Ma plus belle surprise de 2020 jusqu’à maintenant est sans l’ombre d’un doute le jeu Journey to the Savage Planet. En prenant l’approche Metroidvania en 3D et en la mélangeant avec l’univers coloré et humoristique de Borderlands, le studio montréalais nous a offert un très bon résultat. Ceux qui ont plongé dans la folie du jeu ne seront donc pas surpris que le côté déjanté du jeu se poursuive de plus belle avec le premier DLC. Intitulé Hot Garbage, le titre du nouveau contenu montre que la compagnie assume pleinement sa folie, mais continue-t-il sur la même lancée ?

Fiche technique du DLC Hot Garbage

  • Date de sortie : 15 avril 2020
  • Style : Jeu d’aventure à la première personne
  • Classement ESRB/PEGI ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Typhoon Studios
  • Éditeur : 505 Games
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur : Xbox One, PS4 et PC (Epic Store)
  • Testé sur : Xbox One X
  • Prix lors du test : 8,99 $ CA / 6,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique offerte par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Une balade courte et efficace

Dans Hot Garbage, Kindred nous envoie explorer ce qui se passe sur la station balnéaire du nom de Boomerville (DL-C1). Ce coin paradisiaque a été recouvert de résidus toxiques et notre compagnie veut trouver le responsable. Bien sûr, en obtenant toutes les preuves, notre employeur espère avoir les éléments pour enclencher une énorme poursuite très lucrative. Alors, qui pourrait bien se cacher derrière ce désastre environnemental ?

L’aventure se déroule sur environ deux heures et franchement je n’ai pas vu le temps passer. En effet, le jeu ne perd pas une goutte de son humour et on le sent dès qu’on arrive à Boomerville. Vous l’aurez compris avec son nom, il s’agit d’un environnement créé pour les boomers de ce monde. En y mettant le pied, on voit une pancarte qui se moque bien de cette génération en leur offrant de s’y installer pour « oublier les problèmes des générations futures ». Hot Garbage est donc plein de petits clins d’œil du genre qui m’ont mis le sourire au visage.

Encore une fois, le jeu nous accompagne d’une narration qui nous fait rigoler à maintes reprises. L’intelligence artificielle passe de nombreux commentaires soit pour se moquer de nous ou pour rire de la situation ! Qui plus est, il y a un nouvel ennemi qui nous nargue sans cesse et ses lignes sont excellentes. Ensemble, ils nous offrent un très bon combo qui fonctionne parfaitement. Cependant, précisons que comme Hot Garbage est plus linéaire, la trame narrative est plus soutenue et garde le rythme durant tout le DLC. Bref, j’aime moins le fait que le monde soit moins ouvert, mais je dois admettre que ça sert bien l’expérience ici.

Des nouveautés bien intégrées

Puis, enchaînons avec les nouveautés, car il y en a quelques-unes qui sont bien intéressantes et ajoutent à la jouabilité. D’abord, il y a les bottes qui nous permettent de nous promener au fond de l’eau et c’est pratique à quelques moments dans Hot Garbage. Ça n’amène rien de révolutionnaire, mais ça nous fait découvrir un nouvel environnement légèrement différent des autres. Par contre, c’est très peu utilisé ce qui m’a un peu déçu.

Hot Garbage Faune

Ensuite, il y a aussi de nouveaux ennemis qui sont en fait des robots de l’armée adverse. C’est une bonne chose qu’il y a une variété à ce niveau, parce qu’il y a très peu de nouvelles espèces sur cette planète. Et, ceux qu’on retrouve sont des copies de créatures déjà existantes avec une légère variation. Heureusement, il y a des mini-boss qui sont originaux et qui offrent un certain défi. J’ai d’ailleurs eu un peu de difficulté par moment avec certains d’entre eux ce qui n’a pas freiné mon intérêt pour ce DLC.

Enfin, j’ai bien apprécié le fait que Hot Garbage enlève la limite d’endurance qui nous était imposée jusque-là. Même si vers la fin du jeu principal, on obtient déjà un pouvoir qui fait presque l’équivalent. J’ai passé beaucoup de temps à courir à gauche et à droite juste pour admirer la beauté de la flore. Comme l’original, le contenu supplémentaire et très coloré et nous plonge bien dans ce monde extra-terrestre.

Hot Garbage Boss

Verdict sur le DLC Hot Garbage

En terminant, je trouve que ce premier DLC de Journey to the Savage Planet offre une très bonne valeur pour son prix. Avec deux heures supplémentaires, Hot Garbage ne rend peut-être pas justice au fait que c’est une toute nouvelle planète qui est explorée. Par contre, la narration est bien exécutée et l’humour atteint encore la cible, du moins dans mon cas. Bref, si vous avez apprécié le jeu principal, je crois que vous aimerez celui-ci. Pour les autres, qu’est-ce que vous attendez ? Le jeu est disponible sur Xbox Game Pass et viendra prochainement sur Switch.

NOTES
Note d'enthousiasme
7.5
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !