeurer compétitif tout au long de la saison. Cependant, le tout demeure long et fastidieux. Je suis persuadé que de nombreux joueurs iront directement vers le mode classique plutôt que le mode scénarisé.

Une jouabilité réaliste

Au niveau de la jouabilité, NBA 2K19 propose toujours une expérience réaliste et près de la simulation. En effet, si vous n’avez jamais joué à un opus de la franchise, vous allez devoir prendre votre mal en patience et vous familiariser avec les séquences défensives et la façon de tirer dans le panier. De mon côté, je constate que NBA 2K19 est bien moins accessible que NBA Live 19 dû notamment à sa jouabilité plus difficile. Afin de réussir des tirs à 3 points, vous devez pratiquer pendant quelque temps et être à l’aise avec l’animation de votre joueur pour réussir des lancers parfaits. Aussi, les séquences défensives ont été grandement améliorées avec des contacts entre joueurs bien mieux réalisés. Il est, d’ailleurs, beaucoup plus facile de défendre et d’empêcher l’équipe adverse de marquer.

Conclusion

NBA 2K19 demeure, selon moi, meilleure que NBA LIve 19. Avec son immersion poussée grâce à ses différents modes scénarisés et une jouabilité proposant toujours une expérience amusante et réaliste, le titre demeure une référence pour les amateurs de basketball. Cependant, il ne faudrait pas que le studio Visual Concepts s’appuie sur son succès, car d’année en année la franchise concurrente développée par EA Sports remonte la pente et pourrait bien détrôner le maître.

NOTES
Note
8
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.