Le meilleur titre aux yeux de plusieurs fans de la franchise Mario & Luigi fait un retour en force sur 3DS 10 ans après sa sortie sur DS. À l’instar de Mario & Luigi : Superstar Saga, Nintendo relance Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser en y ajoutant une excellente histoire secondaire. Bien sûr, les graphiques ont aussi été légèrement revus et on vous explique pourquoi il est toujours aussi excellent en 2019.

Fiche technique

  • Date de sortie : 11 janvier 2019
  • Style : RPG
  • Classement ESRB / PEGI ESRB E / PEGI 3
  • Développeur et éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Disponible en anglais et en français
  • Exclusif à la Nintendo 3DS
  • Prix lors du test : 49,99 $ CA / 36,99 € 
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Quand Bowser se fait voler sa place

Alors que le titre nous laisse croire à l’éternelle joute entre Mario et l’infâme Bowser, l’aventure nous amène à un tout autre endroit. Cette fois, on fait la connaissance de Faffreux le magicien qui a plus d’un tour dans son sac. Ce dernier, spécialiste des gloutonneries, se débrouillera pour donner un incroyable mal de ventre à Bowser le forçant à avaler tout sur son passage. C’est ainsi que le titre prend tout son sens alors que Mario et Luigi doivent composer avec plusieurs ennemis à l’intérieur du corps de leur plus grand ennemi.

Je dois m’arrêter là pour ne pas en dévoiler plus sur l’histoire, mais le concept qui fonctionnait très bien à la sortie initiale de Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser nous gagne instantanément par son ambiance très humoristique (plus qu’à l’habitude) et ses revirements à la fois drôles et prévisibles. On découvrira rapidement que Bowser ne peut pas vaincre Faffreux sans l’aide des moustachus à l’intérieur de lui. De leur côté, ils auront besoin de sauver leurs amis aussi engloutis par Bowser. D’une durée de vie plus que raisonnable, on compte une quinzaine d’heures pour compléter l’aventure.

Une mécanique drôlement efficace

Le style RPG n’étant pas inconnu de Nintendo, il fallait trouver le juste milieu pour faire un jeu à la fois accessible et offrant tout de même une bonne difficulté. En passant à un système classique au tour par tour, différentes statistiques facilement calculables permettront à nos héros (y compris Bowser) de gagner des niveaux et points à attribuer. Entre la force, de l’endurance et la chance, il est important d’avoir un bon mélange des trois.

Puis, on apprendra des attaques au fil de l’aventure et non en fonction de l’expérience gagnée. Ces attaques profitent entièrement des bénéfices du remake sur 3DS utilisant parfois le stylet, parfois les deux écrans et parfois même la console en position verticale. Cependant, c’est le seul vrai changement digne de mention.

Enfin, chacune des attaques possède un mode régulier et un mode facile exécutant la mécanique automatiquement et y allant par chance. Par exemple, l’attaque de la coquille verte des frères moustachus en mode régulier demandera au joueur une synchronisation parfaite pour frapper la coquille au bon moment. Une exécution parfaite récompense d’ailleurs le jour avec plus de dégât sur l’adversaire. Le mode plus facile fera la manœuvre automatiquement, mais comptera sur la chance pour effectuer une série de coups de pied parfaits.

L’addition de l’aventure de Bowser Jr.

Le remake étant honnêtement suffisant pour justifier à tous joueurs de replonger dans l’histoire du jeu, l’addition de l’aventure de Bowser Jr est donc un joli boni. Alors que le méchant Bowser a quitté le château, son fils en profite pour garder le fort et le défendre contre des invasions. Moins longue, mais plus tactique, l’histoire se détache du volet Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser et propose au joueur d’agir sous forme de maître du jeu.

Dans celui-ci, on tient le contrôle des stratégies, mais pas le combat ni les déplacements des personnages. C’est d’ailleurs plutôt similaire à l’aventure de Capitaine Goomba dans la réédition de Superstar Saga. Il faudra avancer au rythme du jeu (qui paraîtra parfois long et sous forme de constant tutoriel) en découvrant de nouvelles attaques et pouvoirs pour nous mener à la bataille finale. C’est assurément un plus pour les joueurs plus expérimentés qui aiment lire les histoires de Mario et qui apprécient l’ambiance humoristique de cet univers.

Conclusion

Évidemment, lorsqu’on parle d’un remake, la question qui vient rapidement est de savoir si le titre est destiné aux joueurs arborant pour la première fois l’univers ou pour ceux qui connaissent l’aventure par cœur. En fait, Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser reste cette bonne vieille aventure qui fait du bien lorsqu’on y rejoue tout en nous faisant rire. L’aventure nous tient accrochés tout au long en nous laissant sauvegarder assez souvent pour des périodes plus courtes. En dernier lieu, l’épopée de Bowser Jr vient ajouter une touche stratégique à l’ambiance d’humour du titre en proposant un défi relevé et un mode plus cinématique malgré ses nombreux menus. On le recommande autant aux nouveaux venus qu’aux vétérans de la franchise. Alors, laissez-vous donc engloutir dans l’aventure de Mario, Luigi et Bowser.

NOTES
Note globale
8.5
PARTAGER

Que ce soit en amuse-­gueule ou en plat principal, le Geek en moi dévore chaque petite nouveauté technologique, de Mario ou Kratos, en passant par Sanctuaire et Azeroth. Le jour, vous me trouverez formateur en télécommunication pour une compagnie du Québec, alors que le soir, je vous propose d'être votre humble serviteur de chroniques technologiques.