Alors que la série japonaise Yakuza se fait de plus en plus connaître hors de l’archipel nippon avec les derniers épisodes, c’est en même temps que Yakuza 0 sur Xbox One que nous avons mis les mains sur Yakuza Remastered Collection version Playstation 4, contenant Yakuza 3, 4 et 5. Connaissant la série sans en être le plus grand fan, je vais essayer de répondre à la même question pour tout remaster : vaut-il la peine de se plonger dedans en tant que néophyte et d’y replonger si l’on est un adepte?

Fiche technique de Yakuza remastered collection

  • Date de sortie :  11 février 2020
  • Style : GTA-like
  • Classement ESRB/PEGI : M / 18
  • Développeur :  Amusement Vision, Ryū ga Gotoku Studio
  • Éditeur : Sega
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Testé sur PS4
  • Prix lors du test : 79,99 $ / 59,99 €
  • Site officiel

Yakuza Remastered Collection :un voyage original et unique au Japon

Ce Yakuza Remastered Collection vous amène à vivre l’aventure des 3 volets sortis sur Playstation 3. Sans rentrer dans les détails de toutes les trames et de l’écriture bien pensée de la saga, inutile de vous préciser que la mafia japonaise est un milieu invitant a des histoires de familles, de trahison et d’honneur. Pour autant, l’ambiance japonaise, bien décalé par moment, vient contrebalancer le tout. On y trouve de l’humour et des scènes délirantes.

Kyriu, le personnage principal de Yakuza 3, s’est rangé des Yakuzas et aspire à une vie plus paisible. Évidemment les choses vont se compliquer! Dans Yakuza 4, 3 personnages sont jouables et enfin 5 personnages sont au centre des intrigues durant Yakuza 5. Je vous laisse le soin de découvrir les détails en y jouant.

Dans Yakuza Remastered Collection, ce sont les musiques, l’ambiance travaillée, les voix japonaises, qui contribuent à l’immersion. On ne peut pas reprocher à la série son manque de fidélité à retranscrire à l’écran les lieux en question : Tokyo, Osaka ou encore Nagoya par exemple. Mon seul reproche vient de l’ambiance irréaliste continuellement présente (icônes, personnages trop «carré» et caricaturaux, personnages loufoques ou surjoués, etc.), question de goût car certains apprécieront toujours ce côté décalé. Bien que l’intrigue soit de haute volée, et parfois bien sombre, Sleeping dogs (suite spirituelle de True Crime) est à mon avis plus adapté aux joueurs recherchant le sérieux en même temps.

3 jeux, 3 fois plus de temps pour s’amuser!

Si ces 3 volets permettent une belle épopée, riche en rebondissements, elle est aussi ponctuée de divers mini-jeux (du karaoké aux salles d’arcade) qui vous permettent de vous amuser. Il faut d’ailleurs compter 20 heures pour finir l’histoire. Libre à vous de promener et faire des quêtes secondaires pour allonger la durée de vie! Soyons honnêtes la série Yakuza a de très belles choses à proposer et son contenu est colossal. Le 3, 4,5 valent le détour.

Côté gameplay, les combats sont un peu rigides pour l’heure actuelle. Mais c’est rapide, fun et fluide (en plus d’être parfois complètement fous). Je ne peux m’empêcher (et j’imagine que vous aussi) de pester contre les murs invisibles en jouant.

Et ma HD alors?

Un travail de grande qualité a été effectué pour rendre les jeux plus beaux et réduire l’aliasing de la PS3. 1080p et 60 fps sont les bienvenus et permettent de rajeunir un peu l’expérience. D’autant que ça ne lagge pas. Évidemment le gap est visible entre le 3 et le 5, plus beau que ses prédécesseurs. De même que les cinématiques font aujourd’hui un peu cheap. Peu de nouveautés dans le gameplay par ailleurs. Clairement, si vous avez déjà fait les épisodes, le plaisir que vous prendrez sera de revisiter les lieux qui ont bénéficié d’une esthétique revisitée. Et le plaisir de se balader dans les rues japonaises n’a pas pris une ride.

NOTES
Note
8
PARTAGER