Malgré que les mois qui passent depuis l’arrivée de la Nintendo Switch, les exclusivités ne cessent de sortir sur la console hybride du géant japonais. Plusieurs de celles-ci sont de nouvelles franchises ayant un très grand potentiel pour le futur. Daemon X Machina est un exemple d’un titre propulsant une nouvelle propriété intellectuelle exclusive à Nintendo. Est-ce que ce nouvel opus, bien que non développé par Nintendo, possède lui aussi un bel avenir?

Fiche Technique

  • Date de sortie : 13 septembre 2019
  • Style : Action / jeu de tir à la troisième personne
  • Classement ESRB/PEGI : T / PEGI 12
  • Développeur : Marvelous
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : offert en anglais, sous-titres et menus en français
  • Exclusif à la Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 79,99 $ / 69,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Qu’est-ce que Daemon X Machina?

Nous incarnons un mercenaire recrue faisant partie des Outers, un groupe s’occupant de la protection des humains depuis que la Lune a frappé la Terre. Cet événement a causé des radiations ayant mené les intelligences artificielles à se retourner contre les populations humaines.

Pour s’occuper de leur tâches, les Outers utilisent des méchas, sortent d’énorme armure robotisée équipée d’une quantité impressionnante d’armes que nous utiliserons pour combattre les intelligences artificielles nous faisant face. Donc, pendant nos séances de jeu, la grande majorité du temps, nous contrôlons notre mécha pendant les missions. Ce qui fait que Daemon X Machina ne ressemble pas à beaucoup de jeux existant déjà sur le marché. En effet, déjà, les jeux de tir à la troisième personne ne sont pas monnaie courante (encore moins sur la Nintendo Switch), le fait que ce dernier soit dans des méchas, ce n’est franchement pas fréquent.

DaemonXMachina - Mission

Une mise en contexte plutôt qu’une histoire.

Donc, comment notre mercenaire réussit à protéger les populations civiles de la Terre? En franchissant une succession de missions ressemblant plus à des objectifs qu’un scénario proprement dit. Personnellement, c’est une de mes plus grandes déceptions dans Daemon X Machina. En effet, après avoir passé passablement de temps à me créer un personnage à mon image, nous l’utilisons uniquement pour combattre dans son mécha dans des missions qui nous sont octroyées.

Il est vrai que les différents personnages et alliés rencontrés discutent entre chaque mission mais ces dialogues sont peu intéressants et surtout ils n’apportent absolument rien à l’histoire. Donc, il s’agit beaucoup plus de mettre le joueur dans un contexte et donner une légitimité aux missions plutôt que de tenter de raconter une vraie histoire.

Notre Arsenal

Comme précédemment mentionné, nous contrôlons une jeune recrue d’une organisation mercenaire la plupart du temps dans son mécha. Celui-ci porte le nom d’Arsenal et est utilisé pour combattre les Immortals, intelligence artificielle corrompue, qui attaque les population humaine depuis le cataclysme passé.

DaemonXMachina - Arsenal

Notre Arsenal peut être configuré de différentes façons en y installant des pièces d’équipements sur six parties de son armure. Notamment, chaque bras, les épaules, la tête et les jambes peuvent posséder de l’équipement spécifique. Ce dernier est récupéré pendant les missions et installés dans le hangar, lieu de rassemblement entre les missions. Les combinaisons sont infinies! Lance-roquettes, fusils mitrailleurs, casques et j’en passe sont ramassés dans chaque mission que nous entreprenons. À mon avis, nous en récoltons tellement qu’il est difficile de savoir si on doit on non modifier notre Arsenal. L’idée de configurer notre mécha à notre guise est à la base prometteuse, mais c’est tellement compliqué et peu intuitif que ce n’est pas agréable du tout. On finit par toujours prendre les mêmes armes et pièces d’équipement.

D’un point de vue technique

Daemon X Machina a été conçu avec le Unreal Engine. Étant donné la puissance de la Nintendo Switch, je ne suis pas convaincu que cette dernière pouvait réellement être en mesure de rendre ce que les développeurs voulaient représenter. Notamment, j’ai perçu des ralentissements à quelques reprises pendant mes périodes de jeu. De plus, les environnements sont plutôt simplistes et sans trop de détails comme si leur taille ne pouvait supporter un nombre important de textures. Il est vrai que notre aventure se passe tant au sol que dans les airs mais j’ai été quelque peu déçu par le manque de détail présent dans les environnements de Daemon X Machina.

DaemonXMachina - Environnement

Au niveau des contrôles, le tout est fonctionnel sans toutefois être parfait. Il est certain que j’ai effectué mon test avec les Joy-Con qui ne sont pas réputés pour être de bons alliés dans les jeux de tir. Toutefois, les développeurs chez Marvelous ont réussi à calibrer la visée de façon à ce que ça soit fonctionnel avec les manettes d’origine de la Nintendo Switch. Toutefois, pour plus de précision, je vous suggère quand même d’utiliser la manette pro.

Finalement, Daemon X Machina supporte le jeu en ligne et ce dernier est bien réussi. Étant donné que le contenu du jeu est présenté sous forme de succession de missions, le jeu en ligne s’y accorde très facilement. Il est justement facile de rejoindre un salon avec trois autres joueurs pour compléter des missions. Notamment, celles où on peut combattre des boss en équipe sont amusantes et remplie d’action. De plus, l’intelligence artificielle des ennemis que nous rencontrons en ligne est beaucoup moins frustrante que celle présente en mode solo. En effet, dans ce dernier, les ennemis nous attaquent constamment et de façon très agressive sans toutefois affronter nos alliés qui agissent pratiquement comme figurants. En multi, les combats sont équilibrés entre les différents coéquipiers de notre escouade.

Conclusion

Daemon X Machina cadre dans un genre très spécialisé qui ne plaira pas à tous les joueurs. De mon côté, je crois que c’est une entrée satisfaisante pour une nouvelle franchise même si les idées et concepts qu’il amène semblent incomplets ou manquant de paufinage. Ceci dit, d’après moi, si Nintendo décide de sortir d’autres titres dans cette franchise, il serait possible de faire un produit final de qualité. Même si d’un point de vue des performances, Daemon X Machina avait des lacunes, la prise en main est facile et satisfaisante. Donc, si les scénarios sont pour vous superflus et que vous préférez l’action constante et rapide, vous pourriez faire partie de la catégorie de joueurs recherchés par Daemon X Machina.

NOTES
Note d'enthousiasme
7
PARTAGER
Gamer depuis le moment où il a lancé ses premiers œufs sur Birdo dans Mario bros 2, François partage ses moments libres entre sa PS4, sa guitare et un terrain de soccer.Ses journées normales tournent autour des technologies de l'information où sa profession de géomaticien lui permet d'être geek même dans son milieu de travail.