Toujours d’actualité, le jeu de gestion Surviving Mars a subi quelques changements à la suite des différentes mises à jour gratuites qu’ont proposés les développeurs du studio Haemimont Games en collaboration avec Paradox Interactive. Cependant, les joueurs n’avaient pas vraiment de nouveau contenu à se mettre sous la dent. Le tout a été résolu avec la sortie de la première extension payante du titre disponible depuis le 15 novembre dernier. L’équipe de Geeks and Com’ vous livre son avis complet sur cette extension intitulé Surviving Mars: Space Race.

Fiche technique

  • Date de sortie : 15 novembre 2018
  • Style : Jeu de gestion
  • Classement ESRB/PEGI : E/ PEGI 7
  • Développeur : Haemimont Games 
  • Éditeur : Paradox Interactive
  • Langue d’exploitation : Interface en français 
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : 14,49 $ CA / 12,90 €
  • Site officiel
  • Version numérique offerte par l’éditeur

Une compétition jusqu’au bout !

Comme son nom l’indique, la principale nouveauté apportée dans Surviving Mars : Space Race est l’ajout de rivaux sur la planète rouge. Vous devez, donc, partager le territoire avec les autres colonies qui viendront elles aussi à leur tour s’installer pour espérer sauver l’humanité. Si sur papier, l’ajout de factions rivales semble intéressant, mais lorsque l’on regarde les effets positifs et négatifs il y a peu de changements. J’ai été profondément déçu de constater que même si les bonnes relations avec les autres colonies permettaient d’obtenir de manière plus facile des ressources et de l’argent pour faire grandir notre communauté, il est possible de ne rien faire pour pouvoir tout de même faire des échanges avec les rivaux. Si vous prenez la décision de ne pas vous soucier des autres humains sur la planète, c’est votre choix et vous ne serez pas vraiment pénalisé.

J’aurai préféré avoir une difficulté un peu plus élevée avec cette gestion des colonies rivales et au final peut-être avoir une option pour désactiver l’option si certains joueurs ont trop de difficultés. Les développeurs semblent avoir pris le chemin de la facilité alors que le titre original était tout de même bien équilibré. J’aurai aimé que l’équipe prenne un peu plus de risque en offrant une expérience différente pour les joueurs ayant déjà passé des centaines d’heures sur le titre.

Des échanges pratiquement inexistants

Tel que mentionné un peu plus haut, si les interactions entre les différentes colonies adverses offrent plusieurs possibilités, elles ne sont pas obligatoires. Oui, il est vrai que de pouvoir espionner ses adversaires et même kidnapper certain personnage important de nos rivaux, l’impact de toutes ces décisions demeure extrêmement subtile. De plus, il n’est pas possible de visiter physiquement les autres colonies. Il est possible de constater leur avancer avec une infographie, mais impossible d’apercevoir vous même leur avancée. Un autre point qui m’a déçu alors que tout serait beaucoup plus immersif avec la possibilité de réellement espionner nos ennemis et non pas simplement cliquer sur un bouton et attendre le résultat.

Des éléments cosmétiques uniques

Parmi les autres nouveautés, on retrouve l’ajout de deux commanditaires soit le Japon et le Brésil. Ces deux sponsors sont prévus initialement pour les habitués du jeu et je ne les conseille pas si vous débutez dans Surviving Mars. De plus, chaque commanditaire possède désormais leur propre véhicule et bâtiment uniques. Il y a uniquement les colonies ayant ce sponsors qui peut profiter des différents avantages offerts.Ces derniers peuvent parfois amener une vision différente d’un commanditaire que vous utilisez déjà lors de vos nombreuses parties. Par exemple, le Japon possède un système de mine automatisé.

De nouveaux événements aléatoires

Pour terminer, Surviving Mars: Space Race ajoute de nouveaux événements aléatoires. Ces situations amèneront un peu de fraîcheur à votre aventure. Cependant lors de mon test, je n’ai pas vraiment constaté d’événement majeur et dramatique qui a changé ma façon de jouer. Il s’agit ici de quelque chose de très classique qui vient ajouter un peu d’enrobage au titre.

Conclusion

Il n’y a pas énormément d’éléments à soulever sur Surviving Mars: Space Race. Le jeu initial était déjà très intéressant et avec les dernières mises à jour gratuites la plupart des soucis ont été réglés. Ce premier DLC d’envergure n’en ait pas un selon moi et aurait facilement pu être intégré dans une mise à jour. J’aurai aimé obtenir beaucoup plus de nouveautés surtout après y avoir joué des heures et des heures. La routine s’installe rapidement et les joueurs ayant déjà joué plusieurs parties ne seront pas trop ébranlés. Néanmoins si vous n’avez jamais joué au jeu, l’occasion de la sortie de ce DLC pourrait permettre d’avoir un titre beaucoup plus complet.

NOTES
Note
7
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, j'étudie présentement en Animation et Recherche Culturelle à l'UQAM. Malgré mon jeune âge, j'ai déjà quelques expériences dans le domaine des communications. Rédacteur pendant 1 an pour le site Game-Focus, j'ai ensuite rejoint l'équipe de l'Épée Légendaire jusqu'à la fusion avec l'équipe Geeks and Com'. J'ai aussi eu l’occasion d'être streamer pour le site français Jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.