Attention, cette critique pourrait en surprendre plus d’un. Sans doute parce qu’elle va à l’encontre de l’idée préconçue que tous les niveaux d’eau sont les pires. Parce que oui, Shinsekai : Into the Depths est un jeu où TOUS les niveaux sont des niveaux d’eau! Je sais, la crainte s’est emparée de vous immédiatement avec des souvenirs douloureux. Super Mario Bros, Sonic, Legend of Zelda, plusieurs jeux légendaires s’y sont essayé en vain. Mais qu’en est-il lorsque la totalité du jeu se résume au vaste océan? Des jeux ont pourtant réussi le test, non? Comme Subnautica ou Bioshock, si ce dernier compte parmi le genre. Mais je dois admettre que l’échantillon est faible et que le risque est grand! Alors, est-ce que Shinsekai saura relevé le défi? Où tomber dans les abysses? Voyons ce que nous a pondu Capcom!

Fiche technique de Shinsekai : Into the Depths

  • Date de sortie : 26 mars 2020
  • Style : Jeu d’aventure / puzzle
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB 10 / PEGI 12
  • Développeur : Capcom
  • Éditeur : Capcom
  • Langue d’exploitation : Disponible en anglais
  • Disponible sur Apple Arcade et Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 29,99 $ CA / 19,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Allô? À l’eau?

Personne ne peut vous entendre dans les profondeurs sous-marines et Shinsekai en est un bon exemple. Particulièrement lorsque vous êtes seul, dans votre scaphandre, n’est-ce pas? Une prémisse sommes toute simple, alors qu’une menace soudaine vous force à évacuer votre abris et à plonger pour sauver votre vie. Malheureusement, l’océan n’est pas de tout repos et plusieurs obstacles se dressent devant vous. Ennemis de toute sorte, relief du terrain, votre équipement qui n’est pas adapté à de telles situations, bref, il faut être vigilant. Parce que les mécaniques dans Shinsekai sont bien maitrisés et que l’évolution est linéaire, vous ne vous retrouverez jamais dans l’inconnu sauf si vous désirez vraiment améliorer votre personnage. Par contre, manœuvrer dans l’océan est une autre paire de manches.

Pourquoi me demandez-vous? Pour plusieurs raisons en fait. À prime abord, il faut dire que Shinsekai a beau être un jeu 2D avec des déplacements à gauche et à droite, le bas et le haut ont également beaucoup d’importance. Il faut donc être observateur, regarder les menaces qui nous entourent, les ressources que l’on peut amasser et surtout les bonbonnes d’oxygènes qui nous permettent de rester en vie. On peut également se propulser au détriment de l’oxygène dans nos bonbonnes, ce qui est pas si simple en réalité et donne droit à des moments cocasses à l’occasion. Heureusement, malgré que le jeu à sa propre langue inexistante, on comprend rapidement le fonctionnement de tout cela. Cela parait que le jeu était fait à la base pour mobile puisqu’on sent que les développeurs devaient rendre le tout accessible. Mais le portage n’en souffre aucunement, soyez sans crainte.

Shinsekai personnage

Une progression soutenue

Ce qui est franchement intéressant du jeu Shinsekai : Into the Depths, c’est la progression qui nous est offerte tout du long de l’aventure. Parce que voyez-vous, notre héros muet n’a pas l’équipement adéquat pour survivre à la menace aquatique au départ. Non, cet équipement lui permet seulement de rester à un certain niveau. Ce qui nous donne l’impression qu’au lieu d’avoir des niveaux standards, comme nous sommes habitué de le voir dans les jeux vidéo, on a des couches de niveau à la place. Par exemple, on peut rester entre 15 et 25 mètres jusqu’à temps que l’on trouve l’équipement essentiel pour aller entre 25 et 25 mètres. Cette progression est visuellement très compréhensible, avec une énorme barre rouge qui nous indique de ne pas aller plus bas avant que ce soit possible. Bref, c’est bien pensé et c’est différent.

Shinsekai drone

Vraiment, pour mobile?

Ma plus grande surprise fût d’apprendre que le jeu était, à la base, une sortie sur Apple Arcade. Parce qu’honnêtement, le jeu est splendide sur la console de Nintendo. les couleurs sont très vives et variés, ce qui nous donne vraiment l’impression de visiter pleins de coins de l’océan. Et en toute logique, plus on va profondément, plus le tout devient obscur et froid avec des monstres marins plus effrayant qu’avant. La nature est une chose mystérieuse et on y découvrent l’imagination que les développeurs peuvent en avoir de cette dite nature. C’est rafraîchissant, un peu comme Subnautica l’a été lors de sa sortie. Bien entendu, le prix n’est pas tout à fait le même mais il est raisonnable pour un jeu d’une durée environnant sept heures.

Shinsekai monstres

Verdict

Shinsekai : Into the Depths est une aventure marine très particulière et plaisante. Construite avec une approche Metroidvania, c’est un des rares jeux où on ne frustre pas d’être dans l’eau constamment. Bien qu’il soit linéaire, l’exploration est agréable et sa diversité nous amène souvent quelque chose de nouveau dans notre périple. Bref, un jeu à essayer pour tout amateur du genre et de la vie aquatique.

NOTES
Note d'enthousiasme
7.5
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.