Parmis les jeux que j’attend le plus impatiemment, Borderlands 3 figure facilement dans mon top 3. Après avoir passé plus de 500 heures dans les trois opus précédents ainsi que celui de Telltale, j’avais hâte d’y retourner. Avec un nombre incalculable d’armes et une histoire qui promet d’être aussi folle que les autres, les attentes sont immenses envers Gearbox. Le studio sera-t-il en mesure d’offrir un chapitre à la hauteur ? On vous propose un aperçu de la réponse ici.

À l’époque de Borderlands 1 & 2, le first-person loot-shooter RPG n’était pas encore très à la mode. Depuis, les Destiny et The Division ont tenté d’imiter la sauce sans arriver, à mon avis, au même niveau du point de vu du scénario et des personnages. Avec cette suite, on espérait retrouver une recette améliorée plutôt qu’un simple copier-coller.

Quelques changements

La démo nous laissait le choix entre deux personnages et je n’ai pas hésité à prendre la nouvelle Siren Amara. Tout comme les autres opus, on peut développer ses attributs à notre goût et le tout est séparé en trois sections. Contrairement aux jeux précédents, les trois chemins de talents donnent accès à trois habiletés différentes, mais seulement une peut être activé à la fois. Dans mon cas, j’ai opté pour les puissants poings célestes qui permettent de frapper les adversaires à distance. Ils sont particulièrement efficaces et m’ont aidé à garder mes distances face aux ennemis.

J’aurais pu aussi opter pour le personnage de Zane qui possède une multitude de gadget. C’est d’ailleurs le seul à pouvoir porter deux super habiletés simultanément. J’ai bien aimé utiliser le drone qu’il a pour nous protéger ainsi que de faire un clone pour distraire les ennemis. Les deux proposent des jouabilités très différentes et c’est un élément qui a toujours permis au jeu de se démarquer.

Toujours du côté des changements dans Borderlands 3, notre personnage semble plus mobile que jamais. On peut maintenant sauter et prendre le rebord d’un obstacle pour le grimper. C’est pratique parce qu’on peut plus facilement contrôler les combats en se plaçant dans des angles favorables. Sinon, on peut aussi désormais s’accroupir et glisser pour vraiment se plonger au coeur de l’action. Et j’ai bien aimé le fait de pouvoir me cacher derrière des obstacles pour malheureusement les voir être détruits après quelques coups de fusils. Je crois que c’était un peu ridicule de pouvoir rester cacher à l’infini dans les opus précédents.

La même formule

Pour le reste, on ne se cachera pas que la formulaire demeure assez similaire. Selon moi, c’est correct puisque ça fait un moment que nous ne sommes pas plongé dans le monde de Pandora. Le but est de simplement tuer tout ce qui bouge et ramasser tout le loot qui se trouve sur notre passage. Parfois, ça va nous obliger à plonger les mains dans une toilette portable, mais bon si ça peut nous rapport 50$ de plus pourquoi pas?

Puis, sans être entré dans les détails, Borderlands 3 ne semble pas avoir perdu son côté humoristique. Le personnage qui interagit avec nous durant la démo nous l’a clairement démontré. Ce sera intéressant de voir si cela va se maintenir pour tout le jeu. D’ailleurs, je suis bien heureux du retour de plusieurs personnage dont l’excellent Vaughn du spin-off de Telltale. Si on peut au moins récupérer quelques éléments de Telltale, ce sera déjà un gain majeur. Bref, on est bien curieux de voir son implication.

Enfin, bien que plusieurs ennemis seront ajoutés, nos psycho favoris sont de retour. Ils ont d’ailleurs eu droit à de nouvelles animations dont une qui les fait bondir à la Arya Stark. C’est très drôle de les voir arriver vers nous pratiquement au ralentit.

Plus que quelques mois avant Borderlands 3

On a terminé la démo avec un boss assez intense. Ce que j’ai bien aimé, c’est la mécanique derrière celui-ci qui nous force à être bien positionné et éviter les trappes. J’espère juste que le jeu va proposer des raids et des donjons aussi complexes que ceux de Destiny.

Enfin, Borderlands 3 garde son esthétique en cel-shading qui l’a aidé à ressortir du lot. Cependant, il y a eu quelques ajustements dont la barre de vie des ennemis, la résolution et l’image plus fluide. Bref, on pourra voir tout ça ne action sur Xbox One, PS4 et PC le 13 septembre prochain.

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.